Cindy Klassen, six fois médaillée olympique en patinage de vitesse sur longue piste, annonce sa retraite

Elle demeure une des olympiennes les plus décorées dans l'histoire du sport canadien

Winnipeg, le 20 juin 2015 – La patineuse Cindy Klassen, qui a remporté un total de six médailles olympiques en patinage de vitesse sur longue piste au cours de sa carrière, dont cinq uniquement aux Jeux de 2006 à Turin, en Italie, a officiellement annoncé sa retraite aujourd’hui.

En tant qu’une des athlètes ayant connu le plus de succès au Canada, la patineuse de 35 ans de Winnipeg, au Manitoba, a gagné le cœur de tous les Canadiens après être montée cinq fois sur le podium aux Jeux olympiques d’hiver de 2006. Elle a alors décroché l’or au 1500m, l’argent au 1000m et en poursuite en équipe avec Christine Nesbitt, Clara Hughes, Kristina Groves et Shannon Rempel, ainsi que le bronze au 3000m et 5000m.

Elle est ainsi devenue la première – et reste à ce jour la seule -- athlète canadienne à avoir mérité cinq médailles lors d’une même édition des Jeux olympiques. Le président du Comité international olympique à ce moment, Jacques Rogge, l’a appelée « la femme des Jeux ». Elle a par ailleurs été désignée porte-drapeau de l’équipe canadienne aux cérémonies de clôture des Jeux olympiques de 2006.

Cindy Klassen a raflé sa première médaille olympique, le bronze au 3000m, aux Jeux de 2002 à Salt Lake City, aux États-Unis. Son total de six médailles olympiques en carrière en fait l’athlète olympique canadienne la plus médaillée en compagnie de son ancienne coéquipière Clara Hughes. Klassen est toutefois celle ayant connu le plus de succès dans un seul et même sport alors que Hughes a remporté quatre médailles en patinage de vitesse sur longue piste et deux en cyclisme.

« Ce fut un honneur incroyable de représenter le Canada en patinage de vitesse pendant 15 ans. Le patinage de vitesse a été une bénédiction pour moi. Ce sport m’a permis de vivre des expériences extraordinaires et m’a appris plusieurs leçons de vie », a dit Cindy Klassen.

« Toutefois, après avoir pris une année de congé pour aller à l’université et réfléchir à mon avenir, j’ai pris la décision que j’étais prête à aller de l'avant et à laisser le patinage de vitesse de compétition derrière moi. J’ai réalisé mes rêves et aspirations, et c’est maintenant le temps pour moi d'entreprendre de nouveaux défis. »

« Félicitations à Cindy Klassen pour tous ses succès en patinage de vitesse, a déclaré le président de Patinage de vitesse Canada, Jim Allison. Elle sera toujours reconnue comme étant l’une des meilleures athlètes dans l'histoire du sport canadien, ainsi qu’une des athlètes olympiques canadiennes les plus décorées de l’histoire. Ses cinq médailles remportées à Turin en 2006 feront toujours partie de l’histoire du sport canadien. »

« Au nom de la communauté du patinage de vitesse canadien, merci Cindy, et bonne chance avec tes prochains défis. Tu seras toujours reconnue comme un modèle, sur et en dehors de la glace, au Canada et autour du monde, spécialement avec ton implication en développement international. »

« Félicitations Cindy pour ta remarquable carrière en patinage de vitesse », a ajouté le président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut. « Ton incroyable performance à Turin a été une source d’inspiration pour notre nation. Les innombrables prix que tu as gagnés et les éloges que tu as reçus sont mérités, et tu détiens encore des records. Tu fais partie des olympiens les plus décorés du Canada, et c’est un honneur de célébrer tes exploits. Au nom du Comité olympique canadien, je te souhaite le meilleur des succès dans le prochain chapitre de ta vie. »

Des saisons 2003 et 2006 incroyables
Bâtissant sur une série de succès qui a commencé avec sa première médaille olympique en 2002, Cindy Klassen a connu en 2002-2003 une des plus belles saisons par un athlète canadien sur le circuit des Coupes du monde de patinage de vitesse en remportant 13 médailles d’or, trois d’argent et cinq de bronze.

Elle a conclu cette saison-là en remportant le titre général du 1500m des Coupes du monde et celui des Championnats mondiaux toutes distances, devenant ainsi la première athlète canadienne en 27 ans à réussir ce dernier exploit. Un mois plus tôt, elle avait pris le deuxième rang du classement général des Championnats mondiaux de sprint, alors qu’elle n’était pas considérée comme une « sprinteuse » en patinage de vitesse. C’était la première fois en 15 ans qu’un patineur montait sur le podium du classement général dans les deux championnats au cours d’une même année.

En 2006, après sa performance mémorable aux Jeux olympiques, Cindy Klassen a terminé sa saison en remportant à nouveau le titre général des Championnats mondiaux toutes distances, réussissant un balayage en remportant l’or dans les quatre distances. Elle a également triomphé au classement cumulatif du 3000m des Coupes du monde.

Les formidables accomplissements de Cindy Klassen cette année-là lui ont mérité le Trophée Lou Marsh en tant qu’athlète canadienne de l’année.

