Excellente saison pour Brittany Schussler

Par Jolanda Abbes - Non seulement Brittany Schussler a-t-elle pris part à son premier Championnat du monde, elle a également amélioré tous ses records personnels au cours de la dernière saison. Elle est devenue membre régulière de l’équipe de poursuite et a obtenu de très bons résultats au Championnat du monde par distances individuelles à Nagano. Elle espère maintenant profiter de l’été pour se préparer à entammer une autre excellente saison.

Ce fut une très belle saison pour Brittany Schussler (23). Elle a commencé avec des résultats satisfaisants aux premières Coupes du monde en novembre et décembre, et a réussi à améliorer tous ses meilleurs chronos personnels du même coup. Parmi ces nouveaux records personnels, certains sont plutôt impressionnants : sur 1500m, son nouveau temps de 1 :55.69 est une seconde plus rapide que son ancien, et en patinant un 5000m en 7 :12.55, elle a enlevé 10 secondes à son meilleur temps précédent. Après avoir participé à son tout premier championnat du monde en carrière, le Championnat du monde toutes distances en février à Berlin, elle s’est rendue à Nagano pour le Championnat du monde par distances individuelles, où elle a remporté l’argent en poursuite et en a surpris plus d’un avec une sixième place sur 1500m. Elle est donc très satisfaite de sa saison : « Quand je repense à la saison, c’est avec beaucoup de joie et d’espoir. J’ai pris la décision avant la dernière saison de ne pas avoir d’objectifs concerts et de simplement faire de mon mieux chaque jour, dans chaque situation. Puisque mes attentes envers moi-même sont toujours élevées, je savais que peu importe mon approche, je vais me donner à 100% dans toutes mes courses. Il y a quelques courses pour lesquelles j’aurais aimé mieux faire, mais je les vois comme de bons apprentissages qui m’aideront dans le futur, donc je suis satisfaite tout de même. »

Même si son premer championnat du monde a été celui de Berlin, Schussler a eu l’occasion de patiner au Championnat du monde sprint à Heerenveen le mois précédent. Elle a toutefois préféré laisser sa place. « J’étais qualifiée en tant que remplaçante pour le Championnat du monde sprint et puisque certaines patineuses toutes distances ont décidé de ne pas y aller, j’ai eu ma chance. J’ai moi aussi décidé de laisser ma place parce que je considérais que m’entraîner pour le Championnat du monde toutes distances et de me qualifier pour le Championnat du monde par distances individuelles était plus important que patiner au Championnat du monde sprint. C’était une décision très difficile par exemple de refuser ma toute première chance de prendre part à un championnat du monde! », a expliqué Schussler.

Plutôt que de partir au Championnat du monde sprint, elle a donc décidé de s’entraîner pour le championnat toutes distances, auquel elle a terminé 15e. Malgré un 1500m satisfaisant, elle a des sentiments partagés sur la compétition : « Ma première journée ne s’est pas passée aussi bien que j’aurais voulu, probablement parce que je me mettais trop de pression. La deuxième journée, j’ai trouvé que mon 1500m était très bien même si ça ne se reflète pas dans le résultat. » Sur cette distance, elle a terminé 11e en 2 :00.11, ce qui était trop lent, avec ses temps de 500m et 3000m, pour la qualifier pour la distance finale de la compétition, le 5000m. Sa course de 500m le premier jour la déçoit : « Je me suis mis tellement de pression pour connaître une course exceptionnelle et me mettre en position de me qualifier pour le 50000m que j’ai connu une course affreuse. » Elle a terminé 14e en 40.75.

Brittany Schussler a toutefois beaucoup appris de son expérience et a approché le Championnat du monde par distances individuelles, un mois plus tard, de façon différente. « Je suis très fière de ce que j’ai réalisé au Championnat par distances individuelles. J’ai beaucoup appris sur moi-même et la meilleure façon de patiner au championnat toutes distances, et j’ai vraiment essayé d’utiliser ça autant que je pouvais à Nagano. » Elle a terminé 6e sur 1500m, en 1 :59.40, battant des athlètes comme Ireen Wüst, championne du monde de la distance en 2007. « Je n’avais pas d’objectif face à mon résultat, je voulais seulement patiner au mieux de mes capacités. Je savais que je patinais de mieux en mieux chaque semaine, donc si je faisais les choses que je voulais pendant la course, j’aurais un bon résultat par défaut. Pendant la course, j’étais plus relaxe que je ne l’ai jamais été et j’ai essayé de laisser mon instinct me guider plutôt que de me forcer à patiner un premier tour très rapide. Après la course, j’étais très surprise et heureuse de ce que j’avais réussi. », explique Schussler. Ce n’est donc pas surprenant que cette course de 1500m soit le fait saillant de la saison 2007-08 de l’athlète. « Ça m’a donné confiance de savoir que tout ce que je fais et tout ce en quoi je crois fonctionne. Ça me donne aussi beaucoup d’espoir pour la saison à venir, puisque je me rapproche de mes objectifs ultimes. »

Un autre fait saillant du championnat à Nagano pour Schussler est la médaille d’argent des canadiennes en poursuite par équipe, même si cette médaille était une petite déception après les résultats de l’équipe jusque là. Avec Kristina Groves et Christine Nesbitt, Brittany Schussler a réussi l’épreuve en 3 :02.87, et les Néerlandaises ont remporté l’or en 3 :02.19. « La poursuite était un défi pour nous à Nagano. Avec une victoire à la dernière Coupe du monde à Heerenveen et le titre du classement de la Coupe du monde, nous avions des attentes élevées. Nous avons fait plusieurs erreurs, ce qui fait que nous sommes tout de même contentes d’avoir terminé deuxièmes. » Tout en considérant la poursuite importante, Schussler admet que la majorité des patineurs se concentrent plutôt sur les courses individuelles. « Nous nous entraînons aussi souvent que possible pour la poursuite, sans toutefois que ça interfère avec notre entraînement personnel. La poursuite par équipe est évidemment très importante parce que c’est une épreuve olympique et de championnat du monde, mais je suis sûre que chaque patineur s’entraîne davantage pour les courses individuelles. »

Après avoir pris part à ses premiers championnats du monde et avoir amélioré tous ses records personnels, Schussler réalise qu’elle s’est beaucoup améliorée au cours de la dernière saison. « Être capable de me présenter à la ligne de départ et de patiner ma propre course, peu importe ce que les autres ont fait, a été ma plus grande amélioration cette année. Techniquement et physiquement, je suis plus forte que jamais, mais être capable de croire que faire de mon mieux sera suffisant m’a beaucoup aidée à aimer patiner davantage et mes résultats se sont améliorés en conséquence. »

Tout ça donne confiance à Brittany Schussler pour l’avenir, et elle est donc heureuse que ce soit l’été. « Je suis excitée à l’idée de m’entraîner cet été et je suis déterminée de voir davantage d’amélioration dans mon entraînement hors glace, que je serai capable de transférer sur glace. Je veux me concentrer à rendre chaque jour aussi bien qu’il puisse l’être – si c’est une journée de sprint, je veux être explosive, si c’est une journée de vélo, je veux effectuer le programme exactement comme il doit l’être. » Et même si octobre semble encore loin, ces efforts devraient la préparer pour une autre belle saison. « Je serai prête pour la saison prochaine quand elle arrivera, et en mesure de tout faire pour continuer d’améliorer mon classement. Pour le moment, je prends une pause du stress mental des courses et je profite de mon entraînement estival! »

Veuillez cliquer ici pour la version originale complète (en anglais): http://www.speedskating-online.com/schusslerjune2008.htm