Des médailles pour Marianne St-Gelais, Charles Hamelin et le relais féminin pour conclure la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU présentée à Salt Lake City

Salt Lake City, le 13 novembre 2016 – Marianne St-Gelais a récolté sa première médaille d'or de la saison tandis que Charles Hamelin a dû se contenter d'une médaille de bronze après avoir patiné en tête avec son coéquipier Samuel Girard, dimanche, à l'occasion de la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU disputée à Salt Lake City, aux États-Unis. Le Canada a par ailleurs remporté sa première médaille au relais cette saison alors que l'équipe féminine a obtenu le bronze.

La seule des six patineuses canadiennes à se qualifier pour une finale A, dimanche, Marianne St-Gelais (Saint-Félicien, QC) a remporté le 500m féminin en devançant la Sud-Coréenne Minjeong Choi, médaillée d'argent, et la Chinoise Kexin Fan, médaillée de bronze.

La Canadienne de 26 ans a ainsi remporté sa troisième médaille de la saison et sa première en or, elle qui avait décroché l'argent au 1500m (1), la veille, et l'argent au 500m (1) disputé samedi dernier à Calgary, à l'occasion de la première étape de la saison 2016-2017 de la Coupe du monde.

« J'ai un peu profité de la malchance des autres dans cette course », a dit Marianne St-Gelais, en faisant allusion à la chute de la Britannique Elise Christie en finale. « Mais je vois ça comme un juste retour des choses pour ma malchance de la semaine dernière à Calgary quand j'aurais pu remporter l'or. Aujourd'hui, j'étais quatrième avec deux tours à faire, mais je n'ai pas paniqué et j'ai bâti en fonction d'opportunités à venir et ç'a payé. »

« Deux médailles en fin de semaine, c'est satisfaisant, surtout que je suis toujours en processus d'apprentissage (en vue des Jeux olympiques) », a ajouté Marianne St-Gelais qui, durant son parcours dans le 500m, dimanche, a établi un record canadien de 42,441 secondes sur cette distance, en quarts de finale, alors que Kasandra Bradette venait tout juste d'abaisser à 42,536 la marque de 42,620 que St-Gelais avait enregistrée en 2014 à Salt Lake City.

Samedi, Jamie Macdonald avait également battu un record canadien, cette fois-ci au 1500m, avec un temps de 2:16,635. L'ancien record de 2:17,194 avait été établi par Kalyna Roberge en 2008 à Québec.

Si près d'un doublé!
Malgré la médaille de bronze obtenue au 500m m masculin par Charles Hamelin (Sainte-Julie), l'équipe canadienne masculine a connu une journée décevante puisqu'elle n'a décroché qu'une médaille même si quatre de ses représentants se sont retrouvés dans les deux finales A individuelles.

Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau, QC) et Charles Hamelin étaient premier et deuxième avec moins d'un tour en grande finale du 500m masculin quand Girard a chuté dans un virage et Hamelin a suivi presqu'aussitôt. Charles Hamelin s'est relevé pour aller chercher le bronze, à un peu moins de six secondes du gagnant, Abzal Azhgaliyev, du Kazakhstan, et du Chinois Tianyu Han.

« Ce n'est pas tout à fait la couleur de médaille que j'aurais voulu et j'aurais aimé partager le podium avec Samuel, a déclaré Charles Hamelin, qui en était malgré tout à sa première médaille cette saison. Après deux semaines difficiles en raison de l'équipement et au niveau de la confiance, je vais quand même la prendre, cette médaille, parce qu'elle vient récompenser un retour en forme en fin de semaine. Ma présence en finale, aujourd'hui l'a démontré. »

La double chute en fin de course a été le résultat d'un contact involontaire, a expliqué Charles Hamelin.

« Je venais de bloquer le Kazakh qui était derrière moi et je commençais à accélérer et je me suis retrouvé serré sur Samuel, a-t-il indiqué. Il a perdu pied et en tombant, il a touché à ma lame gauche et j'ai perdu pied aussi. C'est malheureux, ce sont des moments 'plates' qui surviennent parfois en courte piste, il faut apprendre à vivre avec ça. »

« La course allait super vite et quand je suis arrivé dans le virage, je suis sorti de l'endroit dans le couloir où il y avait de l'eau et la glace a possiblement cédé, ce qui fait que mon patin droit a dérapé », a de son côté expliqué Samuel Girard.

Samuel Girard peut se consoler avec le fait qu'il a quand même atteint son objectif initial en vue de la fin de semaine, qui était de participer à la grande finale de ses deux épreuves et de décrocher une médaille. Il a remporté le premier 1500m masculin au programme de la fin de semaine, samedi. Dimanche, c'était la première fois en quatre courses cette saison qu'il n'atteignait pas le podium, ayant aussi raflé l'or au 500m (1) et l'argent au 1000m à la Coupe du monde de Calgary, la semaine dernière.