« Il y a beaucoup trop de bons souvenirs pour tous les nommer, a indiqué Cindy Klassen. Toutefois, j’ai eu beaucoup de bons moments durant la saison 2006. Cette année-là, même si l’entraînement était extrêmement difficile en préparation pour les Jeux olympiques, ce sont les moments incroyables passés avec mes coéquipiers que je me souviendrai le plus. Peu importe à quel point le programme ou les camps d’entraînement étaient difficiles, nous nous assurions tout le temps d’avoir du plaisir. Je suis tellement reconnaissante d'avoir eu ces amitiés que j’ai développées à travers le patinage de vitesse et qui resteront avec moi toute ma vie. »

Championne du monde à neuf reprises
Au cours de ses 15 années de patinage de vitesse de compétition, Cindy Klassen a remporté un total de 115 médailles internationales, soit 46 d’or, 41 d’argent et 28 de bronze. Elle a été couronnée championne du monde à neuf reprises.

Au fil de sa carrière, Cindy Klassen a remporté trois médailles d’or, quatre d’argent et quatre de bronze aux Championnats mondiaux de distances individuelles. Elle a remporté le titre du 1500m et du 3000m en 2005, ainsi que celui de la poursuite en équipe en 2011 avec Christine Nesbitt et Brittany Schussler.
Aux Championnats mondiaux toutes distances, elle a remporté le titre cumulatif en 2003 et en 2006, tout en prenant la deuxième position en 2002 et en 2005, et la troisième en 2007.

Elle a mérité le titre cumulatif du 1500m des Coupes du monde en 2003 et en 2005, ainsi que celui du 3000m en 2006.

Aux Championnats mondiaux de sprint, elle a terminé au deuxième rang du classement cumulatif en 2003 et troisième en 2007.

Elle a également établi sept nouveaux records internationaux, incluant six records du monde.

Elle détient d’ailleurs toujours la marque mondiale au 1500m (1:51,79) depuis le 20 novembre 2005, après avoir abaissé le temps sur cette distance à deux reprises. Elle est également toujours détentrice du record au 3000m depuis le 18 mars 2006, avec son temps 3:53,34, qui lui a permis de pulvériser son ancien record de plus de deux secondes.

Elle a aussi inscrit son nom dans le livre des records du monde au 1000m, établissant une première fois la marque le 24 mars 2006. Le lendemain, elle a abaissé le temps à 1:13,11 pour une nouvelle marque mondiale. Son ancienne coéquipière Christine Nesbitt a par la suite battu ce record le 28 janvier 2012. Brittany Bowe des États-Unis est maintenant la détentrice du record.

Cindy Klassen a également établi des records internationaux au sein de l’équipe canadienne de poursuite.

En compagnie de Nesbitt et de Kristina Groves, elle a réalisé un record olympique aux Jeux de 2006 avec un temps de 3:01,24. Huit ans plus tard à Sotchi en 2014, les Pays-Bas ont battu cette marque.
Finalement, le 14 novembre 2004, Klassen, Groves et Hughes ont réalisé un record mondial en poursuite en équipe avec un temps de 3:05,49. Grâce à Groves, Nesbitt et Brittany Schussler, le Canada est toujours le détenteur de ce record avec un temps de 2:55,79 enregistré en décembre 2009.

Une grande athlète
Avant que Cindy Klassen se passionne pour le patinage de vitesse, elle a démontré son potentiel dans plusieurs autres sports.

À 15 ans, elle a représenté le Canada aux Jeux du Commonwealth de 1994 à Victoria, en Colombie-Britannique, en tant que membre de l’équipe nationale de crosse. En 1996, elle a été sélectionnée comme membre de l’équipe nationale junior de hockey féminin. Elle a par la suite participé aux Jeux panaméricains de 1999 dans sa ville natale de Winnipeg, où elle a pris part aux compétitions de patins à roues alignées.

Vivant maintenant à Calgary, Cindy Klassen en est à sa dernière année d’études dans son programme de psychologie à l’Université de Calgary.

« J’aimerais remercier ma famille et plus particulièrement mes parents pour leur support et leur amour. Mais aussi, parmi la centaine de personnes que j'ai le sentiment de devoir remercier, il y a mes premières entraîneures Anne Mushumanski et Lori Derraugh; mes entraîneurs Neal Marshall, Moira Marshall (D’Andrea) et Mike Murray; mes anciennes coéquipières Susan Auch, Brittany Schussler et Tara Risling; les membres du personnel de soutien Derek Robinson, Matt Jordan et Stu McMillan; ainsi que Steve Sellers. »

« J’aimerais également remercier Patinage de vitesse Canada, le Comité olympique canadien, l’Ovale olympique de Calgary, tout le personnel de soutien, Mark Mathies, Vic Janzen, le Centre canadien multisport Manitoba, l’Institut canadien du sport Calgary, mes agents de Landmark Sport Group Elliott Kerr, Sharon Podatt et George Sourlis, ainsi que mes incroyables commanditaires MTS Allstream, McDonald’s, Sony Canada et Oakley. »

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC