Équipe canadienne réduite à la Coupe du monde courte piste de Dresden

Des douze patineurs courte piste canadiens qui ont fait le voyage à Dresden, en Allemagne, pour prendre part à la dernière étape du circuit de la Coupe du monde, seulement dix seront en mesure de patiner ce weekend. Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Maxime Fortin (Rivière-du-Loup, QC) comptaient bien se battre pour une place sur le podium cette fin de semaine, mais ils devront se contenter d’encourager leurs coéquipiers. Gregg a subi une légère commotion cérébrale lors d’une chute à l’entraînement jeudi, et Fortin a connu le même sort lors de la deuxième ronde du 500m couru aujourd’hui.

Le reste de la formation canadienne a connu une bonne journée de qualification à Dresden aujourd’hui, et ils devraient donner de bonnes raisons à Gregg et Fortin pour les encourager. Trois patineurs devront passer par les rondes de repêchage samedi afin d’espérer avancer aux rondes finales, mais tous les autres se sont qualifiés directement pour les quarts et demi-finales.

Chez les hommes, l’épreuve la plus difficile pour Équipe Canada a été le premier 500m. Fortin est tombé dans sa deuxième course et il a appris qu’il devrait oublier le reste de la compétition. Le patineur canadien Rémi Beaulieu (Alma, QC) était le prochain à se présenter à la ligne de départ, après une excellente première course. Beaulieu a lui aussi été victime d’une chute, ce qui l’a empêché d’avancer aux quarts de finale, et il devra prendre part au repêchage demain matin.

Guillaume Blais-Dufour (Québec, QC) se lèvera avec Beaulieu demain puisqu’il devra faire le repêchage du 1500m. Blais-Dufour, qui s’est retrouvé dans une vague très relevée avec le Coréen Lee Ho-Suk et l’Américain Jeff Simon, a dû se contenter du troisième rang. « Ce n’est pas une mauvaise chause pour Guillaume. Sa course était difficile, mais il a très bien patiné, et passer par le repêchage est une bonne façon d’apprendre, » a résumé le responsable d’équipe sur place Yves Hamelin.

Plus tard en après-midi, Blais-Dufour a terminé deuxième de son premier 500m, et troisième de la vague suivante, mais son temps rapide lui a permis de se qualifier pour le quart de finale de dimanche. Beaulieu sera également de la course de quart de finale, lui qui a terminé deuxième de ses deux courses.

Olivier Jean (Lachenaie, QC) a connu une excellente journée, remportant les quatre courses auxquelles il a pris part sur 500m et 1000m. Michael Gilday (Yellowknife, NT) a fait de même sur 1000m et 1500m.

« Olivier et Michael seront deux hommes à surveiller ce weekend. Ils ont patiné de manière exceptionnelle aujourd’hui et n’ont jamais été menacés, loin de là » a continué Hamelin. « Il sera très intéressant de les voir patiner en quart et demi-finale ce weekend. Aujourd’hui, Michael a démontré qu’il est encore plus solide que la semaine dernière alors qu’il avait remporté une médaille de bronze. Il a effectué des dépassements extérieurs puissants très bien préparés avec une vitesse surprenante. »

Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) a lui aussi été solide aujourd’hui, terminant deuxième de chacune de ses courses – une sur 1500m et deux sur 1000m – afin d’assurer sa place en rondes de demi et quart de finale.

Du côté féminin, Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a une fois de plus dominé en remportant ses quatres courses de 500m, affichant les deux meilleurs chronos du jour et réservant sa place à la ligne de départ des quarts de finale de samedi et dimanche. Sa coéquipière Caroline Truchon (Chicoutimi, QC) devra passer par le repêchage demain afin d’espérer la rejoindre lors des courses de l’après-midi. Dimanche, Truchon et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) se joindront toutes deux à St-Gelais pour les quarts de finale du 500m.

Hewitt sera également de la demi-finale du 1500m demain, tout comme ses coéquipières Valérie Maltais (La Baie, QC) et Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC), puisque les trois patineuses ont pris le deuxième rang de leur vague aujourd’hui. Plus tard en après-midi, Maltais et Drolet ont assuré leur qualification pour les quarts de finale du 1000m qui auront lieu dimanche.

« Nos patineuses ont elles aussi bien fait aujourd’hui, » a commenté Yves Hamelin. « Marianne a été très constante. Elle est dans sa zone de confort. Caroline est elle aussi très constante, et malgré une petite déception lorsqu’elle a terminé au dernier rang de sa deuxième course de 500m aujourd’hui, elle est revenue en force pour remporter sa course suivante. Valérie effectue pour sa part un retour à la compétition après deux mois d’absence en raison d’une entorse à la cheville, et elle a démontré qu’elle est bel et bien de retour en effectuant de bonnes décisions et en amorçant les bons dépassements au bon moment. C’est très encourageant pour le reste de la fin de semaine. »

Les deux équipes de relais du Canada se sont facilement qualifiées pour les demi-finales de demain. Hewitt, Maltais, St-Gelais et Truchon ont uni leurs efforts pour les femmes, alors que ce sont Bastille, Blais-Dufour, Gilday et Jean qui formaient l’équipe masculine en qualification.

Les athlètes prendront part aux rondes de quart, demi et finale du 500m demain, ainsi qu’aux demi et finales du 1500m et demi-finales du relais. La compétition se termine dimanche à Dresden.