Drolet, Gilday et Hamelin gagnent une médaille d’argent chacun

Drolet, Gilday et Hamelin gagnent une médaille d’argent chacun dans la Coupe du monde sur courte piste Samsung de l’ISU

L’équipe masculine de relais gagne la médaille de bronze

CALGARY – Le Canada a ajouté trois médailles individuelles et une dans un relais, aujourd’hui, à son total dans la Coupe du monde Samsung de l’ISU à l’Anneau olympique de Calgary. Des médailles d’argent ont été remportées par Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec, et Michael Gilday, de Yellowknife, dans leur finale du 1000 mètres et par Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, au 500 mètres. L’équipe masculine de relais a aussi gagné une médaille de bronze. Pour la deuxième journée de suite le Canada a placé au moins un patineur dans chacune des quatre finales individuelles. L’équipe canadienne avait gagné une médaille d’argent et une de bronze, samedi. (Photo à la droite: Marie-Eve Drolet, crédit Arno Hoogveld, DayDream Images)

Dans la finale du 1000 mètres masculin, les finalistes se sont tenus en groupe serré pendant toute la course, mais le Russe Victor An a pris la tête à la toute fin pour gagner la médaille d’or en 1:24,519 minute. Gilday a terminé deuxième à seulement 0,94 de seconde en 1:24,613 et Yoon-Gy Kwak, de Corée, troisième (1:24,711).

«Je m’entraîne à Calgary à l’Anneau depuis six ans. C’est comme un deuxième chez-moi. J’avais des amis et de la famille pour m’encourager, a dit Gilday. J’ai eu une course difficile. Un ancien quintuple champion du monde et le champion de l’an dernier dans ma course – J’ai battu deux de trois d’entre eux, donc j’en ai encore un à battre.»

Drolet a suivi le rythme de la Coréenne Suk Hee Shim pendant toute la finale du 1000 mètres féminine, mais Shim a gagné en 1:29,247 minute – 0,202 de seconde devant la Canadienne. Min-Jung Kim, de Corée, a gagné la médaille de bronze.

«J’ai essayé de profiter de chaque occasion que j’avais de prendre la tête parce qu’une course de 1000 mètres n’est pas très longue et que c’est assez rapide, donc vous ne voulez pas être trop loin derrière, a dit Drolet. Vers la fin, j’étais troisième et ensuite la deuxième fille a tombé. Alors j’ai simplement essayé de rattraper la Coréenne.»

Dans sa deuxième finale en autant de jours, Hamelin a gagné sa 51e médaille en carrière dans la Coupe du monde, celle d’argent dans la finale du 500 mètres en 40,420 secondes. Il a terminé derrière J.R. Celski, des États-Unis, qui a établi un record du monde de 39,937 pour remporter la médaille d’or – c’est aussi la première fois qu’un patineur descend sous la marque des 40 secondes. Son compatriote américain John-Henry Krueger a gagné la médaille de bronze.

«La course a été vraiment rapide, a dit Hamelin. Je n’avais aucun endroit pour dépasser. J’attendais les occasions de prendre la tête avec une ou deux passes. J’ai perdu beaucoup de vitesse quand le patineur russe a perdu l’équilibre devant moi. Cela m’a vraiment fait perdre la chance de me battre pour la médaille d’or.»

Dans la finale du 500 mètres féminin, Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, a pris un départ rapide, mais a accroché une carre et a chuté dans le premier coin. Elle a terminé quatrième en 1:3,769 minute, derrière Meng Wang, de Chine, qui a remporté la médaille d’or en 43,240 secondes, Qiuhong Liu, de Chine (44,038) et Arianna Fontana, d’Italie (44,236).

Dans les finales des relais, les équipes masculine et féminine du Canada ont terminé respectivement troisième et quatrième. L’équipe masculine a bien patiné pendant toute la course, mais avec huit tours à faire dans les 45, Gilday a tombé. Les Canadiens ont reçu la médaille de bronze parce qu’une pénalité a été imposée à la formation chinoise. La Corée a remporté la médaille d’or et la Russie celle d’argent. La formation féminine patinait bien aussi jusqu’à une chute de Drolet avec sept tours à faire dans les 27 de la course. La Corée a gagné la médaille d’or féminine, suivie de la Chine et du Japon.

Voici comment les patineurs du Canada se sont comportés aujourd’hui dans le 500 mètres et le deuxième 1000 mètres:

Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec: dans le 1000 mètres, elle s’est classée deuxième en tout. Elle a terminé deuxième de son quart de finale et de sa demi-finale pour se qualifier pour la finale. Dans la finale, elle a gagné la médaille d’argent.
Jessica Gregg, d’Edmonton: dans le 1000 mètres, elle s’est classée sixième en tout. Elle s’est qualifiée pour les demi-finales par le repêchage après avoir été frappée, mais a terminé troisième dans la demi-finale.
Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B.: au 500 mètres, elle s’est classée 35e en tout. Après ne pas avoir réussi à se qualifier directement pour les quarts de finale, elle a patiné dans le repêchage et a chuté dans sa première course et a été éliminée.
Valérie Maltais, de La Baie, au Québec: au 500 mètres, elle s’est classée quatrième en tout. Elle a gagné son quart de finale et sa demi-finale, mais elle a chuté dans le premier coin après le départ dans la finale et a terminé quatrième.
Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec: au 500 mètres, elle s’est classée huitième en tout. Après avoir gagné son quart de finale, elle a chuté en demi-finale. Souffrant d’une commotion, elle n’a pas participé à la finale B.
Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec: au 1000 mètres, elle s’est classée 13e en tout. Elle a terminé quatrième dans son quart de finale et a été éliminée.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec: au 1000 mètres, il s’est classé 19e en tout. Après ne pas avoir réussi à se qualifier directement pour les quarts de finale, il a gagné son premier repêchage. Il a terminé deuxième dans la demi-finale de repêchage après une collision et une chute et il a été éliminé.
Michael Gilday, de Yellowknife: au 1000 mètres, il s’est classé deuxième en tout. Il a gagné son quart de finale et a terminé deuxième dans sa demi-finale. Dans la finale, il a gagné la médaille d’argent.
Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: au 500 mètres, il s’est classé deuxième en tout. Il a gagné son quart de finale et a terminé deuxième de sa demi-finale pour passer à la finale. Il a gagné sa deuxième médaille de la fin de semaine, une d’argent dans la finale du 500 mètres.
François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: au 500 mètres, il s’est classé septième en tout. Il a terminé deuxième de son quart de finale puis il a chuté dans le dernier virage de sa demi-finale. Il a terminé troisième dans la finale B.
Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec: au 500 mètres, il s’est classé cinquième en tout. Il a gagné son quart de finale, mais s’est classé troisième dans sa demi-finale. Dans la finale B, il a terminé premier.
Liam McFarlane, de Medicine Hat, en Alberta: au 1000 mètres, il s’est classé huitième en tout. Après une deuxième place déterminée par une photo-finish en quart de finale, il a terminé quatrième dans sa demi-finale pour participer à la finale B. Il a terminé quatrième dans la finale B.

Le circuit se poursuivra la fin de semaine prochaine avec la Coupe du monde no 2 à Montréal, du vendredi 26 octobre au dimanche 28 octobre. La troisième Coupe du monde aura lieu à Nagoya, au Japon, du 30 novembre au 2 décembre et la quatrième aura lieu à Shanghai, en Chine, la fin de semaine suivante, du 7 au 9 décembre.

Avec les trois médailles d’aujourd’hui, le Relais des médaillés de la Coupe du monde par Intact Assurance pour la saison 2012-13 est à 5000$ (4 d’argent, une de bronze). Intact Assurance remettra 1000$ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée. Lors des deux dernières saisons, Intact Assurance a remis plus de 50 000$ en argent et en prix.