De solides performances des patineurs Canadiens au Championnat du monde sprint de Moscou.

Après avoir participé à la Coupe du Canada #1 et voyagé plus de 7000km, certains membres de l’équipe canadienne en longue piste ont pris part aux courses du Championnat du monde sprint de Moscou en Russie.

Sur 500m chez les hommes, Jamie Gregg a terminé 11e avec un temps de 35.67. Ses co-équipiers Kyle Parrott (St. Albert, AB) et Denny Morrison (Fort St. John, CB) ont pris les 16e et 17e rangs avec des temps respectifs de 35.89 et 36.02.

Au 1000m, Morrison est arrivé 7e avec un temps de 1:10.02, manquant le podium par seulement six dixième de seconde. Parrott était 16e avec 0.8 secondes de retard sur Morrison. Jamie Gregg (Edmonton, AB) s’est classé 18e avec un temps de 1:10.89.

Du côté des dames, Shannon Rempel (Winnipeg, MB) est arrivée 17e sur 500m avec un temps de 39.41 secondes, finissant 1.41 secondes derrière la meneuse, Jenny Wolf de l’Allemagne. Tamara Oudenaarden (St. Albert, AB) a terminé en 23e place tandis que Kerry Dankers (Melville, SK) est arrivée 24e.

« Techniquement parlant, les courses étaient bien mais la fatigue dans les jambes et un vilain rhume ont fait que les résultats n’étaient pas ceux que j’espérais. Demain, je vais me concentrer sur simplement faire de mon mieux techniquement afin de compenser pour mon corps qui n’est pas en pleine forme, » a commenté Rempel après ses courses.

Sur 1000m dames, Rempel s’est classée 15e. Oudenaarden a pris la 25e position et Dankers la 26e place avec des temps de 1:20.84 et 1:21.01.

« Il est difficile de commenter sur les résultats d’aujourd’hui puisque nous sommes arrivés à Moscou tard dans la semaine. Les patineurs sont fatigués et leurs corps sont encore en train de s’adapter au changement d’horaire. Avec une différence d’environ 10 heures avec Calgary, quand nos patineurs ont couru leurs courses, il était en fait 4 heures du matin pour eux. Je suis persuadée qu’ils vont s’adapter rapidement et je m’attends à de très bons résultats demain. N’oublions pas que plusieurs d’entre eux ont patinés juste avant de venir à Moscou et que le temps de récupération n’était pas idéal, » a expliqué l’entraîneuse de l’équipe nationale Xiuli Wang.

Demain, les patineurs Canadiens vont courir encore une fois les 500m et 1000m. Les résultats cumulatifs des deux journées seront utilisés pour déterminer les rangs finaux.