Avec cinq médailles olympiques à sa fiche François-Louis Tremblay, l’olympien le plus décoré du Québec*, tire sa révérence

Avec cinq médailles olympiques à sa fiche François-Louis Tremblay, l’olympien le plus décoré du Québec*, tire sa révérence

*avec Marc Gagnon

Montréal, le 19 septembre 2013 – Après trois participations olympiques et plus d’une décennie de succès sur les glaces des quatre coins de la planète, François-Louis Tremblay, un des plus grands médaillés olympique canadien en sports d’hiver au pays, se retire de la compétition. L’athlète, qui aura 33 ans en novembre prochain, met ainsi un terme à sa carrière sportive pour se concentrer sur ses études en administration et son avenir professionnel.

Celui qui avait espoir de décrocher une sixième médaille olympique à Sotchi, et ainsi devenir LE plus décoré de l’histoire du sport d’hiver au Canada (chez les hommes), n’a pas réussi à se tailler une place au sein de l’équipe olympique pour les prochains Jeux. Au terme des Sélections qui avaient lieu en août dernier à l’aréna Maurice-Richard, « Flou » a pris le 6e rang du classement cumulatif (tenant compte de ses deux meilleures distances (soit 500m et 1000m).

« Bien que je sois en paix avec ma décision, c’est encore difficile d’imaginer ma vie sans le patin, l’entrainement, les compétitions et tout ce style de vie qui vient avec notre statut d’athlète olympique. Par ailleurs, je sais que cette décision est la bonne. Je ne me voyais pas continuer sans participer aux Jeux olympiques de Sotchi. C’était mon objectif ultime. J’ai d’ailleurs bataillé jusqu’à la fin et j’y ai cru jusqu’à la fin, mais les circonstances de courses ont finalement joué contre moi. J'ai fait ce que j'ai pu, mais seulement cinq patineurs iront aux Jeux, le couperet devait tomber, de préciser François-Louis Tremblay. » « Je serai certainement plus émotif à l’ouverture des Jeux de Sotchi, et je serai fébrile pour mes anciens coéquipiers. Chose certaine, depuis que les décisions sont tombées, je suis en mode réflexion, et je peux dire que j’ai eu une belle carrière. Je suis fier de mon parcours et de ce que j’ai accompli. Je suis prêt pour la vraie vie… »

« Patinage de vitesse Canada et plus particulièrement le programme de courte piste sont fort reconnaissants de l’apport de François-Louis au cours de ces 13 dernières années. En tant qu’athlète parce qu’il en est un irréprochable dans sa préparation, dans son engagement pour son équipe et son sport. En tant que personne, « Flou » a toujours inspiré ses coéquipiers par son professionnalisme, sa loyauté et son franc parlé respectueux. Il laisse peut-être le vestiaire et la glace, mais la trace François-Louis Tremblay sera toujours palpable au sein de l’équipe », d’expliquer Yves Hamelin, le directeur du programme courte piste de Patinage de vitesse Canada.

« François-Louis s’avère un superbe exemple de détermination et d’accomplissement pour les jeunes patineurs et athlètes québécois. De plus, il constitue un succès complet pour notre système sportif. Pur produit des clubs et centres d’entraînement de patinage de vitesse du Québec et par la suite, du Centre national courte piste de Montréal, François-Louis a gravi les échelons un à un jusqu’à devenir l’un de nos grands champions. À contempler sa carrière couronnée de cinq médailles olympiques et plusieurs honneurs mondiaux, il permet aux jeunes ainsi qu’aux entraîneurs, administrateurs sportifs et bénévoles de croire que tout devient possible, lorsqu’on y met l’effort et la passion. Je lui lève mon chapeau! », a affirmé le directeur général de la Fédération de patinage de vitesse du Québec Robert Dubreuil.

Patinage de vitesse Canada et la Fédération de Patinage du Québec prévoient honorer l’athlète, et saluer sa carrière et ses succès prochainement. Des détails suivront quant à cet hommage.

Un peu plus de François-Louis

François-Louis a commencé le patin à Alma au Saguenay à l’âge de quatre ans pour suivre son frère ainé avec qui il a patiné pendant quelques années. Passionné de guitare, il a eu la chance de jouer avec Karkwa et Tom Cochrane, notamment. Pour continuer de suivre François-Louis : @fltremblay (Twitter).

Pour plus de détails sur sa feuille de route, consultez les liens suivants :

Son profil sur le site web de Patinage de vitesse Canada : Cliquez ici

Sa fiche disponible sur l’ISU (en anglais seulement) : Cliquez ici

Suivez PVC :

Twitter

@SSC_PVC

Facebook

Patinage de vitesse Canada

Instagram

ssc_pvc

Youtube

SpeedSkatingCanada