Christine Nesbitt toujours invaincue au 1500m

Imbattable Christine Nesbitt (London, ON)? Au 1500m du moins, elle qui est restée invaincue cette saison à la troisième épreuve de la Coupe du monde dimanche. La patineuse de vitesse longue piste a aussi enlevé l’or de la poursuite à Hamar, en Norvège, en compagnie de Cindy Klassen (Winnipeg, MB) et Brittany Schussler (Winnipeg, MB), médaillée de bronze au 1500m.

Nesbitt a commencé sa journée de travail en gagnant le 1500m en 1:58.00, trois centièmes de seconde seulement devant sa plus proche adversaire, la Néerlandaise Marrit Leenstra. «J’ai connu un très bon départ, mais après les premiers 700m, j’ai perdu de ma vitesse, a affirmé Nesbitt. La fin de la course n’était pas aussi rapide que je l’aurais voulu, mais je suis contente du résultat. »

La Canadienne remportait ainsi une troisième victoire en trois courses de 1500m sur le circuit de la Coupe du monde cet automne. « L’an dernier, j’avais remporté quatre courses de 1000m de suite et j’avais eu beaucoup de difficulté à gérer la pression de vouloir rester invaincue après. Cette année, je n’ai aucune attente envers mes courses. J’essaie de me concentrer sur les choses que je peux contrôler. »

Schussler (Winnipeg, MB) a par ailleurs accompagné la reine du 1500m sur le podium, finissant troisième grâce à un temps de 1:58.96. C’est un premier podium cette saison pour la canadienne, qui était pourtant passé près d’y monter à plusieurs reprises lors des premières étapes de la Coupe du monde. « Je suis vraiment excitée d’avoir décroché la médaille de bronze. Samedi, après l’épreuve du 5000m, j’étais vraiment fatiguée et je commençais à ressentir l’accumulation de l’acide lactique dans mes jambes, donc j’étais un peu nerveuse à l’idée de patiner le 1500m. Malgré tout, je crois que cet épuisement m’a permis de mieux patiner. »

Klassen (Winnipeg, MB) a également participé à l’épreuve, terminant sixième en 2:00.16. Toujours au 1500m, mais dans le groupe B, Ivanie Blondin (Ottawa, ON) s’est classée 9e en 2:06.20 et Nicole Garrido (Edmonton, AB) 11e en 2:07.97.

Au classement de la spécialité en Coupe du monde, Nesbitt est évidemment en tête. Leenstra, deuxième, devance Schussler de 16 points, tandis que Klassen est quatrième, 5 points derrière sa compatriote.

Elles remettent ça

À la poursuite, Klassen, Nesbitt et Schussler ont dominé, réussissant un temps de 3:00.90 pour l’emporter avec une avance de 3 secondes sur les Russes. Les Néerlandaises, médaillées de bronze, ont conclu à 3,72 secondes des Canadiennes.

« Nous avons connu une excellente course. Malgré la fatigue, nous avons été capables de bien patiner pour décrocher l’or », a affirmé Nesbitt, agréablement surprise par le résultat, un nouveau record de piste pour la poursuite féminine à Hamar.

Du côté des hommes, seul un 10 000m était à l’horaire. Lucas Makowsky (Regina, SK) a été le meilleur patineur du pays, finissant au 12e échelon avec un chrono de 13:56.42.

Dans le groupe B, Léo Landry (Chelsea, QC) a terminé au 16e rang en 14:02.41 et Justin Warsylewicz (Regina, SK) a pris la 17e place en 14:02.47.

La ville chinoise de Changchun sera l’hôte de la prochaine Coupe du monde la fin de semaine prochaine, et ce sont les sprint qui seront à l’honneur cette fois.