Bon départ des patineurs canadiens à la Coupe du monde courte piste de Montréal

Les patineurs canadiens s’en sont bien sortis à la première journée de la Coupe du monde courte piste de Montréal, la première étape du circuit de la Coupe du monde 2010-11. Toutes les athlètes féminines du Canada se sont qualifiées directement pour les rondes de quart et demi-finales qui auront lieu samedi et dimanche. Chez les hommes, Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) et François Hamelin (Ste-Julie, QC) devront passer par le repêchage demain, respectivement sur 1500m et 1000m. S’ils se qualifient, ils se joindront ensuite à leurs coéquipiers pour les rondes finales. Pour sa part, Rémi Beaulieu (Alma, QC) a été disqualifié à la suite d’une pénalité sur sa première ronde de 1000m.

La première distance à l’honneur était le 1000m, et Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a dominé ses deux courses. Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) et Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) ont-elles aussi facilement remporté leur première course. Lambert a ensuite pris le 2e rang de sa vague, alors que Drolet a pris le troisième rang, mais son temps rapide lui a tout de même permis de se qualifier pour les quarts de finales de demain.

Sur 1500m, Valérie Maltais (La Baie, QC) a pris les devants de sa course avec six tours à faire et l’a conservé, assurant sa place dans les demi-finales de demain. Jessica Hewitt (Kamloops, BC) et Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) ont pris le troisième rang de leur course respective et elles se joindront donc à Maltais en demi-finale.

En après-midi, les filles ont poursuivi sur leur lancée. Le 500m n’a été qu’une formalité, Marianne St-Gelais n’étant jamais menacée dans aucune de ses courses. Maltais et Lambert ont chacune remporté une course et terminé deuxième dans l’autre. Les Canadiennes ont tout aussi bien patiné sur 1500m. Marie-Ève Drolet a obtenu le temps le plus rapide de la journée, alors que Hewitt et Mendes-Campeau ont toutes deux connu de bonnes courses et terminées deuxièmes, assurant leur place en demi-finale dimanche.

Chez les hommes, Beaulieu était le premier à sauter sur la glace sur 1000m, et il a terminé premier de sa course mais a reçu une pénalité pour interférence, ce qui mène à une disqualification automatique. Ce n’était pas une décision facile pour les arbitres, qui doivent suivre un nouveau règlement au sujet des dépassements. Par le passé, un patineur tentant un dépassement intérieur était responsable d’assurer qu’il avait suffisament d’espace. Désormais, une fois que les athlètes sont côte à côte, l’athlète qui se trouve à l’extérieur doit également s’assurer qu’il ne ferme pas la porte au patineur en dépassement. Il s’agit d’un ajustement assez important à la fois pour les athlètes et les arbitres, ce qui était évident aujourd’hui alors que plusieurs athlètes qui se retrouvaient à l’extérieur lors d’un dépassement hésitaient à savoir comment réagir.

Michael Gilday (Yellowknife, NT) a pour sa part facilement remporté ses deux courses grâce à de bonnes stratégies, assurant ainsi sa place dans les quarts de finale de demain. François Hamelin a pris le deuxième rang de sa première course, et il était bien placé pour faire de même dans la ronde suivante, mais un léger déséquilibre à la ligne d’arrivée a permis à un patineur russe de s’emparer du deuxième rang. Hamelin devra donc se lever tôt demain afin de participer au repêchage pour espérer se qualifier pour les séances finales de l’après-midi.

Sur 1500m, Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) et François-Louis Tremblay (Boucherville, QC) se sont tous deux battus à un patineur américain pour le premier rang. Hamelin a eu le dessus alors que Tremblay a pris le deuxième rang de sa vague. Guillaume Bastille devra toutefois se lever avec François Hamelin demain matin pour prendre part au repêchage, puisqu’il a terminé troisième de sa course. »

Michael Gilday, un spécialiste des plus longues distances, a eu le temps le plus rapide sur 500m. Il a connu une excellente journée, remportant toutes ses courses. « Je suis très content de ma journée, » a-t-il expliqué après coup. « Mon objectif était de me qualifier dans mes deux distances, ce que j’ai fait. J’ai choisi de courir le 500m afin d’obtenir de l’expérience sur cette distance. Je sais que je peux bien faire, je dois juste m’assurer d’avoir des départs rapides et de conserver une bonne vitesse, et c’est exactement ce que j’ai fait. »

François-Louis Tremblay a lui aussi gagné ses deux courses. Charles Hamelin, médaillé d’or olympique sur la distance, a facilement passé la première ronde, mais le nouveau règlement sur les dépassements a joué contre lui dans sa deuxième course. Alors que l’Américain Jeff Simon tentait un dépassement intérieur avec trois tours à faire, Hamelin a hésité un moment et perdu sa vitesse, permettant à un patineur français de prendre les devants. Hamelin a tenté de se reprendre plus tard, mais il a manqué de temps et terminé troisième. Grâce à un temps rapide, il s’est tout de même qualifié pour les quarts de finale de dimanche.

Bastille a ensuite remporté son 1500m, alors que Beaulieu et François Hamelin ont terminé deuxièmes de leur vague. Tous trois passeront donc directement en demi-finale. Beaulieu, Gilday et les frères Hamelin ont finalement combiné leurs forces pour le relais, qui était une formalité. Ils ont remporté leur course devant les Russes et seront de la demi-finale demain.

Demain, les courses débutent à 9h à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal, avec le repêchage sur 1000m et 1500m. François Hamelin et Guillaume Bastille seront du nombre. En après-midi, dès 13h45, le reste des patineurs canadiens seront en action pour les rondes de quart, demi et finales sur les mêmes distances, ainsi que pour la demi-finale du relais.