Deux médailles pour l’équipe canadienne à Moscou

Deux membres de l’équipe masculine canadienne de patinage de vitesse courte piste se sont particulièrement illustrés, samedi, à la Coupe du monde de Moscou. François Hamelin (Ste-Julie, QC) est monté sur la deuxième marche du podium à l’épreuve de 1000m alors que Michael Gilday (Yellowknife, NT) a remporté la médaille de bronze au 1500m.

Auteur d’un chrono de 1:27.068, le plus jeune des frères Hamelin n’a été devancé que par le Coréen Byeong-Jun Kim, qui a inscrit un temps de 1:26.726. Le Chinois Liang Wenhao a été le troisième patineur à franchir la ligne d’arrivée et complète le podium après avoir obtenu un temps de 1:27.389. Aussi de la finale, Charles Hamelin a dû se contenter de la cinquième place. Guillaume Blais-Dufour (Québec, QC) a pour sa part été éliminé au repêchage pour le 22e rang.

« Je suis parti rapidement pour m’installer en tête dès le premier tour. Vers la mi-course, Charles était bien positionné, mais a chuté avec le patineur néerlandais. On s’est donc engagé dans une lutte à trois. Le Coréen m’a dépassé à quatre tours de la fin », a expliqué François Hamelin, pour qui il s’agit d’un deuxième podium dans une épreuve individuelle cette saison.

Plus tôt dans la journée, Michael Gilday, des Territoires du Nord-Ouest, est aussi monté sur le podium, en raflant la médaille de bronze sur 1500m. Également finaliste de l’épreuve, Rémi Beaulieu (Alma, QC) a pris le cinquième rang. Le Coréen Jinkyu Noh a terminé premier avec un temps de 2:14.305 alors que l’Américain Travis Jayner le suit en deuxième place avec un temps 2:15.278. « Michael et Rémi ont mené des courses solides. Ils sont partis de façon très agressive. Ensuite, ils ont été un peu plus passifs ce qui a permis aux meneurs de creuser un écart difficile à rattraper, mais Michael est revenu avec beaucoup de vitesse à la fin », a noté Yves Hamelin, le responsable de l’équipe canadienne.

Au relais, les hommes sont passés à la finale qui aura lieu dimanche. Les frères Hamelin, Rémi Beaulieu et Guillaume Blais-Dufour (Québec, QC) joindront leurs efforts dans une finale qui les opposera aux équipes néerlandaise, française et chinoise.

Toujours dimanche, Olivier Jean ainsi que Charles et François Hamelin participeront à l’épreuve du 500m, alors que Gilday, Beaulieu et Blais-Dufour seront du 1000m. Les frères Hamelin ont d’ailleurs inscrit les deux meilleurs temps sur 500m lors des qualifications.

L’équipe féminine sur la bonne voie

De bonnes performances ont aussi été réalisées par les patineuses canadiennes. Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a terminé en 5e place au 1000m, après avoir dominé la finale B. « Je suis très contente de la façon dont j’ai patiné aujourd’hui. Je ne suis pas encore habituée à ce genre de course et à jouer dans le trafic, mais je m’améliore. J’ai fait une très bonne demi-finale, mais, malheureusement, je suis tombée à quelques mètres de la ligne d’arrivée », a raconté Marianne St-Gelais. Les Coréennes Yang Shin-Young et Hwang Hyunsun ont terminé première et deuxième à l’épreuve du 1000m avec des temps respectifs de 1:32.640 et de 1:32.733. La Chinoise Li Jiranrou s’est mérité la troisième place grâce à un temps de 1:33.110.

Toujours sur 1000m, Caroline Truchon (Chicoutimi, QC), qui en était à sa première Coupe du monde en carrière, a pris le 12e rang, alors que Jessica Gregg (Edmonton, AB) a terminé 14e.

Sur 1500m, la Montréalaise Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) a réalisé un beau parcours pour atteindre la finale. La patineuse a terminé septième avec un temps de 2:25.601. « C’est une jeune qu’on développe. Elle a fait une très belle course en demi-finale. La finale a été plus difficile, mais ça fait partie de l’apprentissage. C’est très encourageant pour l’avenir », a remarqué Yves Hamelin. Pour sa part, Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a terminée 3e de la finale B pour le 11e rang du cumulatif, et Jessica Hewitt (Kamloops, BC) termine 13e.

Formée de Marianne St-Gelais, de Hewitt, de Jessica Gregg et de Caroline Truchon l’équipe féminine du relais a terminé première de sa demi-finale. Dimanche, en finale, elles affronteront les Chinoises, les Italiennes et les Japonaises.

Les rondes finales du 500m féminin ainsi que du deuxième 1000m de la fin de semaine auront aussi lieu dimanche. Marianne St-Gelais, Jessica Gregg et Caroline Truchon participeront à l’épreuve de 500m, alors que Hewitt, Mendes-Campeau et Drolet seront du 1000m.