Christine Nesbitt brise le record du monde aux 1000 mètres

Christine Nesbitt brise le record du monde aux 1000 mètres aux Championnat du monde sprint à Calgary

Extraits audio MP3: Nesbitt, Irvine, Ouardi (anglais), Ouardi (français), Gregor Jelonek – entraineur d’Ouardi (anglais), Jelonek (français), Xiuli Wang - un des entraineurs de Nesbitt

CALGARY – Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a brisé aujourd’hui le record du monde aux 1000 mètres par près d’une demi-seconde lors de la première journée au Championnat du monde sprint de patinage de vitesse Essent ISU 2012 à l’Anneau olympique de Calgary. Avec un temps d’une minute et 12,68 secondes, Nesbitt a battu la marque établit par Cindy Klassen avait établi (1:13.11) le 25 mars 2006, par 0,43 secondes.

« C'est vraiment spécial de le faire (record mondial), ici à Calgary, a déclaré la championne du monde de sprint en titre. C'est formidable de la faire à Calgary en avant de mes coéquipiers et mes amis et ma famille, aussi. »

« Pas vraiment (penser au record). Peut-être que c'est pour ça que j'ai patiné un record du monde - parce que je n’y pensais pas, a ajouté Nesbitt. J'étais très frustré après mon 500 (course). J’étais en colère, et je la course bien quand je suis en colère. C'était comme une vraiment une bonne course. Je ne sais pas si je peux aller plus vite. Mais je me sentais vraiment très puissante. » À sa course au 500 mètres, Nesbitt, âgée de 26, a terminé au huitième rang après avoir traversé la ligne d’arrivée en 37,93 secondes.

Les champions du monde sprint hommes et femmes seront couronnés dimanche après la fin des courses du 500 et 1000 mètres. Tous les résultats sont disponibles au site web de l’ISU.

À son premier championnat du monde sprint, Muncef Ouardi de Québec, s’est classé troisième au 500 mètres en un temps de 34,54 secondes. Il a battu son record personnel par 0,30 secondes sur des vieilles bottes et lames. Ses patins ont été perdus sur le vol à destination de Calgary, après la Coupe du Monde le week-end dernier à Salt Lake City, Utah. À sa course du 1000 mètres, il a établi un autre record personnel de 1:09,06 pour se classé au 18e rang.

Shannon Rempel, qui en est à son neuvième championnat du monde sprint, a patiné les 500 mètres en 38,75 secondes, terminant au 20e rang. Pour la course du 1000 mètres, Rempel, de Winnipeg, a été 21e en un temps de 1:16.50. Kaylin Irvine de Calgary, à son premier championnat mondial, était au 25e rang (39,09) au 500 mètres et 23e (1:17,26) au 1000 mètres.

Jamie Gregg, âgé de 26 ans et d'Edmonton, avait une septième place au 500 mètres avec un temps de 34,69, et il était 20e (1:09.13) au 1000 mètres. Il est à son troisième championnat du monde de sprint. Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé au cinquième rang avec un temps de 1:08,05. Au 500 mètres, il avait un chrono de 35,25 secondes pour la 20e place. C’est sa cinquième participation aux championnats du monde de sprint.

Anastasia Bucsis de Calgary devait participée à son premier championnat du monde, mais elle fut incommodée par une blessure au dos. Elle a été remplacée par Rempel.