Clara Hughes : une médaille de bronze, un sourire en or

Richmond (Sportcom) – Clara Hughes a mis un terme à sa carrière olympique en méritant la médaille de bronze, mercredi, au 5000 m sur longue piste. Hughes a complété les 12 tours et demi en un temps de 6 :55,73. La championne du monde en titre sur cette distance, Martina Sablikova (6 :50,91, République tchèque), a remporté le titre olympique, alors que l’Allemande Stephanie Beckert (6:51,39) est montée sur la deuxième marche du podium.

Chez les autres Canadiennes en lice, Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé au 6e rang en un temps de 7 :04,57, tandis que Cindy Klassen (7:22,09), de Winnipeg, a fini 12e.

Hughes met ainsi un terme à une brillante carrière olympique qui s’était amorcée en 1996, aux Jeux d’Atlanta où elle avait obtenu deux médailles de bronze en cyclisme sur route. En 2002, à ses premiers Jeux d’hiver, l’athlète originaire de Winnipeg, était également montée sur la troisième marche du podium du 5000 m pour ensuite décrocher l’or olympique, quatre ans plus tard, à Turin.

Régulière comme un métronome à chaque tour, la porte-drapeau canadienne à la cérémonie d’ouverture n’a pas faibli durant l’épreuve. Après la confirmation de sa troisième place Hughes a fait un tour d’honneur en course à pied pour saluer les spectateurs qui étaient en liesse. Mais au-delà des médailles, l’objectif de la résidante de Glen Sutton (Québec) était avant tout de vivre pleinement la satisfaction d’avoir tout laissé sur l’anneau de Richmond. Et c’est ce qu’elle a fait.

« J’ai donné le meilleure de moi-même et c’est ce dont je suis le plus fière. Après ma course, on me disait que je serais sur le podium, mais cela m’importait peu, parce que ce que j’avais fait, c’était de l’excellence », a souligné Hughes, qui était rayonnante en entrevue d’après course.

« C’est une des meilleures courses de ma vie! J’étais concentrée et j’ai pleinement savouré ce magnifique mouvement qu’est le patinage sans penser que je pourrais connaître une fin heureuse. Cette foule m’a donné des ailes et c’est une de mes plus belles journées dans ma vie d’athlète. »

Après sa remarquable cinquième place au 3000 m, Hughes avait déclaré qu’elle voulait cinq tours de plus. « Quand il en restait cinq à faire, je me suis dit : « Amenez-en (bring it on!), parce que c’est là que la course commence. C’était une bataille et j’étais prête pour 12 tours et demi. (Les deux premières au classement) sont deux jeunes patineuses très talentueuses, mais je n’étais pas mal non plus pour une vieille dame! » de conclure l’athlète de 37 ans dans un grand éclat de rire.

Déjà médaillée d’argent au 1500 m et de bronze au 3000 m, Kristina Groves aurait aimé connaître un meilleur résultat. La patineuse de 33 ans pourra se reprendre à la poursuite par équipe qui commencera vendredi.

« C’était plus difficile mentalement que physiquement. J’ai eu des hauts et des bas au cours des derniers jours, alors c’est le mieux que je pouvais faire aujourd’hui (mercredi). Ça demeure toutefois une expérience incroyable et j’ai très hâte à la poursuite par équipe », a commenté celle qui a avoué être partie un peu trop vite en début de course.

Invitée à commenter la prestation de la coéquipière médaillée de bronze, Groves n’avait que de bons mots : « Elle est si bonne pour exceller aux grandes compétitions et elle l’a encore fait aujourd’hui en finissant sa carrière olympique avec une autre médaille. C’est phénoménal! Je suis très contente pour elle et pour notre entraîneure Xiuli Wang. Les six médailles olympiques de Clara parlent d’elles même, mais c’est surtout la personne qu’elle est et ce qu’elle a fait qui sont aussi importants, sinon plus importants que ses résultats. »

Pour sa part, Cindy Klassen a reconnu avoir manqué d’énergie. « Ça allait bien au début. Mes poumons étaient OK, mais mes jambes étaient mortes. À la fin, j’ai juste essayé de rester sur mes pieds et de pousser le plus possible. Pendant les Jeux, c’était émouvant de sentir la foule derrière nous et c’était quelque chose que je n’avais jamais vécu avant. »

Vendredi, les rondes éliminatoires des poursuites par équipe féminine et masculine seront au programme de la journée.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Patinage de vitesse Canada