Charle Cournoyer et Marianne St-Gelais ajoutent à leurs totaux de médailles à la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU à Toronto

Charle Cournoyer et Marianne St-Gelais ont tous deux confirmé leur excellent début de saison, dimanche à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU à Toronto, alors que le premier a décroché la médaille d'or au 1000m tandis que la deuxième a obtenu la médaille d'argent à l'occasion du deuxième 500m au programme de la fin de semaine.

Cournoyer et St-Gelais ont ainsi contribué à une récolte de quatre médailles individuelles pour la journée de dimanche, en conclusion de la première compétition de la Coupe du monde de patinage de vitesse à avoir eu lieu à Toronto. Charles Hamelin a remporté le 500m masculin disputé dimanche, tandis que Valérie Maltais a raflé le bronze au 1000m féminin.

Ces quatre médailles individuelles, ajoutées aux quatre autres obtenues samedi par les patineurs canadiens, ont permis de surpasser d'une médaille l'objectif de sept que s'était donné l'équipe canadienne en vue de l'étape de Toronto.

Et au relais, le Canada a décroché la médaille d'or chez les hommes. Il s'agissait d'une première victoire au relais pour les patineurs canadiens depuis la saison 2013-2014.

La victoire de Cournoyer au 1000m, obtenue grâce à un temps d'une minute et 26,998 secondes qui lui a permis de devancer les Sud-Coréens Seo Yi Ra (1:27,029) et Kwak Yoon-Gy (1:27,114), vient s'ajouter à la médaille d'argent qu'il a récoltée au 500m à l'occasion de la première étape de la saison, la semaine dernière à Montréal.

Cournoyer (Boucherville, Qc), qui avait décroché une médaille de bronze olympique au 500m à l'occasion des Jeux de Sotchi, semble donc de retour au sommet de sa forme après avoir connu une saison difficile en 2014-2015 sur le circuit de la Coupe du monde. Il a entrepris l'hiver dernier après avoir subi une opération aux épaules ainsi qu'une fracture au pied.

«Mon grand retour en Coupe du monde se passe très bien! Deux médailles en quatre distances, avec l'or aujourd'hui… tout est beau!», a lancé Cournoyer.

«J'étais en contrôle du début à la fin, j'ai vraiment utilisé à 100 pour cent ce que je sais faire et peux faire sur la patinoire, a dit Cournoyer de sa performance gagnante. Il s'agit maintenant de continuer comme ça en vue des prochaines étapes de la saison.»

St-Gelais (Saint-Félicien, Qc), qui avait remporté 12 médailles en six Coupes du monde en 2014-2015, a quant à elle accédé au podium pour la quatrième fois en autant d'épreuves individuelles jusqu'ici cette saison. Elle a décroché l'argent au 500m, dimanche, après avoir obtenu une médaille de bronze au 1500m, samedi, ainsi que l'or au 500m et l'argent au 1000m à Montréal la semaine dernière.

«Les médailles, ce n'est pas du tout l'objectif visé, ce n'est pas comme ça que je pense, a indiqué St-Gelais. Le but, c'est de bien appliquer mes plans de course. Et si ça, ça donne des podiums, c'est parce que j'ai la tête et les jambes pour y arriver. Il s'agit maintenant de continuer comme ça jusqu'aux championnats du monde.»

St-Gelais n'a cédé l'or que par un millième de seconde, dimanche, puisque la Sud-Coréenne Choi Minjeong a complété la course en 42,998 secondes, comparé à 42,999 pour la Canadienne de 25 ans. La Chinoise Han Yutong a suivi au troisième rang en 43,117.

«Peut-être que j'ai pensé à la médaille d'or un peu trop vite et pas assez à ma technique, a dit St-Gelais, qui était devant le peloton en début de course. Et quand la Coréenne est venue à ma hauteur, ça m'a pris de court un peu. Je savais que ce serait serré à la fin, je n'étais pas certaine si j'avais la victoire ou non… Reste que je suis fière de ma course. J'ai suivi le plan, qui était de patiner devant et de gérer cette avance en fonction de la pression qui viendrait de l'arrière.»

Charles Hamelin et Valérie Maltais rebondissent
Charles Hamelin (Sainte-Julie, Qc) a remporté le 500m masculin en 40,691 secondes, devant les Hongrois Shaolin Sandor Liu (40,777) et Viktor Knoch (46,263). Il s'agit de sa deuxième victoire en deux étapes jusqu'ici cette saison, lui qui a raflé l'or du 1000m disputé à Montréal la semaine dernière.

«Je voulais rebondir et patiner avec force tout au long de la journée d'aujourd'hui», a déclaré Charles Hamelin, qui a été éliminé dès les quarts de finale du premier 500m disputé samedi à Toronto, alors qu'on lui a imposé une pénalité. «La glace était bonne, mes temps étaient là et j'ai fait mon travail.»

Valérie Maltais (La Baie, Qc) a mis fin à une disette de quatre Coupes du monde sans médaille individuelle, alors qu'elle a obtenu le bronze avec un temps de 1:34,041, pour ainsi accompagner la Sud-Coréenne Shim Suk Hee (1:33,964) et la Britannique Elise Christie (1:34,028) sur le podium. La médaille individuelle précédente de la patineuse de 25 ans, également le bronze au 1000m, remontait à la première étape de l'an dernier, à Salt Lake City. Maltais a participé à quatre des six étapes de la Coupe du monde la saison dernière.

«Ça fait du bien, a-t-elle lancé. La semaine passée à Montréal, je me sentais super bien et c'est dommage qu'il y ait eu ces disqualifications. Mais aujourd'hui, j'ai montré que j'ai ma place en finale. Mais pour se rendre en finale, il ne faut pas commettre d'erreur et c'est ce que j'ai cherché à faire aujourd'hui, éviter les erreurs.»

«J'étais première avec un tour à faire (en finale) avant de glisser et de perdre beaucoup de vitesse, mais je suis quand même satisfaite de ma course.»

L'autre patineur qualifié pour une finale A, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau, Qc), a été disqualifié au 500m masculin.

Deux patineurs canadiens ont quant à eux participé à des finales B, dimanche. Audrey Phaneuf (Sainte-Hyacinthe, Qc) a terminé troisième de la finale B du 500m féminin pour conclure au septième rang au classement général de la journée sur cette distance. Il s'agit du meilleur classement dans une course individuelle qu'a obtenu la patineuse de 19 ans jusqu'ici en quatre Coupes du monde en carrière.

Patrick Duffy (Oakville, ON) a quant à lui terminé premier dans la finale B du 500m masculin, et sixième au cumulatif, après être passé par trois étapes du repêchage en matinée et deux autres en rondes éliminatoires en après-midi.

Au relais, Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer et Patrick Duffy ont permis au Canada de l'emporter chez les hommes en 6:58,715, devant la Corée du Sud (6:58,733) et la Chine (6:58,817). Les membres de ce quatuor, ainsi que Sasha Fathoullin (Calgary, AB), qui a participé à la ronde de vendredi, ont donc chacun reçu une médaille d'or.

«Il n'y aurait pu avoir meilleure façon de terminer ma fin de semaine ici chez moi, devant les miens, a souligné Duffy. Cela faisait longtemps que les hommes l'avaient emporté, alors c'est d'autant plus spécial comme sensation.»

Auteur d'une médaille d'argent à Montréal la semaine dernière, le relais féminin composé de Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kasandra Bradette (Saint-Félicien, Qc) et Audrey Phaneuf a quant à lui terminé quatrième, dimanche.

L'équipe canadienne a donc remporté 14 médailles individuelles et deux médailles au relais en deux étapes de la Coupe du monde jusqu'ici cette saison, celles de Montréal et Toronto.

Les membres de l'équipe canadienne se rendront bientôt en Asie pour prendre part aux deux prochaines compétitions du circuit de la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU. La troisième étape de la saison se déroulera du 4 au 6 décembre à Nagoya, au Japon, tandis que la quatrième étape suivra du 11 au 13 décembre à Shanghai, en Chine.

Entre-temps, le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste se mettra en branle plus tard cette semaine, alors que la première étape aura lieu du 13 au 15 novembre à l'Ovale olympique de Calgary.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
500m (2) M
-Charles Hamelin : médaille d’or (classement final : 1)
-Samuel Girard : pénalité dans la finale A (classement final : 5)
-Patrick Duffy : 1er de la finale B (classement final : 6)

1000m H
-Charle Cournoyer : médaille d’or (classement final : 1)
-Sasha Fathoullin : 3e en quarts de finale et éliminé (classement final : 11)
-François Hamelin : pénalité en qualification et éliminé (classement final : 40)

Relais H
Canada : médaille d’or
(Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Sasha Fathoullin, Samuel Girard)

500m (2) F
-Marianne St-Gelais : médaille d’argent (classement final : 2)
-Audrey Phaneuf : 3e de la finale B (classement final : 7)
-Kim Boutin : 3e en quarts de finale et éliminée (classement final : 11)

1000m F
-Valérie Maltais : médaille de bronze (classement final : 3)
-Kasandra Bradette : 4e en quarts de finale et éliminée (classement final : 15)
-Jamie MacDonald : 5e en quarts de finale et éliminée (classement final : 17)

Relais F
Canada : 4e dans la finale A
(Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kasandra Bradette, Audrey Phaneuf)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

Au sujet de la Coupe du monde sur courte piste de l’ISU 2015 à Toronto
La Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste 2015 de l’ISU présentée du 6 au 8 novembre au MasterCard Centre de Toronto regroupera les meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste au monde pour la deuxième étape de la saison comptant un total de six Coupes du monde.
Le comité organisateur de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste 2015 de l’ISU à Toronto désire remercier ses partenaires et commanditaires :

Partenaires corporatifs : Intact, Li-Ning, Usana, The Westin Harbour Castle, Snapd, 7-11, City-Chevrolet Buick Cadillac GMC

Partenaires gouvernementaux : Gouvernement du Canada, Tourisme Ontario, Ville de Toronto

Partenaires sportifs : ISU, Ontario Speed Skating Association et Patinage de vitesse Canada
À propos de Patinage de vitesse Canada

Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC