De bons résultats à la Coupe du monde de Berlin

Pour la première fois de la saison, l’équipe canadienne a conclu une journée de compétition avec aucun médaillé dans sa délégation, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste à Berlin. Les patineurs canadiens ont quand même obtenu de bons résultats.

Peut-être qu’aucune des patineuses canadiennes n’a terminé sur le podium au 3000m, mais trois d’entre elles ont fait leur niche dans le top-6. Brittany Schussler (Winnipeg, MB) a été la plus rapide du pays en finissant quatrième en vertu d’un chrono de 4:07,04, soit à 92 centièmes du podium.

« C’était une bonne course pour moi, a expliqué Schussler. J’aurais aimé être un petit peu plus rapide pour me retrouver sur le podium, mais ça demeure une excellente compétition. C’est mon meilleur résultat sur 3000m. J’y vais une étape à la fois, espérons que la prochaine sera le podium. »

Kristina Groves (Ottawa, ON) et Christine Nesbitt (London, ON) ont suivi dans l’ordre en arrêtant le chronomètre à 4:07,13 et 4:07,40. Cindy Klassen (Winnipeg, MB) a, pour sa part, terminé au onzième rang en franchissant la ligne d’arrivée en 4:11,34.

Par ailleurs, Nesbitt a reçu aujourd’hui le titre d’athlète féminine de l’année au 38e Prix sportif canadien organisé par la Fondation Sport pur. C’est la deuxième année consécutive qu’elle décroche ce titre.

C’est l’Américaine Jilleanne Rookard qui a été la plus rapide, samedi, en devançant sa plus proche rivale de plus d’une seconde. Rookard a terminé en 4:04,39 alors que la Tchèque Martina Sablikova a complété sa course en 4:05,83. L’Allemande Stephanie Beckert a complété le podium.

Nicole Garrido (Edmonton, AB) était la seule représentante de l’unifolié à prendre le départ dans le groupe B et elle a terminé au septième rang. Son chrono de 4:15,02 l’a placé à 3,5 secondes de la Néerlandaise Marrit Leenstra qui a dominé ce groupe de patineuses.

Au 1500m chez les hommes, Lucas Makowsky (Regina, SK) a réussi un temps de 1:46.32 pour finir en cinquième place, à un peu plus d’une seconde du vainqueur le Norvégien Havard Bokko (1:45.27). « J’ai profité d’être dans une bonne paire (il était jumelé à Bokko) pour réaliser un bon temps, a indiqué Makowsky. C’est mon meilleur 1500m de la saison. Disons que j’ai décidé de plus attaquer le début de la course, cette semaine, et faire confiance à ma condition physique. » L’Américain Trevor Marsicano a remporté l’argent (1:46.15) et Stefan Groothuis, des Pays-Bas, a mis la main sur le bronze (1:46.31).

Dans le groupe B, Denny Morrison (Fort St. John, BC) a connu une bonne course en franchissant la ligne d’arrivée en 1:46.98. Ce temps, qui lui a permis de prendre la première place du groupe B, lui aurait permis de terminer au 12e rang dans le groupe A.

Toujours dans le groupe B, Philippe Riopel (Lachenaie, QC) et Justin Warsylewicz (Regina, SK) ont respectivement terminé 13e (1:49.84) et 14e (1:50.00).

Rempel et Labrie les plus vites sur 500m

Shannon Rempel (Winnipeg, MB) a obtenu le meilleur résultat du pays au 500m en vertu de son chrono de 39.10, ce qui lui a permis de prendre le 9e rang. Anastasia Bucsis (Calgary, AB) a terminé 16e en 39.30 suivie de Nesbitt (39.38). C’est une fois de plus l’Allemande Jenny Wolf qui a remporté la course, en 37.98. Elle était accompagnée de Margot Boer (Pays-Bas, 38.46) et de Lee Sang-Hwa (Corée, 38.56) sur le podium.

Vincent Labrie (Saint-Romuald, QC), a été le Canadien le plus rapide au deuxième 500m du week-end en complétant la distance en 35.63 pour prendre le 16e rang. Toujours lors de cette épreuve, Gilmore Junio (Calgary, AB) s’est classé 21e en 35.89. Pekka Koskela, de la Finlande, l’a emporté en 34.90, suivi de très près par l’Américain Tucker Fredricks (34.91). Lee Kang-Seok, de la Corée, a obtenu la médaille de bronze (35.13).

Dans le groupe B, William Dutton (Humboldt, SK) a conclu au deuxième rang en 35.78. Muncef Ouardi (Charlesbourg, QC) et Denny Morrison ont respectivement fini 7e (36.12), 16e (36.62).

Dimanche, les femmes et les hommes seront en action sur 1000m et à la poursuite.