Audrey Phaneuf devient la meilleure Canadienne depuis 2010 aux Championnats mondiaux juniors de patinage de vitesse sur courte piste

Audrey Phaneuf de Boucherville, QC, a conclu les Championnats mondiaux juniors de patinage de vitesse sur courte 2015 de l’ISU à Osaka, au Japon, en sixième place au classement général, obtenant la meilleure position canadienne dans cette compétition depuis 2010.

Cette année-là, Laurie Marceau avait également pris le sixième rang global de la compétition, présentée alors à Taipei.

Genève Bélanger (Montréal, arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, QC) a pour sa part conclu les compétitions en neuvième position. Le Canada a ainsi vu deux de ses patineuses dans le top 10 mondial des Championnats mondiaux juniors pour la première fois depuis 2009. Rosalie Tremblay (Saint-Félicien, QC) a pour sa part terminé au 40e rang.

À Sherbrooke en 2009, les médaillés olympiques Marianne St-Gelais et Valérie Maltais avait terminé en quatrième et sixième positions au classement final. Le Canada avait d’ailleurs vu ses trois patineuses en action dans les compétitions individuelles se hisser dans le top 10 puisqu’Ivanie Blondin, multimédaillée aux Coupes du monde sur longue piste cette saison, avait pour sa part pris le huitième rang. Blondin a fait la transition vers le longue piste à la suite de cette compétition.

« Je suis vraiment contente de ma sixième position », a dit Phaneuf dont sa médaille d’argent au 500m samedi était sa première médaille individuelle en quatre présences aux Championnats mondiaux juniors. « C'est mon meilleur résultat en quatre ans et je trouve que j'ai fait de belles courses en général. J'ai surtout beaucoup appris! De plus, d’être associée à Marianne St-Gelais et Valérie Maltais est motivant pour le futur. »

Une première Canadienne à la super finale du 1500m depuis 2010
Au 1000m dimanche, Phaneuf, Bélanger et Tremblay ont tous vu leur parcours se terminer en quarts de finale pour prendre respectivement les neuvième, 13e et 17e positions.

Phaneuf a par la suite été la seule Canadienne invitée à participer à la super finale du 1500m féminin, qui regroupait les six meilleures patineuses à l’issue des épreuves individuelles du 500m, 1000m et 1500m. La jeune patineuse de 18 ans, qui a participé à ses premières Coupes du monde avec l'équipe nationale senior cette saison à Shanghai, Séoul et Dresden, est devenue la première patineuse du pays à prendre part à cette dernière épreuve individuelle des compétitions depuis Laurie Marceau en 2010 à Taipei. Cette dernière avait pris le cinquième rang.

Phaneuf a terminé au sixième rang de cette course, dimanche, pour finalement se retrouver à la même position au classement général

« J'ai fait quelques erreurs aujourd'hui qui m'ont empêché de me rendre plus loin ou d'avoir de meilleurs résultats. Mais dans l'ensemble, je trouve que je me suis bien débrouillée et je me suis battue jusqu'au bout. Je suis satisfaite de ma performance », a analysé Phaneuf.

Au relais féminin, Phaneuf, Bélanger, Tremblay et Alyson Charles (Montréal, arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, QC) ont terminé au quatrième rang de la finale A, à plus de 11 secondes de la médaille de bronze avec un temps de 4:31,945 en raison d’une chute en fin d’épreuve. La Corée du Sud (4:18,210), la Russie (4:19,006) et le Japon (4:20,713) sont montés sur le podium.

« Le relais a été un peu plus difficile cette année. Malgré notre manque d'entraînement ensemble avec toutes les compétitions qui se sont enchaînées, je trouve que nous nous sommes très bien débrouillées. Les échanges étaient bons et nous sommes restées calme. C'est seulement une petite chute à la fin du relais qui nous a empêché de monter sur le podium », a expliqué Phaneuf qui avait mérité la médaille d’argent au relais féminin l’an dernier en compagnie de Kim Boutin, Namasthée Harris-Gauthier et Joanie Gervais.