« Je sors de cette course-là pas mal fâché, surtout parce que j'ai accroché Charles (Hamelin) et qu'on aurait pu réussir un doublé, a indiqué le patineur de 20 ans. Mais c'est la première fois que ça m'arrive en finale, et je me dis qu'il va y en avoir d'autres comme ça dans ma carrière, alors il faut vivre avec. Après la course dans le vestiaire, mes coéquipiers m'ont montré qu'ils étaient derrière moi. »

Écarté du podium au 1500m
Au 1500m (2) masculin, Charle Cournoyer (Boucherville, QC) et Pascal Dion (Montréal, arrondissement Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles, QC) ont quant à eux dû se contenter des quatrième et cinquième places, respectivement, à l'occasion d'une course remportée par le Néerlandais Sjinkie Knegt en 2:07,943, une nouvelle marque mondiale.

« Je suis un peu déçu mais en même temps, une quatrième place dans une course aussi rapide, c'est quand même bon, surtout qu'une quatrième place, ça égale le meilleur résultat que j'ai eu au 1500m la saison dernière», a fait remarquer Charle Cournoyer, qui est donc venu près de décrocher une deuxième médaille cette saison, lui qui a raflé l'or au 1000m de la Coupe du monde de Calgary. « J'aurais aimé un podium mais j'ai commis des erreurs, et je vois ça comme une occasion d'apprendre en vue de la suite de la saison. »

« La course allait vite à ce point que ça faisait mal aux jambes, et le fait d'avoir posé des gestes pour me mettre en bonne position m'a coûté de l'énergie », a indiqué Pascal Dion, 22 ans, qui en était seulement à sa quatrième Coupe du monde en carrière en fin de semaine. « J'étais deuxième avec trois tours à faire, mais à la fin je n'avais plus les jambes pour réagir quand d'autres patineurs m'ont dépassé. »

Au relais, l'équipe féminine composée de Marianne St-Gelais, Kim Boutin, Kasandra Bradette et Marie-Ève Drolet, ainsi que de Jamie Macdonald et Valérie Maltais qui n’ont pas patiné dimanche, a obtenu le bronze, derrière la Corée du Sud et les Pays-Bas, après que les juges eurent imposée une pénalité à la Chine. Une patineuse lente à quitter le couloir a bloqué le passage de St-Gelais, provoquant sa chute en dernière portion de course.

Le relais masculin, qui regroupait Charles et François Hamelin, Samuel Girard et Charles Cournoyer, a quant à lui fini quatrième derrière la Chine, les Pays-Bas et le Kazakhstan.
Le Canada donc décroché six médailles au cours du week-end, donc cinq individuelles alors que l’objectif était de neuf.

Kasandra Bradette (Saint-Félicien, QC) a remporté la finale B du 500m féminin, dimanche, pour ainsi prendre le cinquième rang au total, tandis que Marie-Ève Drolet (Saguenay, arrondissement de Chicoutimi, QC), qui a raflé une médaille de bronze au premier 1500m de la fin de semaine disputé samedi, un rang derrière sa coéquipière Marianne St-Gelais, a pris le deuxième rang dans la finale B du 1500m (2) de dimanche, bon pour une 8e place au total.

La prochaine étape de la Coupe du monde, la troisième de la saison 2016-2017, aura lieu du 9 au 11 décembre à Shanghai, en Chine.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

500m F
Marianne St-Gelais : médaille d’or (classement final : 1)
Kasandra Bradette : 1ère dans la finale B (classement final : 5)
Jamie Macdonald : chute en quarts de finale et éliminée (classement final : 18)

500m H
Charles Hamelin : médaille de bronze (classement final : 3)
Samuel Girard : 4e dans la finale A (classement final : 4)
François Hamelin : chute en quarts de finale et éliminé (classement final : 17)

1500m (2) F
Marie-Ève Drolet : 2e dans la finale B (classement final : 8)
Valérie Maltais : 5e en demi-finales et éliminée (classement final : 13)
Kim Boutin : pénalité en demi-finales et éliminée (classement final : 21)

1500m (2) H
Charle Cournoyer : 4e dans la finale A (classement : 4)
Pascal Dion : 5e dans la finale A (classement final : 5)
William Preudhomme : 4e dans la finale B (classement final : 12)

Relais F
Canada : médaille de bronze
(Marianne St-Gelais, Kim Boutin, Kasandra Bradette, Marie-Ève Drolet, Valérie Maltais, Jamie Macdonald)

Relais H
Canada : 4e dans la finale A
(Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer, François Hamelin, Pascal Dion, William Preudhomme)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC