Deuxième médaille d’or pour Ivanie Blondin en départ en groupe cette saison à la Coupe du monde sur longue piste de l’ISU au Kazakhstan

Astana, Kazakhstan, le 4 décembre 2016 – Ivanie Blondin a mérité l’or en départ en groupe féminin, sa troisième médaille dans cette épreuve en trois Coupes du monde cette saison, dimanche, lors de la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l’ISU présentée à Astana, au Kazakhstan.
 
Blondin l’a emporté devant la Japonaise Nana Takagi, avec qui elle a eu un léger accrochage dans le dernier droit menant au fil d’arrivée. La Sud-Coréenne Bo-Reum Kim a mérité l’argent.
 
Pour la patineuse d’Ottawa, il s’agit d’une deuxième victoire en trois Coupes du monde dans cette épreuve qui fera son entrée aux Jeux olympiques de 2018. Blondin l’avait également emporté lors de la première course de la saison à Harbin, en Chine. Lors de la deuxième Coupe du monde présentée à Nagano, au Japon, Blondin avait mérité l’argent derrière Bo-Reum Kim.

« Le rythme de la course était très rapide et il y avait beaucoup de bousculade mais je me sentais dans mon élément, je me sentais prête. J'étais contente d'être là, même si j'ai ressenti un peu de nervosité avant la course parce qu'Irene Schouten disputait une première course en départ en groupe cette saison », a dit Ivanie Blondin de la Néerlandaise, une de ses principales rivales dans cette discipline ces dernières saisons.

« Au dernier tour, les Néerlandaises ont adopté la même stratégie que les Japonaises avaient utilisé aux Mondiaux la saison dernière, alors j'ai su comment réagir. J'ai pu me faufiler entre les deux et me placer en bonne position en vue du dernier droit, a par ailleurs indiqué Blondin. Il n'y avait rien de certain à la fin, mais j'ai bien défendu ma place, j'ai été combative et j'ai fait ce qu'il fallait faire pour remporter la course aujourd'hui.»

Chez les hommes, Jordan Belchos de Toronto, ON, a vu son parcours se terminer en demi-finales, terminant alors au 10e rang. Seuls les huit premiers se classaient pour la finale.
 
McLean septième et Dubreuil, huitième
Dans la deuxième course de 500m de la fin de semaine, Laurent Dubreuil de Lévis, QC, a pris le huitième rang avec un temps de 34,84 secondes. C'était la première fois cette saison qu'il enregistrait un temps sous les 35 secondes sur cette distance dans une Coupe du monde.
 
Les Russes Ruslan Murashov (34,52) et Pavel Kulizhnikov (34,59) ont occupé les deux premières positions sur le podium. Artur Was (34,68) de la Pologne a mérité le bronze.
 
« Je suis content d’avoir pu rebondir d’une avant-dernière place hier à un solide top 10 aujourd’hui, a dit Laurent Dubreuil, 19e lors de la première course de samedi. C’est sûr que ce n’est pas une médaille ou un top 5, mais c’est mon meilleur 500m de la saison au niveau technique, celui où j’ai le mieux exécuté mon plan de match. Ce n’était peut-être pas super agressif, mais c’était bien patiné. Si je peux bien patiner comme ça en ajoutant un peu d’agressivité, je pense que ça pourrait valoir une médaille dans les prochaines compétitions. »
 
Du côté féminin, Heather McLean de Winnipeg, MB, a été la meilleure Canadienne avec une septième position. Elle a enregistré son temps le plus rapide en Coupes du monde jusqu’ici cette saison, soit 38,107.
 
« Je me concentre sur certains points techniques dans mes courses et une approche mentale plus positive, a dit McLean. Je commence à être un peu plus à l'aise et à avoir du plaisir en patinant. »
 
Pas moins de quatre Canadiennes étaient en action dans cette course, dimanche. Marsha Hudey (38,19) de White City, SK, a immédiatement suivie McLean en huitième position, alors que Kaylin Irvine (39,14) de Calgary, AB, a pris le 18e rang, suivie de Noémie Fiset (39,29) de Québec, QC, en 19e position.
 
« J'étais très fière d'être l’une des quatre Canadiennes dans le groupe A aujourd'hui et de la façon dont mes coéquipières ont travaillé dur et sont restées concentrées. C'était spécial et inspirant! », a poursuivi McLean.
 
Au 1500m, Vincent de Haître d’Ottawa, gagnant de la médaille d’or au 1000m samedi, a terminé au 15e rang avec un temps de 1:47,57. Quant à Denny Morrison (1:48,35) de Fort St. John, C.-B., il a terminé en 20e position.

« J'ai essayé une différente stratégie de course au 1500m aujourd'hui et ça n'a pas porté fruits. Mais c'est important d'essayer différentes approches, ça t'aide à déterminer laquelle tu dois utiliser dans les moments importants, a noté Vincent de Haître. Je suis quand même content de ma fin de semaine dans l'ensemble. »
 
Chez les femmes, Isabelle Weidemann (1:59,87) d’Ottawa, ON, et Brianne Tutt (1 :59,90) d’Airdrie, AB, ont respectivement pris les 15e et 16e positions.
 
Boisvert-Lacroix et Bloemen ratent leur promotion de peu
Au 500m dans le groupe B, Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, est passé à seulement cinq millièmes de seconde d’obtenir sa qualification dans le groupe A en vue de la prochaine course qui aura lieu la fin de semaine prochaine à Heerenveen, aux Pays-Bas.
 
Boisvert-Lacroix a inscrit un temps de 35,088 alors que le Japonais Yuma Murakami, en troisième position, a arrêté le chronomètre à 35,083.
 
Seuls les trois premiers de la division B obtenaient leur laissez-passer pour la prochaine course dans la division A.
 
« Ç'a été une course correcte. Des petits points techniques ici et là mais au final, je me suis tout simplement fait battre », a dit Boisvert-Lacroix.
 
Même scénario pour Ted-Jan Bloemen de Calgary, AB, qui a pris le quatrième rang au 1500m de la division B en patinant la distance en 1:47,78.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

Départ en groupe W
OR – Ivanie Blondin

500m F
7. Heather McLean (38.10)
8. Marsha Hudey (38.19)
18. Kaylin Irvine (39.14)
19. Noémie Fiset (39.29)

500m H
8. Laurent Dubreuil (34.84)

1500m H
15. Vincent de Haître (1:47.57)
20. Denny Morrison (1:48.35)

1500m F
15. Isabelle Weidemann (1:59.87)
16. Brianne Tutt (1:59.90)

Départ en groupe H
Jordan Belchos : éliminé en demi-finales

500m H (B)
4. Alex Boisvert-Lacroix (35.088)
12. Alexandre St-Jean (35.40)
13. Christopher Fiola (35.42)
18. William Dutton (35.47)

1500m H (B)
4. Ted-Jan Bloemen (1:47.78)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC  

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC