Dubreuil établi un record du monde junior sur 500 mètres à la Coupe du monde

Dubreuil établi un record du monde junior sur 500 mètres à la Coupe du monde de Salt Lake City

SALT LAKE CITY, au Utah – À sa première Coupe du monde et deuxième course, Laurent Dubreuil, de Lévis, au Québec, a terminé seulement 0,06 secondes de gagner la médaille de bronze au 500 mètres aujourd'hui, à Salt Lake City, au Utah. Dans ses temps de 34,66 secondes, Dubreuil a également battu un record du monde junior (34,75) détenu par Joji Kato, du Japon, depuis 2003.

À sa première course à une Coupe du Monde samedi, le patineur de 19 ans du Québec a remporté la division B de 500 mètres dans un autre record personnel de 34,78 secondes, et de briser son propre record canadien junior de 34,96 enregistré en mars 2011.

«Si hier je disais que c’était une bonne course, là c'était encore mieux, a dit Dubreuil. Là, c’était parfait. C'était définitivement ma meilleure coures de l'année. C'était la même ouverte qu’hier, pis hier j'étais vraiment content. C’est mon premier tour en bas de 25 secondes.»

Dmitry Lobkov de la Russie a remporté l'or au 500 mètres (34,54). Keiichiro Nagashima, du Japon a pris l'argent (34,57) et l’américain Tucker Fredricks le bronze (34,60).

Les autres hommes canadiens au 500 mètres division A : Jamie Gregg, d'Edmonton, a terminé 13e (34,79) et Gilmore Junio de Calgary a terminé 17e ​​(35,16). Chez les hommes de la division B, Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, au Québec, a pris la troisième place (34,92) et Muncef Ouardi de Québec était sixième (35,26).

Chez les dames au 500 mètres division B, le Canada a placé leurs trois patineurs parmi les premiers cinq. Anastasia Bucsis de Calgary était la meilleure dans un temps de 38,00 secondes. Shannon Rempel de Winnipeg était quatrième (38,59) et Danielle Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a terminé cinquième (38,61).

Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a été le seul Canadien dans la division A au 1000 mètres, terminant au pied du podium en quatrième place avec un chrono d'une minute et 8,20 secondes. L’américain Shani Davis a remporté l'or dans un temps de 1:07,69, suivi par Stefan Groothuis des Pays-Bas (1:07,94) et Pekka Koskela de la Finlande (1:08,17).

Chez les femmes au 1000 mètres, Brittany Schussler de Winnipeg a patiné au 13e rang (1:16,43). Dans la division B, Bucsis s’est classée 11e (1:18,42), tandis que Kaylin Irvine de Calgary a terminé quatrième (1:16,51), Shannon Rempel, de Winnipeg, cinquième (1:16,60) et Kali Christ de Regina 11e (1:18,42).

Chez les hommes de la division B du 1000 mètres, Lucas Makowsky de Regina a terminé quatrième (1:09,16), Kyle Parrott de Minnedosa, au Manitoba., était sixième (1:09,43), Muncef Ouardi de Québec huitième (1:09,65) et Philippe Riopel, de Lachenaie, au Québec, la neuvième place (1:09,65).

Dans le cadre de son entraînement et ses préparations pour les Championnats du monde sprint de la semaine prochaine à Calgary, Christine Nesbitt, de London, en Ontario, n’a pas patiné aujourd'hui. Elle est toujours la première au classement de la Coupe du Monde générale avec 73,5 points.

Cette Coupe du monde a représenté une compétition importante sur le circuit cette saison car elle précède le Championnat du monde sprint à Calgary, qui se déroulera le samedi 28 janvier et dimanche 29 janvier. Seulement six athlètes représenteront le Canada à Calgary. Bucsis, Irvine et Nesbitt y seront pour les femmes et Gregg, Morrison et Ouardi chez les hommes. Les billets pour le championnat sont disponibles sur le site Internet www.speedsk8.ca. Seulement les billets premium, avec accès aux sièges réservés, sont en vente sur ce site. Ces billets garantissent un siège si le championnat est à salle comble.

Après la compétition à Salt Lake City, le circuit de la Coupe du monde longue piste se poursuivra à Hamar, en Norvège, les 11 et 12 février.

Le Relais des médaillés d’Intact Assurance est à 32 000 $ (18 médailles d’or, 10 d’argent et quatre de bronze). Intact Assurance remettra 1000 $ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée. La saison dernière, Intact Assurance a remis plus de 50 000 $ en argent et en prix.