Excellente récolte pour les patineurs canadiens à la Coupe du monde courte piste aujourd’hui

L’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste a très bien paru aujourd’hui à Salt Lake City en capturant cinq médailles de plus, une d’argent et quatre de bronze, pour un total de six au cours de la fin de semaine.

Les patineurs canadiens ont montré qu’ils étaient dignes de leur réputation parmi les meilleurs sprinters au monde alors que leurs trois médailles individuelles ont été gagnées sur 500m. Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a ajouté une médaille d’argent à celle qu’il a remportée hier, et son coéquipier François-Louis Tremblay (Montréal, QC) s’est joint à lui sur le podium pour le bronze. Jessica Gregg (Edmonton, AB) était l’autre médaillée individuelle de la journée avec une bronze dans sa spécialité.

C’était une finale très occupée chez les hommes, avec six patineurs sur la ligne de départ, une chose plutôt inusitée. Les trois patineurs canadiens sur la distance étaient du nombre : Tremblay, Hamelin et son jeune frère François (Ste-Julie, QC). C’est le Coréen Sung Si-Bak qui s’est emparé de l’or, et François Hamelin a obtenu le 5e rang.

« Ça n’a pas été facile, avec ma blessure à la cheville vendredi, j’étais hypothéqué en partant, je devais donc faire du rattrapage, » a expliqué Tremblay. « Je n’ai pas marché sur ma cheville hier, espérant la reposer autant que j’ai pu et ça a été payant. C’était une situation très inhabituelle, je n’avais jamais vu ça dans ma vie six personnes en finale du 500m. J’étais sixième sur la ligne, donc dans les circonstances, je suis très satisfait du résultat. »

Chez les femmes, Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) n’as pas réussi à se qualifier grâce au repêchage en matinée, donc seules deux patineuses étaient des rondes finales sur 500m. Anne Maltais (Québec, QC) a été éliminée en quart de finale puisqu’elle a terminé quatrième de sa vague, ce qui a fait de Gregg la seule Canadienne en finale. La jeune athlète, qui avait déjà remporté une médaille de bronze sur la distance lors d’une Coupe du monde en 2006, n’ a toutefois pas été intimidée par les trois patineuses chinoises à ses côtés sur la ligne de départ. Elle a connu une excellente course pour remporter sa deuxième médaille individuelle en carrière en Coupe du monde. Les Chinoises Wang Meng et Liu Qiuhong ont obtenu l’or et l’argent respectivement.

« Je suis vraiment contente de ma médaille de bronze, j’étais excitée d’être en finale, et après avoir remporté une médaille en Coupe du monde il y a deux ans, je voulais vraiment en remporter une autre, » racontait Gregg après avoir reçu sa médaille. « Le fait que les trois autres patineuses en finale étaient chinoises m’a motivé encore plus à foncer. J’étais deuxième sur la ligne, mais troisième après le premier virage car une athlète s’est glissée devant moi. J’ai gardé cette position la majeure partie de la course, jusqu’à ce que l’autre Chinoise essaie de me dépasser vers la fin, mais elle a été disqualifiée parce qu’il n’y avait pas d’espace pour qu’elle passe. Cette médaille est excellente pour ma confiance alors qu’on se rend à Vancouver la semaine prochaine. Je sais que je peux patiner aussi vite que les autres filles, et à Vancouver, j’aurai l’avantage de la foule, donc j’ai hâte! » a-t-elle terminé.

Équipe Canada a eu de bons résultats sur 1500m également, tous les athlètes terminant parmi le top-13. Chez les hommes, les trois Canadiens se sont qualifiés pour une finale, mais Olivier Jean (Lachenaie, QC) était le seul avec une chance de médaille puisque Rémi Beaulieu (Alma, QC) et Michael Gilday (Yellowknife, NT) ont été relégués à la Finale B en finissant troisièmes de peu dans leur demi-finale respective. Jean, à sa première Coupe du monde après une année à l’écart à cause d’une sérieuse blessure à l’automne 2007, a terminé 7e, Beaulieu 9e et Gilday 10e.

Valérie Maltais (La Baie, QC) et Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) ont prouvé qu’elles n’ont pas fait la Finale B par accident hier, alors qu’elles l’ont toutes deux fait de nouveau aujourd’hui sur 1500m. La jeune Maltais a même remporté sa dernière course pour le 7e rang au total, et Mendes-Campeau a terminé 12e. Jessica Hewitt (Kamloops, CB) a une fois de plus passé à travers deux rondes de repêchage en matinée et terminé première, ce qui lui a permis de prendre part aux rondes finales ce soir. C’était beaucoup de courses pour la recrue en Coupe du monde au cours de la fin de semaine, et elle a été éliminée en demi-finale pour la 13e place.

Les finales du relais ont mis fin à la compétition, et les deux équipes canadiennes ont remporté le bronze. C’était très serré chez les hommes, qui ont fini à moins d’une seconde des Coréens et Américains qui ont remporté l’or et l’argent. La Chine et la Corée ont pris les deux autres places sur le podium féminin.

« La médaille au relais a une signification différente, c’est une médaille d’équipe, donc elle va toujours nous rappeler les filles avec qui nous avons patinées, je suis très contente, » a conclu Maltais, pour qui c’était une première médaille en Coupe du monde.

Les athlètes se rendent à Vancouver demain, où ils s’entraîneront toute la semaine avant de prendre part à la deuxième Coupe du monde de la saison au Paific Coliseum de Vancouver du 24 au 26 octobre. Pour des renseignements sur les billets, rendez-vous sur ticketmaster.ca. Pour tous renseignements sur la compétition, visitez le www.vancouvershorttrack2008.com.