Blondin et Bloemen s'imposent dans les épreuves de distance aux qualifications des Coupes du monde d'automne ISU en longue piste

Ivanie Blondin d'Ottawa et Ted-Jan Bloemen, qui s'est installé à Calgary en provenance des Pays-Bas au mois de juin dans l'espoir de patiner sous les couleurs du pays d'origine de son père, ont remporté les épreuves de distance disputées jeudi, à l'Anneau olympique de Calgary, à l'occasion des qualifications des Coupes du monde d'automne ISU en longue piste de Patinage de vitesse Canada.

Blondin s'est imposé au 3000m féminin grâce à un excellent temps de quatre minutes et 07,70 secondes, tandis que Bloemen a réalisé une marque personnelle de 6:15,75 au 5000m masculin.

Le podium chez les femmes a été monopolisé par des athlètes d'Ottawa. Lauren McGuire a fini deuxième en 4:13,66 et Isabelle Weidemann a suivi en troisième place en 4:13,85, un record personnel.

Jordan Belchos de Markham, en Ontario, a pris le deuxième rang au 5000m masculin en 6:32,56. Stefan Waples, de Winnipeg, a terminé troisième en 6:35,86.

Blondin continue donc d'impressionner en cette saison d'automne. Elle a établi des marques personnelles dans trois distances déjà, avec notamment un chrono de 4:04,99 dans un 3000m à l'occasion d'un essai chronométré à l'Anneau olympique le 26 septembre. Ce temps est également le plus rapide au monde pour un 3000m cette saison.

«Je patine déjà mieux que je ne l'ai fait pendant toute la saison dernière, alors je suis pas mal satisfaite, a déclaré Blondin. Je dois mieux réussir à maîtriser ma nervosité avant les courses, par contre. La course d'aujourd'hui étant la première de la saison qui comptait pour quelque chose, je pense que je me suis laissée affecter un peu trop par la nervosité.»

«Sauf qu'en même temps, je ne peux pas vraiment me plaindre du temps que j'ai réalisé. Ça reste un très bon chrono.»

Blondin patinera de nouveau samedi à l'occasion du 5000m féminin. Bloemen, lui, prendra part au 10 000m masculin dans la même journée. Des épreuves masculine et féminine de 500m sont également prévues. Les courses commenceront à 13h, heure locale, et l'entrée est gratuite.

Bloemen a connu une semaine mouvementée. Il a reçu la confirmation écrite qu'il devenait citoyen canadien — son père, Gerhard-Jan, est né au Nouveau-Brunswick — et il a dû se rendre au centre-ville de Calgary, jeudi, pour aller recueillir son passeport. Une fois que Bloemen recevra l'approbation de l'ISU, il sera admissible à patiner pour le Canada en Coupe du monde. Il espère que cela arrivera à temps pour la première étape du circuit, prévue à Obihiro, au Japon, du 14 au 16 novembre.

Bloemen a reconnu qu'il a été surpris par le temps qu'il a réussi vendredi, ce qui lui a permis de l'emporter par une marge de 16,81 secondes. Il s'agit là du chrono le plus rapide enregistré dans un 5000m masculin dans le monde cette saison.

«Avec cinq tours à faire, j'avais l'impression que je n'allais pas être capable de résister — que j'allais craquer —, mais j'ai fini par aller encore plus vite, a-t-il indiqué. Alors je me suis dit, 'OK, je vais juste continuer et essayer d'aller chercher une marque personnelle'. J'étais surpris. Il semble que je continue de me sous-estimer.»

Chez les femmes, McGuire est venue près d'établir une nouvelle marque personnelle dans le 3000m, venant à 0,66 seconde de réussir. Elle a connu une saison difficile en 2013-2014, alors qu'elle a dû composer à ce moment avec la maladie terminale de son père. Joe McGuire est décédé l'hiver dernier de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

«Je me concentrais vraiment sur ma course, en essayant de rester calme et forte. Cette course signifie tellement pour moi, parce que l'an dernier ç'a été tellement difficile avec le décès de mon père», a-t-elle dit.

«Le fait de travailler de nouveau avec (l'entraîneur) Crispin (Parkinson) après une pause de trois ans m'a permis de rester positive. Il m'a donné tellement de soutien. Ceci est le début d'une grande saison pour moi.»

Le Canada aura droit, en vue des Coupes du monde d'automne, à un quota de trois patineurs pour les épreuves féminines du 3000m et du 5000m, et à un quota de deux athlètes pour les courses masculines du 5000m et du 10 000m.

Les qualifications se termineront dimanche, alors que la compétition commencera à 14h. Les deux épreuves du 1000m ainsi que les deux courses en départ de masse seront disputées.

Résultats complets : www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC