Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste 2014 Charles Hamelin gagne le bronze

Montréal, le 15 mars 2014 – Ils étaient quatre, un quatuor imposant. Le champion olympique en titre, Victor An, de la Russie, le médaillé d’argent de Sotchi, le Chinois, Dajing Wu, le détenteur du record du monde, J.R. Celski, des États-Unis, et le champion olympique de 2010, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, se sont disputés aujourd’hui la grande finale du 500 m  des Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste à l’aréna Maurice-Richard de Montréal. Wu a gagné, Hamelin a saisi le bronze.
 

«Je ne peux pas ne pas être satisfait de ma course. Elle s’est courue très vite et en étant en arrière c’est difficile de vouloir toujours dépasser. Il y avait beaucoup de batailles à l’intérieur, je ne voulais pas m’y mêler, j’avais beaucoup de vitesse alors j’ai tenté l’extérieur. Je prends les 13 points avec un grand sourire», a expliqué le médaillé de bronze.

 

Cette troisième place, combinée à sa victoire d’hier au 1 500 m, offre un total de 47 points à Charles Hamelin. L’athlète de 29 ans est ainsi temporairement premier au classement cumulatif de la compétition, huit points devant Dajing Wu, de la Chine, vainqueur du 500 m. Le podium masculin de cette distance a été complété par J.R. Celski.

 

Chez les dames, Seung-Hi Park,de la Corée, a gagné l’épreuve devant la Britannique Elise Christie et Kexin Fan, de la Chine. Cette victoire a permis à Park de prendre la tête du classement cumulatif provisoire avec 47 points, 13 de plus que sa coéquipière Suk Hee Shim. 

 

Les cinq autres Canadiens exclus de la finale

Plus tôt dans la journée, Charle Cournoyer et Olivier Jean ont terminé leurs parcours en quarts de finale. Le médaillé de bronze des derniers Jeux olympiques, Cournoyer, a pris le troisième rang de sa vague, insuffisant pour se rendre en demi-finale, mais bon pour le 11e échelon de la distance. Olivier Jean, qui célébrait aujourd’hui son 30e anniversaire, a quant à lui terminé cinquième de sa course et 17e du 500 m. 

 

La meilleure Canadienne, Marianne-St-Gelais, de St-Félicien, a réussi une 7e place suite à son élimination en demi-finales. Marie-Ève Drolet, aussi éliminée en demi-finales, et Valérie Maltais, interrompue en quarts de finale, ont pris respectivement les huitième et neuvième rangs.

 

Relais masculins

L’équipe masculine canadienne de relais, composée de Michael Gilday, Charles Hamelin, Olivier Jean et Charle Cournoyer, n’a pu mettre la main sur un des quatre précieux laissez-passer vers la grande finale. En demi-finale, un positionnement extérieur d’Olivier Jean a rendu le relais impossible à Charles Hamelin quand l’équipe chinoise s’est placée entre Jean et son coéquipier. L’échange s’est donc fait trop tard et handicapés par cette manœuvre ratée, les Canadiens ont conséquemment terminé troisièmes, derrière la Russie et la Grande-Bretagne.

« Olivier s’est fait dépasser à la dernière minute, il n’était pas en bonne position pour me pousser... On s’est fait avoir. Je n’ai aucune idée ce qui est arrivé il faudrait que je revois la course. C’est juste dommage nous étions en bonne position, j’avais les jambes pour compléter la course », a décrit Charles Hamelin.

 

On retrouvera, en finale des relais masculins demain, en plus de la Russie et de la Grande-Bretagne, les équipes de la Corée et des Pays-Bas.

 

Demain, les Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste se concluront par les courses de 1 000 m et  3 000 m, chez les hommes et chez les femmes, de même les finales de relais 5 000 m (hommes) et 3 000 m (femmes). Les premiers coups de patin seront exécutés dès 11h.

 

Pour plus de détails sur l’événement, visitez le site web 
mondial2014.ca