Charles Hamelin gagne la médaille d’or au 500 m

Charles Hamelin gagne la médaille d’or au 500 m dans une Coupe du monde en Russie
Le Inuvik Speed Skating Club recevra 1000$ pour la médaille du Relais des médaillés de la Coupe du monde

SOTCHI, Russie
– Le Canadien Charles Hamelin a poursuivi sa récolte de médailles cette saison en gagnant la médaille d’or du premier 500 mètres par trois millièmes de seconde dans la Coupe du monde no 5 Samsung de l’ISU (site Internet des résultats). C’est la huitième médaille d’Hamelin en neuf courses individuelles cette saison et sa deuxième médaille d’or. Le Canada a aussi obtenu six autres classements parmi les 10 premiers dans les 500 mètres et 1500 mètres d’aujourd’hui.

Les courses se termineront demain au Iceberg Skating Palace de Sotchi, en Russie, avec le 1000 mètres et le deuxième 500 mètres ainsi que les finales des relais.

Dans une excitante finale au 500 mètres, Hamelin était deuxième pendant toute la course derrière le Chinois Dajing Wu. Le vétéran patineur de l’équipe canadienne, qui a le plus de médailles dans les Coupes du monde, a essayé sans succès de dépasser Wu jusqu’à la toute dernière fraction de seconde quand le patineur originaire de Sainte-Julie, au Québec, a avancé le pied à la ligne d’arrivée pour gagner en 41,092 secondes. Wu a franchi la ligne en 41,095 pour remporter la médaille d’argent et Vladimir Grigorev a obtenu la médaille de bronze en 41,165 secondes.

«C’est une course différente que j’ai fait en finale, a dit Hamelin. Au 500 mètres je pars à l’avant ou deuxième, mais au premier tour je fais un dépassement et je me retrouve en tête pour le reste de la course. Là (aujourd’hui) j’étais deuxième et j’ai essayé de faire un dépassement après deux tours et demi, sans succès. Je savais que ma dernière chance était à la ligne d’arrivée. J’ai pris ma chance. On a fait un finish et j’ai attendu avec impatience. J’ai eu la médaille d’or.»

Dans son quart de finale au 500 mètres, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a perdu un bord de lame dans le virage et a chuté. Il a terminé quatrième et a été éliminé. Jean s’est classé 15e en tout. Vincent Cournoyer, de Boucherville, au Québec, qui participait à son premier quart de finale en carrière, n’a pas connu le départ qu’il voulait et s’est retrouvé en troisième place. Il a été éliminé et s’est classé 11e en tout.

Dans le premier 500 mètres féminin, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec, a terminé cinquième en tout, suivie par Gabrielle Waddell, de Red Deer, en Alberta, sixième, et par Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec, septième. Elles ont terminé respectivement première, deuxième et troisième dans la finale B. St-Gelais et Truchon se sont qualifiées pour la finale B après avoir terminé troisième et quatrième respectivement dans une demi-finale tandis que Waddell a terminé troisième dans la sienne.

Dans le 1500 mètres masculin, Charle Cournoyer, de Boucherville, au Québec, a gagné la finale B pour se classer neuvième en tout et son coéquipier Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec, s’est classé 12e en tout à la suite de sa quatrième place dans la finale B. Bastille et Cournoyer avaient terminé troisième dans leur demi-finale respective pour se qualifier pour la finale B.

Au 1500 mètres féminin, Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, a été la meilleure Canadienne avec une septième place en tout après avoir gagné la finale B. Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B., a terminé deuxième dans la finale B et s’est classée huitième en tout. Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec, s’est classée 16e en tout. Dans leur demi-finale respective, Hewitt et Maltais ont chacune terminé troisième tandis que Drolet a pris la sixième place.

Dans les demi-finales du relais féminin, le Canada a terminé deuxième derrière les Coréennes pour se qualifier pour la finale A. Drolet, Hewitt, Maltais et St-Gelais ont patiné pour le Canada. Elles affronteront la Chine, l’Italie et la Corée dans la finale.

À la suite d’une chute malheureuse avec moins de trois tours à faire, l’équipe masculine canadienne devra se contenter de viser le premier rang dans la finale B. Charle Cournoyer, Michael Gilday, de Yellowknife, Hamelin et Jean composaient le quatuor du Canada dans la demi-finale. Dans un échange, Cournoyer a poussé Gilday, qui a été heurté par les jambes d’un autre patineur qui poussait son coéquipier.

Le Relais des médaillés de la Coupe du monde par Intact Assurance est à 33 000$ (9 d’or, 15 d’argent; 9 de bronze). Intact Assurance remettra 1000$ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée. La 33e médaille de cette saison a été celle d’Hamelin, aujourd’hui. Le Inuvik Speed Skating Club recevra 1000$ du programme.