Charle Cournoyer et Kim Boutin signent des victoires aux Sélections des Coupes du monde d’automne sur courte piste 2016

Marianne St-Gelais et Charles Hamelin ajoutent chacun une première place

Montréal, le 24 septembre 2016 – Kim Boutin de Sherbrooke, QC, et Charle Cournoyer de Boucherville, QC, ont mis un frein aux séries victorieuses de Marianne St-Gelais et de Charles Hamelin en remportant respectivement les épreuves de 1000m et la deuxième de 1500m, samedi, lors de la deuxième journée des Sélections des Coupes du monde sur courte piste présentées jusqu’à dimanche à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.

Boutin, qui avait terminé en deuxième position à deux reprises la veille, a pris les devants dès le début de la course de 1000m pour l’emporter devant St-Gelais de Saint-Félicien, QC, et Marie-Ève Drolet de Saguenay, arrondissement Chicoutimi, QC.

« Je suis assez contente car je voulais gagner, a reconnu Boutin. J’ai fait un tour en neuf secondes au milieu de la course, ce qui est quand même assez bon! Ça montre que je suis capable de gagner et de mettre Marianne au défi, ce qui nous rend toutes les deux meilleures. »

La jeune patineuse originaire de Sherbrooke, QC, qui avait remporté une course de 1000m à cette compétition en 2014, a même failli compléter le balayage samedi alors qu'elle a été la première à traverser la ligne d'arrivée lors de la deuxième épreuve de 1500m à l’horaire. Après avoir partagé la tête avec St-Gelais tout au long de la course, un contact en fin d’épreuve lui a toutefois valu une pénalité, ce qui l’a reléguée au sixième et dernier rang de la finale. La victoire a été attribuée à St-Gelais, suivie de Drolet et de Jamie Macdonald de Fort St. James, en Colombie-Britannique.

« C’est sûr que je suis déçue, a dit Boutin. Ç'a été un dépassement assez serré et je lui ai montré que j’étais présente. Mais parfois, c’est mieux de laisser passer. Marianne et moi ne savions pas de quel côté les officiels allaient trancher. Mais bon, ç'a été une saine compétition! »

« Je suis très contente de ma journée, a pour sa part déclaré Marianne St-Gelais. Kim a fait de superbes courses. De mon côté, j’ai fait des erreurs dans les deux finales. »

« Il y a des choses qu’on n’apprend pas lorsqu’on gagne, a-t-elle poursuivi. C’est bien de gagner, mais c’est aussi bien de le faire quand c’est relevé et qu’on peut essayer de nouvelles choses. Je suis contente de perdre car ça prouve qu’il y a de la relève, et cette relève va devenir meilleure tout comme moi, et ce, dans l’optique d’avoir une équipe toujours plus forte. »

Marie-Ève Drolet a pour sa part enregistré un troisième top-3 en quatre courses cette fin de semaine.

Charle Cournoyer l’emporte au 1500m
Chez les hommes, Charle Cournoyer, médaillé de bronze au 500m aux Jeux olympiques de 2014, a devancé Charles Hamelin et Pascal Dion de Montréal, arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles, QC, dans la deuxième et dernière épreuve de 1500m de la fin de semaine. Il a ainsi mérité sa première victoire de la compétition.

Jusqu’ici cette fin de semaine, Cournoyer a pris part à toutes les grandes finales et terminé parmi les quatre premiers à chaque occasion.

« Aujourd’hui, j’ai vraiment eu plus confiance en moi comparativement à la veille et j’ai été davantage capable de faire ce que je voulais, a analysé Charle Cournoyer. Même si j’ai eu de bons résultats vendredi, ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Mais ça va de mieux en mieux. Cette fin de semaine, je ne recherche pas la victoire à tout prix. Pour moi, c’est plus un échauffement en vue de la saison à venir. Mais c’est bien de voir que j’ai appliqué mon plan de course et que j'ai pu faire ce que je voulais. J’aurais été tout aussi content d’une deuxième position. »

« Au 1500m, ç'a été une course différente par rapport à d’habitude », a pour sa part analysé Charles Hamelin, qui a aussi mérité sa troisième victoire de la fin de semaine plus tôt au 1000m, samedi, devant Cournoyer et François Hamelin de Sainte-Julie, QC. « J’ai fait de bons dépassements aux bons moments. À la fin, j’ai essayé de dépasser Charle Cournoyer, mais j’ai finalement préféré mettre les freins pour rester deuxième plutôt que de perdre des positions. Je suis quand même content de ma course. Charle a fait une course très intelligente et il a vraiment bien défendu sa place en avant. »
Dimanche, les deuxièmes épreuves de 500m et de 1000m sont à l’horaire.

Cette fin de semaine, les athlètes prennent part à deux courses dans chacune des distances au 500m, 1000m et 1500m, pour un total de six épreuves chacun, et visent une place au sein de l’équipe nationale qui représentera le pays aux quatre premières Coupes du monde de la nouvelle saison 2016-2017, dont la première aura lieu à l’Anneau olympique de Calgary du 4 au 6 novembre. Les billets sont disponibles au http://www.universe.com/Calgary2016.

Les quatre premiers patineurs au classement cumulatif selon les points accumulés dans leurs deux meilleures distances aux Sélections des Coupes du monde d’automne se qualifieront automatiquement pour les Coupes du monde. Les deux autres positions par sexe seront des choix discrétionnaires. La composition de l’équipe qui participera à la Coupe du monde présentée à Calgary sera annoncée dans les semaines suivant les Sélections des Coupes du monde d’automne.

L’horaire complet, la liste des athlètes ainsi que les résultats seront disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

Résultats de samedi
1000m (1) H
1. Charles Hamelin
2. Charle Cournoyer
3. François Hamelin

1000m (1) F
1. Kim Boutin
2. Marianne St-Gelais
3. Marie-Ève Drolet

1500m (2) H
1. Charle Cournoyer
2. Charles Hamelin
3. Pascal Dion

1500m (2) F
1. Marianne St-Gelais
2. Marie-Ève Drolet
3. Jamie Macdonald

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.
                                                                          
- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC