Appel à l’action de Patinage de vitesse Canada pour améliorer la situation financière de l’Anneau Olympique de Calgary

Patinage de vitesse Canada (PVC) a invité les partenaires financiers de l’Anneau Olympique de Calgary à agir afin de trouver des solutions pour améliorer la situation financière actuelle de l’Anneau.

Le budget d’opération de l’Anneau Olympique de Calgary a été réduit de façon significative cette année, passant de 3,6 millions à 2,9 millions, et le financement actuel des partenaires financiers est de 2,1 millions pour l’année 2009-10. Afin de remplir le manque à gagner, plusieurs postes ont été coupés au cours des dernières semaines, et les plans actuels prévoient réduire le temps de glace qui passerait de 9 mois à 5 mois. Cette réduction signifie que les athlètes de PVC, ainsi que les athlètes de l’Anneau de Calgary provenant de plusieurs provinces et territoires du Canada n’auraient pas accès à la glace de l’Anneau Olympique de Calgary avant le mois de septembre, et pourraient seulement y patiner jusqu’à la fin janvier 2010.

En cette année Olympique, PVC veut voir la situation réglée immédiatement afin d’assurer la préparation optimale de nos athlètes en vue des Jeux Olympiques d’hiver de 2010, ainsi que pour assurer le futur de notre sport.

« Le modèle financier de l’Anneau Olympique est clairement déficient, » a expliqué la médaillée olympique et membre du Conseil d’administration de PVC Susan Auch. « Mais la solution ne peut être simplement de défaire peu à peu le legs le plus productif des Jeux Olympiques d’hiver de 1988 à Calgary. C’est une menace non seulement pour nos aspirations de succès sur le podium en 2010, mais également notre potentiel pour 2014 et après. »

À court terme, PVC demande aux partenaires financiers, soit le Gouvernement du Canada, Winsport (anciennement CODA) et l’Université de Calgary, de se rallier afin de trouver les solutions nécessaires pour opérer l’Anneau Olympique de Calgary pour 9 mois cette saison, puisqu’il est crucial que les patineurs de nos équipes nationales puissent s’y entraîner et se préparer pour les Sélections Olympiques prévues pour août en courte piste et décembre en longue piste.

« Nous devons nous pencher sur la situation immédiatement afin que notre équipe soit prête pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, » a mentionné Brian Rahill, le Directeur de la haute performance et du programme olympique de PVC. « L’objectif du Canada est d’être le pays numéro un en 2010, et le patinage de vitesse est supposé contribuer environ la moitié des médailles, mais sans préparation adéquate et temps de glace à Calgary, ce sera un gros défi pour nous et nos chances d’atteindre nos objectifs de performance anticipés sont grandement mises en danger. »

À long terme, le modèle de financement de l’Anneau Olympique de Calgary doit être revu et modifié afin d’assurer la viabilité à long terme de ses programmes. Patinage de vitesse Canada est prêt à contribuer à l’élaboration du nouveau système, mais le Gouvernement du Canada doit prendre la responsabilité de mener le groupe qui reverra le modèle, et nous devons nous assurer que la Province de l’Alberta et la Ville de Calgary soient également impliquées.