Deuxième au 500m, Heather McLean est la meilleure Canadienne aux Championnats mondiaux de sprint de l’ISU

Séoul, Corée du Sud, le 28 février 2016 – Heather McLean de Winnipeg, MB, a enregistré le deuxième temps le plus rapide lors de la seconde épreuve de 500m des Championnats mondiaux de sprint de l’ISU, dimanche à Séoul, en Corée du Sud, pour finalement terminer au 12e rang du classement cumulatif, la meilleure performance au sein de l’équipe canadienne.

Outre sa prestation au 500m, Heather McLean a terminé 14e au 1000m dimanche pour grimper de deux positions au classement général, elle qui était en 14e place à l’issue des épreuves de samedi.

« Je suis extrêmement contente de ma 12e position au cumulatif. C’était mon objectif et, après avoir été 14e à l’issue du jour 1, je savais que j’avais du travail à faire afin d'atteindre mon but », a déclaré Heather McLean, qui a inscrit la meilleure performance canadienne dans le cadre de cette compétition chez les femmes depuis Christine Nesbitt en 2014.

Au 500m, McLean a patiné la distance en un temps de 38,15 secondes, comparativement à 38,79 la veille, pour être seulement devancée par Britanny Bowe des États-Unis (37,86). Heather Richardson-Bergsma, également des États-Unis, a pris le troisième rang (38,20).

Bowe a finalement été déclarée grande gagnante des Championnats mondiaux de sprint de l’ISU 2016 au classement cumulatif, devant Richardson-Bergsma. Jorien ter Mors des Pays-Bas a terminé troisième.

« Avant mon 500m, j’ai discuté avec Kevin (Crockett, son entraîneur), et je lui ai dit que tout ce qui m’importait, c’était de pouvoir patiner comme je pouvais le faire à l'entraînement, a indiqué McLean. Ce qui me satisfait le plus, c’est que j’ai réglé des erreurs que j’ai commises (samedi) et ma deuxième position n’est que le glaçage sur le gâteau! »

Au 1000m, McLean a amélioré de dix centièmes de seconde son temps de la veille en arrêtant le chronomètre à 1:18,84, bon pour la 14e position.

« Mon 1000m d’aujourd’hui était similaire à celui de samedi. Ce n’était pas parfait, mais c’était un pas dans la bonne direction, a analysé McLean. Mon 1000m a encore besoin de beaucoup de travail, mais je suis prête à tout faire pour pouvoir rivaliser avec les autres patineuses tant au 500m qu’au 1000m. »

La fatigue vient à bout de Dubreuil et Boisvert-Lacroix
Chez les hommes, Laurent Dubreuil de Lévis, QC, a terminé au 16e rang du classement final alors qu’Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, a pris la 18e position.

Treizième au classement général à l’issue de la première journée, Dubreuil a fini dimanche en 17e position (35,53) au 500m et en 20e place (1:11,96) au 1000m.

« C’était encore pire qu’hier. C’est mon pire résultat en quatre Championnats mondiaux de sprint. Ce n’est pas un désastre, mais je ne suis clairement pas satisfait », a déclaré Laurent Dubreuil.

« Je n’avais simplement pas les ressources et les jambes nécessaires pour être autre chose qu’un figurant aujourd’hui. Je n’étais aucunement compétitif. J’ai eu mon pire départ de la saison au 500m et j’ai beaucoup trop cassé au 1000m. Je vais retourner à la planche à dessin pour tenter de trouver un niveau plus acceptable. Mais lorsqu’un sprinteur a de mauvaises ouvertures, c’est généralement en raison de la fatigue. »

Son coéquipier Alex Boisvert-Lacroix, 17e après les deux premières épreuves samedi, a pour sa part conclu la compétition en 18e position après avoir terminé 14e (35,39) au 500m et 23e (1:12,55) au 1000m dimanche.

« C’était une fin de semaine très exigeante. Une très belle expérience, mais douloureuse au niveau musculaire », a relaté Alex Boisvert-Lacroix, qui en était à une première expérience à cette compétition.

« Aujourd’hui, j’avais de grandes attentes au 500m, mais j’étais plus fatigué que je l’avais évalué. Mon temps de 9,67 sur le premier 100m le démontre bien! C’est mon ouverture la plus lente de la saison. Ensuite, j’ai eu de la difficulté à bien patiner dans mon dernier virage alors que c’est habituellement l’une de mes grandes forces. »

« Lorsque je regarde le classement cumulatif, je ne vois pas beaucoup d’adversaires devant moi que j’aurais pu battre dans ce format de compétition et sur une glace lente. Il aurait peut-être été possible de gagner deux ou trois rangs, mais sans plus. C’est une très belle expérience et j’espère me qualifier à nouveau pour les Championnats du monde présentés à Calgary l’an prochain, sur une glace rapide! »

Le Russe Pavel Kulizhnikov a été déclaré champion du côté masculin, devant Kjeld Nuis et Kai Verbij des Pays-Bas.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
Classement final
F
12. Heather McLean

H
16. Laurent Dubreuil
18. Alex Boisvert-Lacroix

500m F
2. Heather McLean (38.15)

500m H
14. Alex Boisvert-Lacroix (35.39)
17. Laurent Dubreuil (35.53)

1000m F
14. Heather McLean (1:18.84)

1000m H
20. Laurent Dubreuil (1:11.96)
23. Alex Boisvert-Lacroix (1:12.55)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.
                                                                                                                                         
- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC