Catriona Le May Doan couronne le premier gagnant annuel du Défi Patinage de vitesse d’ING – Alastair Starke de Lloydminster a été nommé auteur du meilleur récit de patinage de vitesse du Canada –

Catriona Le May Doan parle au gagnant Alastair Starke et à son père et entraîneur, et leur remet le chèque pour le Lloydminster Border Blades Speed Skating Club, Photo: Ewan Nicholson, courtoisie ING Canada
Calgary, Alberta – Après cinq semaines et plus de 42 500 votes électroniques enregistrés partout au pays, le titre du meilleur récit de patinage de vitesse du Canada a été attribué à Alastair Starke, qui représente le club Lloydminster Border Blades Speed Skating Club de l’Alberta, lors d’un gala animé par Catriona Le May Doan.

Plus de 50 membres de l’équipe canadienne de patinage de vitesse ont assisté à la cérémonie, notamment les juges invités Kristina Groves et Olivier Jean. Le gala ING Video Awards était une occasion de réunir les meilleurs patineurs du Canada et les auteurs des meilleurs récits de patinage de vitesse.

« Lorsque nous avons commencé la quête du meilleur récit de patinage de vitesse du Canada, notre objectif était de donner une voix aux jeunes patineurs de tout le pays, un moyen de fonder une communauté de patinage de vitesse en partageant leur amour pour ce sport, a déclaré Catriona. Nous avons été témoins de cela ce soir et pendant tout le Défi Patinage de vitesse d’ING. »

Grâce à une campagne de promotion comprenant entre autres la distribution de dépliants et des entrevues pour des journaux de la région et des stations de radio, le récit vidéo d’Alastair Starke a permis à tous les membres du club et de la communauté de travailler ensemble.

Le père d’Alastair, Richard Starke, qui est aussi son entraîneur, est très fier de

Catriona Le May Doan avec le gagnant du Défi patinage de vitesse ING Alastair Starke, Photo: Ewan Nicholson, courtoisie ING Canada
l’accomplissement de son fils et se réjouit particulièrement du thème de son récit.

« Le Défi Patinage de vitesse d’ING a suscité un sentiment d’exaltation et d’enthousiasme à l’égard du patinage de vitesse, tant dans notre club que dans la communauté entière, nous a confié Richard. En tant que père et entraîneur d’Alastair, je suis très fier qu’il ait raconté une histoire qui ne parle pas de lui, mais de notre club et de l’amour que nous partageons tous pour le patinage de vitesse. »

Par ailleurs, Catriona Le May Doan a surpris les invités en attribuant un prix pour le récit le plus inspirant. Il s’agissait pour elle d’une occasion de choisir un récit qui la touchait sur le plan personnel.

« Pour de nombreux jeunes Canadiens, la famille est le réseau de soutien immédiat qui leur met leur première paire de patins aux pieds et qui les inspire à montrer ce dont ils sont capables, a ajouté Catriona. Le récit d’Andrea Johnson – Telle grand-mère, telle petite-fille – démontre bien que le patinage de vitesse est un sport qui se transmet d’une génération à l’autre et qui rapproche les membres de la famille. »

Andrea Johnson était accompagnée de sa grand-mère, May Johnson. Elles ont accepté ensemble le prix du récit le plus inspirant selon Catriona.

Le nom des gagnants du Défi Patinage de vitesse d’ING est maintenant affiché en ligne à l’adresse : www.NationdePatinagedeVitesse.com.

LISTE DES GAGNANTS DE PRIX

Meilleur récit de patinage de vitesse du Canada : Alastair Starke
• Club : Lloydminster Border Blades Speed Skating Club, Alberta
• Titre du récit : Durness Oval Story (Le récit de la piste ovale de Durness)
• Le récit d’Alastair Starke semble tout droit sorti d’un script d’Hollywood. Alors que le jeune garçon de 17 ans devait se trouver un endroit pour s’entraîner pour les jeux d’Alberta, il a construit une piste ovale sur un étang gelé qui se trouvait sur les terres de la ferme familiale à quelques minutes de Lloydminster en Alberta.

Seconde place : Sarah Ali
• Club : Iqaluit Speed Skating Association, Nunavut
• Titre du récit : Nunavut Pride (La fierté nunavimiuq)
• La jeune Sarah Ali, 16 ans, fait du patinage de vitesse dans sa ville d’Iqaluit depuis l’âge de 10 ans. Elle compte bien parvenir à représenter le Nunavut dans les compétitions à venir et elle souhaite avant tout être un modèle positif pour les jeunes patineurs et patineuses de son club.

Récit le plus inspirant selon Catriona : Andrea Johnson
• Club : Winnipeg Speed Skating Club
• Titre du récit : Like Grandmother. Like Granddaughter. (Telle grand-mère, telle petite-fille)
• Andrea Johnson a suivi les traces de sa grand-mère. Cette jeune patineuse talentueuse originaire de Winnipeg qui s’entraîne dorénavant à l’Anneau olympique de Calgary a récemment gagné le même prix de patinage de vitesse que sa grand-mère en 1948.

Entrevues avec les médias : Des entrevues peuvent être accordées sur demande, et les récits vidéo sont disponibles dans leur format original à des fins éditoriales.

LES PRIX DU DÉFI PATINAGE DE VITESSE D’ING

Grand prix : Le meilleur récit de patinage de vitesse du Canada
• Don de 5 000 $ au club de patinage de vitesse du gagnant, gracieuseté d’ING
• Chèque-cadeau de 1 500 $ pour l’achat de nouveaux patins de vitesse
• Moniteur de fréquence cardiaque numérique Timex Triathlon
• Chèques-cadeaux Primes HBC
• Coffret-cadeau iPod
• Appareil photo numérique de Canon

Deuxième prix : Seconde place
• Don de 2 500 $ au club de patinage de vitesse du finaliste en seconde place, gracieuseté d’ING
• Moniteur de fréquence cardiaque numérique Timex Triathlon
• Chèques-cadeaux Primes HBC
• Coffret-cadeau iPod
• Appareil photo numérique de Canon

Le récit le plus inspirant selon Catriona
• Don de 1 000 $ au club de patinage de vitesse du gagnant, gracieuseté d’ING
• Moniteur de fréquence cardiaque numérique Timex Triathlon
• Chèques-cadeaux Primes HBC
• Coffret-cadeau iPod
• Appareil photo numérique de Canon

Des prix additionnels seront versés aux 4, aux 8 et aux 16 meilleurs respectivement.