Catriona LeMay Doan et Colleen Jones intronisées au Hall d'honneur des Jeux du Canada

(Ce texte est une courtoisie du Conseil des Jeux du Canada.)

La championne du monde de patinage de vitesse et médaillée olympique Catriona LeMay Doan et la championne du monde de curling et médaillée olympique Colleen Jones seront intronisées au Hall d'honneur des Jeux du Canada, de même que les bâtisseurs Guy Rousseau et Jim Morell.

« La promotion 2011 qui sera intronisée au Hall d'honneur des Jeux du Canada se compose de différentes personnalités qui ont fortement marqué le mouvement des Jeux du Canada », souligne Tom Quinn, président du Conseil des Jeux du Canada. « Catriona et Colleen sont des exemples éloquents d'anciennes participantes aux Jeux du Canada devenues championnes canadiennes et mondiales, alors que Guy et Jim sont pour leur part des visionnaires qui ont contribué à la concrétisation de tous ces rêves. »

Au sommet de sa carrière, Catriona LeMay Doan était la patineuse la plus rapide. Elle a remporté la médaille d'or olympique à deux occasions et elle est la seule athlète canadienne à avoir défendu son titre avec succès lors de l'épreuve de 500 m des Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City, répétant l'exploit qu'elle avait accompli en 1998, à Nagano.

Elle a détenu le record mondial de l'épreuve de 500 m pendant 10 ans, et elle détient toujours le record olympique. En tout et pour tout, elle a battu pas moins de 13 records mondiaux au cours de sa brillante carrière. En 2002, elle s'est vu décerner le prix Lou Marsh à titre d'athlète canadien de l'année et elle a remporté le titre d'athlète canadienne féminine de l'année à trois reprises. Elle a été intronisée au Temple de la renommée sportive du Canada ainsi qu'au Temple de la renommée sportive du comité olympique canadien et elle a été nommée Officière de l'Ordre du Canada.

Catriona LeMay Doan a participé trois fois aux Jeux du Canada, soit à deux Jeux d'hiver et un d'été. Elle a pris part aux Jeux de 1983, qui se sont déroulés au Saguenay-Lac-Saint-Jean, comme patineuse de vitesse sur courte piste et elle a remporté la médaille de bronze en compagnie des membres de l'équipe de la Saskatchewan au relais de 3 000 m. Lors des Jeux de 1987 à Cap-Breton, elle a décroché la médaille d'argent lors de l'épreuve de 400 m et celle de bronze lors de l'épreuve de 800 m. Elle a participé aux épreuves d'athlétisme des Jeux d'été de 1993 à Kamloops, en Colombie-Britannique, où elle a terminé en 7e place au relais de 4x400 m.

Originaire de Saskatoon, en Saskatchewan, elle réside aujourd'hui à Calgary, en Alberta. Catriona LeMay Doan s'est retirée de la compétition en 2003, mais elle demeure engagée au sein de la communauté du patinage de vitesse, du mouvement olympique et du mouvement des Jeux du Canada. Elle siège au conseil d'administration du Conseil des Jeux du Canada ainsi qu'au comité des sports du Conseil des Jeux du Canada.

Elle a également été coprésentatrice à la chaîne CBC Sports de la populaire émission « Compte à rebours avant les Jeux de Pékin » (Countdown to Beijing), ainsi que lors des Jeux olympiques de 2008. Elle s'est jointe à l'équipe de présentateurs de la chaîne CTV dans le cadre de la diffusion des Jeux olympiques de 2010 qui ont eu lieu à Vancouver et des Jeux olympiques d'été qui se tiendront à Londres, en 2012.

Colleen Jones est une force dominante du curling féminin et continue de s'imposer sur la scène canadienne. Elle a établi un record en remportant 6 championnats canadiens (Tournoi des Coeurs Scott), dont 4 titres consécutifs en 2001-2004.

Elle a également remporté deux championnats du monde de curling en 2001 et en 2004 pour le compte du Canada, et elle était finaliste lors de celui de 2003.

La joueuse de curling originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, est aussi chroniqueuse météo et reportrice sportive à l'émission CBC Morning News, que diffuse la chaîne CBC News Network.

Lors des Jeux d'hiver du Canada de 1979 qui se sont déroulés à Brandon, au Manitoba, elle a aidé l'équipe de la Nouvelle-Écosse à décrocher la médaille d'argent. Ses deux enfants ont aussi participé aux Jeux du Canada et elle a contribué de manière significative à ce que la candidature de la ville d'Halifax soit retenue pour présenter les Jeux du Canada de 2011. Elle a aussi été intronisée au temple de la renommée canadien du curling.

Jim Morell œuvre au sein des Jeux du Canada depuis plus de 26 ans et son dévouement mérite d'être souligné. Il est engagé dans la communauté sportive canadienne et dans celle du Nouveau-Brunswick depuis 1968. Il a été membre du Conseil des Jeux du Canada de 1984 à 1987, mais il a aussi agi à titre de membre de mission ou de chef adjoint de l'équipe du Nouveau-Brunswick de 1969 à 1981, prenant part ainsi à 14 présentations des Jeux du Canada.

« Je crois qu'il n'y a pas une seule occasion au cours des 18 années que j'ai passées au sein des Jeux du Canada où je n'ai pas demandé à Jim Morell d'être mon bras droit », affirme Don Johnson, qui a été intronisé au Hall d'honneur des Jeux du Canada.

Originaire de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, Jim Morell a joué un rôle déterminant dans la création et le développement du prix Jack Pelech et du flambeau Roly McLenhan, que décernent les Jeux du Canada. Il a aussi été membre du conseil d'administration de la communauté hôte des Jeux du Canada de 1985, qui ont eu lieu à Saint John, au Nouveau-Brunswick.

Guy Rousseau a été le directeur général des premiers Jeux d'hiver du Canada, qui se sont tenus à Québec, en 1967. Il est l'un des pionniers du mouvement des Jeux du Canada. Le Conseil des Jeux du Canada s'inspire encore aujourd'hui de son travail diligent et de son esprit visionnaire, et c'est en grande partie grâce aux efforts qu'il a déployés en 1967 que le mouvement des Jeux du Canada a vu le jour et que sa pérennité est assurée.

La mise en œuvre des Jeux de 1967 était un défi de taille, puisqu'il n'existait aucun précédent, et qu'aucune norme n'avait été établie. Guy Rousseau a tenu des réunions avec les premiers ministres provinciaux et les chefs des territoires pour solliciter leur engagement au sein du mouvement des Jeux du Canada. Sans la participation des provinces et des territoires, et de celle de Guy Rousseau, la création des Jeux du Canada aurait été impossible.

La cérémonie d'intronisation au Hall d'honneur des Jeux du Canada a lieu tous les deux ans lors de la présentation des Jeux du Canada. L'objectif du Hall d'honneur est de rendre hommage aux anciens des Jeux du Canada qui se sont illustrés comme athlètes, entraîneurs, officiels ou administrateurs et aux personnes qui ont grandement contribué à l'avancement du mouvement des Jeux du Canada.

Les nominés sont regroupés en trois catégories : les athlètes, les entraîneurs et les bâtisseurs (officiels, administrateurs et bénévoles). La cérémonie d'intronisation se déroulera le 10 février 2011 au temple de la renommée sportive de la Nouvelle-Écosse, situé à Halifax, dans le cadre des Jeux d'hiver du Canada de Halifax, qui se tiendront du 11 février au 27 février 2011.