Deuxième victoire de Clara Hughes; Jordan Belchos s’impose au 10 000 m

Clara Hughes (Glen Sutton, QC) a remporté une deuxième victoire aux Sélections canadiennes des Coupe du monde automnales de patinage de vitesse longue piste en enlevant le 5000 m, mardi, à Richmond (C.-B). Hughes, vice-championne du monde sur cette distance, a enregistré un temps de 7:11.31 pour devancer Cindy Klassen (Winnipeg, MB, 7:19.32) et Nicole Garrido (Edmonton, AB, 7:24.63).

Au 10 000 m masculin, Jordan Belchos (Toronto, ON, 13:55.07) a devancé Mathieu Giroux (Montréal, QC, 14:00.04), tandis que Keith Sulzer (Calgary, AB, 14:14.72) a complété le podium.

« C’était ok et j’ai fait de bonnes choses que je n’avais pas faites lundi (au 3000 m) », a déclaré la gagnante. « Par contre, je n’ai pas pu refaire ce qui c’était bien passé hier. Mon temps est correct, sans toutefois être excellent. Je dois maintenant mettre ensemble tout ce qui fonctionne bien et j’ai encore beaucoup de travail à faire. »

La championne olympique en titre du 5000 m, qui visera une troisième participation aux Jeux d’hiver, connaît bien les ingrédients qu’il lui manque pour réussir la course de sa vie au même endroit, dans un peu plus d’une centaine de jours.

« Je suis dans une forme physique fantastique et lorsque je serai en mesure d’y joindre ma technique, ça sera excellent, mais pour l’instant je n’y suis pas encore arrivée », lance-t-elle en riant. « Ça prend de la patience et il ne faut rien bousculer », a poursuivi la patineuse.

Pré-qualifiée pour les Jeux de Vancouver, Hughes devra terminer dans les six premières au 5000 m de la Coupe du monde d’Hamar, à la fin novembre, pour officialiser sa place au sein de l’équipe olympique.

Grande première pour Jordan Belchos

En terminant premier au 10 000 m, Jordan Belchos remporte du même coup sa première victoire à une compétition de sélection nationale. Patinant en même temps que Mathieu Giroux, l’athlète de 20 ans s’est dit satisfait de sa course.

« Nous étions proches pendant toute la course et c’est moi qui étais en tête. Par contre, je savais qu’il remonterait à la fin, sauf que j’ai réussi à creuser l’écart. Je m’attendais à ce que la course se déroule de cette façon », a soutenu celui qui était déjà qualifié pour les 5000 m en Coupe du monde, mais qui vient également d’obtenir son billet pour les épreuves de 10 000 m.

« J’aime mieux le 10 000 m, car tu peux prendre ton rythme et essayer de tenir le coup. C’est ce que je préfère le plus. »

Belchos est un ancien spécialiste du patinage à roues alignées, où il a notamment participé à deux Championnats du monde. Ce n’est qu’en février 2006 qu’il est passé au patinage de vitesse via le programme À nous le podium.