Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste 2014. Hamelin et Shim couronnés au 1 500 m

Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste 2014

Le champion olympique sur 1 500 m, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, a aujourd’hui mis la main sur le titre de champion du monde à cette même distance, suivi de Tianyu Han, de la Chine et Se-Yeong Park, de la Corée, aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste, à Montréal.

«Être champion du monde sur cette distance, c’est aussi valorisant pour moi que de gagner une médaille olympique», a déclaré Charles Hamelin, qui a trouvé son chemin plus d’une fois vers la tête du peloton dans une course de finale où l’on a multiplié les dépassements.

Le champion du monde a acquis son titre devant des jeunes élèves des commissions scolaires de Montréal déjà conquis par leur idole. «La foule a vraiment aidé, donné une énergie de plus pour que je réussisse à dépasser le Chinois dans le dernier tour et le coiffer à la ligne d’arrivée pour gagner la médaille d’or», a ajouté Hamelin.

Chez les dames, un triplé coréen a comblé le podium mondial. Suk Hee Shim, médaillée d’argent à Sotchi, a ravi les grands honneurs, alors que ses compatriotes Alang Kim et Seung-Hi Park ont respectivement obtenu les médailles d’argent et de bronze.

La meilleure Canadienne a été Valérie Maltais, qui a pris le quatrième rang aux termes d’une course où elle s’est battue pour la tête jusqu’au dernier tour de piste. Rattrapée par ses trois adversaires coréennes, elle a glissé vers la quatrième place lors des derniers 50 mètres à parcourir.

«En étant de l’avant, j’essayais de prendre de la vitesse, avoir un tracé défensif. Mais à la fin, j’étais fatiguée, j’étais toujours deuxième, mais au premier bloc du dernier virage, lorsqu’une Coréenne m’a dépassée, j’ai un peu hésité dans mon entrée, ce qui a ouvert la porte pour la troisième», a expliqué l’athlète de La Baie.

Les autres Canadiens

Les autres patineurs canadiens ont été stoppés avant la grande finale. Marie-Ève Drolet a connu le parcours le plus bref, s’arrêtant en qualifications suite à une quatrième place. Marianne St-Gelais, qui s’était glissée en demi-finales en réussissant un des quatre meilleurs temps des troisièmes positions des qualifications, a quant à elle terminé sa journée en demi-finale obtenant le cinquième rang de sa vague. Drolet s’est finalement classée 22e et St-Gelais, 16e.

Du côté masculin, Olivier Jean et Charle Cournoyer ont été arrêtés en demi-finales et ont pris respectivement les 11e et 14e rangs du 1 500 m.

Relais féminin

Les courses de demi-finales du relais 3 000 m chez les dames ont conclu la première journée de compétitions de l’édition 2014 des Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste. La grande finale sera une reprise de la finale olympique alors que les équipes de la Corée, de la Chine, du Canada et de l’Italie auront l’occasion de croiser le fer à nouveau. Cette finale sera patinée dimanche. Demain, les courses de 500 m, chez les hommes et chez les femmes, de même que celles des demi-finales masculines au relais 5 000m sont prévues, dès 12h20.

Pour plus de détails sur l’événement, visitez le site web http://www.mondial2014.ca