Cinq autres médailles pour le Canada au Championnat du monde junior courte piste

Antoine Gélinas-Beaulieu (Sherbrooke, QC) a ajouté trois médailles d’argent à sa collection aujourd’hui au Championnat du monde junior courte piste à Taipei, où il termine 2e au cumulatif. Gélinas-Beaulieu a d’abord remporté l’argent sur 1000m avant de prendre le 2e rang du Super 1500m, puis au relais avec ses coéquipiers. Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) a ajouté à la récolte canadienne avec le bronze sur 1000m, suivie d’une troisième place avec son équipe de relais.

Antoine Gélnas-Beaulieu a remporté quatre médailles de bronze à Taipei; photo: Kenan Gouadec
« Aujourd’hui, je voulais courir de l’arrière au début pour économiser mon énergie, parce que je savais que ce serait une grosse journée, » racontait Gélinas-Beaulieu en fin de journée. « L’année dernière, j’avais trouvé ça pénible donc je voulais m’assurer d’avoir des jambes en finale cette fois. »

Gélinas-Beaulieu et Mikhail Jeonghan Choi (Montreal, QC) espéraient bien répéter leur performance d’hier à la finale du 1000m, qui les opposait à deux patineurs coréens. « Notre stratégie était de rester devant et ne pas laisser les Coréens nous dépasser, parce que s’ils sont 1-2, c’est difficile de les dépasser, » a expliqué Choi. Lorsqu’un Coréen est parti devant, Choi, juste derrière, s’est senti obligé de le dépasser. « J’ai essayé un dépassement intérieur très serré, on s’est accrochés en entrée de virage et on est tombés, donc j’ai été disqualifié, » a-t-il terminé.

Gélinas-Beaulieu a profité de la double chute devant lui pour s’emparer de la tête. « Je ne savais pas trop comment agir, » a-t-il expliqué après coup. « Je ne voulais pas trop relaxer parce que l’autre Coréen derrière me rattrapait, alors j’ai gardé un bon rythme, mais il m’a dépassé facilement à la fin vu que j’avais utilisé toute mon énergie. » C’est donc le Coréen Noh Jinkyu qui a remporté l’or, suivi de Gélinas-Beaulieu et du Coréen Park Seyeong. Pierre-Olivier Gagnon (Québec, QC) a été éliminé en demi-finale pour le 7e rang.

Ayant tous deux obtenu suffisament de points au cours de la fin de semaine, Choi et Gélinas-Beaulieu ont tous deux pris part au Super 1500m. Étant donné leur niveau de fatigue, ils ont décidé d’y aller tranquillement au début pour garder leurs énergies pour le sprint final. Avec trois tours à faire, Gélinas-Beaulieu, alors cinquième, a commencé une accélération extérieure et s’est ainsi propulsé en deuxième place. Park Seyeong a remporté la course en 2:23.295, suivi de Gélinas-Beaulieu en 2:23.550 et du Coréen Kim Sunghan (2:24.205). « C’est une des plus belles courses de ma carrière,” a souri le Canadien après-coup. « Je l’ai très bien gérée et j’en suis très fier! » Son coéquipier Choi a pris le sixième rang. Gélinas-Beaulieu termine donc la compétition au 2e rang, Choi au 4e et Gagnon au 14e échelon.

Chez les femmes, Marceau s’est rendue en finale du 1000m où elle affrontait trois patineuses Coréennes. « Je savais que je ne pouvais pas les laisser aller devant, sinon c’était terminé pour moi. Kenan [Gouadec, son entraîneur] m’a dit de prendre une occasion pour aller devant tôt dans la course, » a-t-elle expliqué. Et c’est ce qu’elle a fait, prenant les commandes dès le départ. Avec six tours à faire, la Coréenne Choi Jihyun l’a dépassée, puis Song Jaewon a essayé de faire de même mais il y a eu contact, Marceau est tombée et Song disqualifiée. Lee Mi-Yeon a profité de la chute pour prendre la deuxième place, et la Canadienne remporte la médaille de bronze.

Sabrina Bourgela (Montreal, QC) a été éliminée en demi-finale pour la 6e place, alors que Kristy Shoebridge (Cambridge, ON) a vu son parcours s’arrêter en quart de finale et termine 20e. Marceau était la seule Canadienne au Super 1500m, qui a été dominé par les Coréennes. Marceau a pris la 5e place de la course. Au classement cumulatif, Marceau se retrouve 6e, Bourgela 11e et Shoebridge 14e.

Au relais, les hommes espéraient bien mettre la main sur l’or, mais les Coréens sont

Les équipes de relais médaillées posent sur le podium; Photo: Kenan Gouadec
partis en fusée. « Je pense qu’ils essayaient un record du monde, » a expliqué Choi. « On a essayé de les rattrapper tout au long de la course. » Mais ce fut impossible pour les Canadiens, qui sont toutefois très fiers de leur médaille d’argent. La Corée a terminé la course en 4:06.934, suivie du Canada en 4:15.713 et du Japon en 4:16.320.

L’équipe féminine faisait face aux équipes de la Corée, de la Chine et de l’Italie. « Les Coréennes et les Chinoises se sont creusé une bonne avance sur nous, mais on se faisait talonner par les Italiennes, donc il fallait garder un bon rythme pour assurer notre troisième place, » racontait Marceau. « Les Italiennes sont tombées avec 5 ou 6 tours à faire, donc ça nous a permis de relaxer un peu, sinon la course aurait été serrée jusqu’à la fin! » La Corée a remporté une autre médaille d’or, et la Chine a mis la main sur l’argent.

En général, l’équipe canadienne est très satisfaite de sa performance à Taipei. Les athlètes reviennent avec sept médailles, 1 d’or, 4 d’argent et 2 de bronze, mais un seul patineur (Gélinas-Beaulieu) avait déjà pris part à des Championnats du monde junior. « C’est une équipe assez jeune, » a conclu l’entraîneur Kenan Gouadec. « La plupart des athlètes, sauf pour Kristy et Sabrina, seront encore junior l’année prochaine, alors c’est très prometteur de voir ce qu’ils ont pu faire ici. La première journée a été difficile, et je suis fier de la façon dont ils ont tous passé par-dessus et se sont ressaisis pour le reste des courses. »