Sasha Alexander Fathoullin : meilleur Canadien
Sasha Alexander Fathoullin de Calgary, Alb., a pour sa part été le meilleur patineur de la compétition pour le Canada alors que l’équipe masculine a été touchée par les absences dans certaines courses de Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau, QC), victime d'un virus intestinal, et de Maxime Laoun (Montréal, arrondissement Rosemont - La Petite-Patrie, QC), qui a subi une entorse au pied gauche.

Fathoullin, âgé de 19 ans et champion canadien junior en titre, a terminé au septième rang du classement général, à une position seulement de participer au super 1500m.

« Je suis satisfait des résultats », a dit Fathoullin. « J’espérais toutefois faire mieux et gagner des médailles, mais j’ai tellement appris sur moi-même et sur ce que je dois travailler. Et je considère que c’est plus beaucoup plus précieux que de gagner une médaille à ce moment de ma carrière. »

Dimanche au 1000m, Fathoullin a été le seul patineur en finale B à la suite de plusieurs pénalités décernées dans les courses de demi-finales et a finalement terminé au cinquième rang.

« Finir cinquième n’est pas si mal, mais ce n’était pas mon objectif », a-t-il ajouté. « Je visais une participation à la finale A du 1000m, mais j’ai patiné du mieux que j’ai pu et j’ai beaucoup appris des demi-finales. Plusieurs malencontreux événements se sont produits, ce qui a diminué notre équipe à uniquement moi à la fin de la journée. J’aurais souhaité voir plus de mes coéquipiers au maximum de leur forme avec moi sur la glace. »

Outre cette cinquième position, Fathoullin a fini septième au 500m et au 1500m pour se hisser dans le top 10 de ces trois épreuves, sa meilleure performance en trois participations consécutives aux Championnats mondiaux juniors.

Samuel Girard était pour sa part de retour sur patins au 1000m, dimanche, après avoir été contraint à l’inaction la veille en raison d’un virus intestinal. Il a pris le 13e rang au 1000m pour la 20e position au classement général.

Quant à Maxime Laoun, il a conclu les compétitions en 46e position, lui qui avait écopé d’une pénalité en ronde préliminaire et éliminé pour la suite des choses au 1000m. Il avait terminé quatrième dans la finale B du 1500m samedi.

« Je n’avais aucune attente aujourd’hui. En fait, la veille, samedi, à la même heure, j’étais couché dans mon lit avec un mal de ventre et de tête », a relaté Samuel Girard. « D’avoir pu patiner aujourd’hui était déjà très bon. Toutefois, au 1000m, je n’avais pas les jambes que j’avais en début de compétition. En fait, je n’en avais pas du tout! »

« Mais ce fût une superbe belle expérience et je garde en tête que des incidents de course ou des virus peuvent arriver n'importe quand. Mais avec tout ça, il ne faut pas lâcher et il y a encore les Championnats mondiaux seniors qui s'en viennent et je serai prêt pour ça! », a conclu Girard.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI :
1000m F
Audrey Phaneuf : 3e dans sa vague de quarts de finale et éliminée (classement final : 9)
Genève Bélanger : 4e dans sa vague de quarts de finale et éliminée (classement final : 13)
Rosalie Tremblay : 5e dans sa vague de quarts de finale et éliminée (classement final : 17)

1000m H
Sasha Alexander Fathoullin : seul dans la finale B (classement final : 5)
Samuel Girard : 4e dans sa vague de quarts de finale et éliminé (classement final : 13)
Maxime Laoun : pénalité dans la ronde préliminaire et éliminé (classement final : 73)

Super finale 1500m F
Audrey Phaneuf : 6e

Super finale 1500m H
Aucun Canadien

Relais F
Canada : 4e dans la finale A
(Genève Bélanger, Audrey Phaneuf, Rosalie Tremblay, Alyson Charles) (classement final : 4)

Relais H
Canada : s'est retiré en demi-finale samedi
(Maxime Laoun, Sasha Alexander Fathoullin, Sébastien Gagnon, Samuel Girard) (classement final : 9)

Classement général F
Audrey Phaneuf : 6
Genève Bélanger : 9
Rosalie Tremblay : 40

Classement général H
Sasha Alexander Fathoullin : 10
Samuel Girard : 20
Maxime Laoun : 46

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC