Gilmore Junio réalise le meilleur temps au monde au 500m jusqu’ici cette saison aux Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste

Calgary, le 21 octobre 2016 – Gilmore Junio de Calgary, AB, a inscrit le meilleur temps au monde jusqu’ici cette saison au 500m tandis que Marsha Hudey de White City, en Saskatchewan, a réalisé un record personnel sur cette même distance, vendredi, lors de la deuxième journée des Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste présentées jusqu’à dimanche à l’Anneau olympique de Calgary.

Dans la première des deux épreuves de 500m au programme cette fin de semaine, Gilmore Junio a mérité la victoire en arrêtant le chronomètre à 34,51 secondes, soit le temps le plus rapide jusqu’ici cette saison sur la scène internationale.

Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, a pris le deuxième rang avec un temps de 34,68, lui qui est déjà préqualifié sur cette distance pour la première Coupe du monde de la saison grâce à la médaille de bronze qu'il a décrochée au 500m des Championnats mondiaux de distances individuelles 2016. Laurent Dubreuil de Lévis, QC, a pris le troisième rang avec un temps de 34,75.

« Je suis très heureux d’avoir eu une course si rapide aujourd’hui. Je ne m’attendais pas à réaliser un temps de 34,51 secondes si tôt dans la saison, a confié Gilmore Junio. Mais j’étais très heureux de mon exécution et ça me donne beaucoup de confiance en vue de la prochaine saison. »

« Connaissant la profondeur de notre équipe, c’est une des raisons pour laquelle j’ai été si rapide aujourd’hui. Tous nos patineurs peuvent aller aussi vite quotidiennement. Tu dois donc élever ton niveau de performance et ce, à tous les jours. »

Boisvert-Lacroix, Junio, Dubreuil et Alexandre St-Jean (34,95) de Québec, QC, ont tous réussi le standard de temps de 35,12 pour être admissible à se qualifier sur cette distance en vue de la première Coupe du monde de la saison 2016-2017. Will Dutton d’Humboldt, en Saskatchewan, avait réalisé un temps de 34,61 mais il a été disqualifié après avoir oublié de mettre son brassard. Son temps est tout de même admissible en vue de la sélection.

Denny Morrison de Fort St. John, en Colombie-Britannique, a pour sa part enregistré le 14e temps. Le quadruple médaillé olympique participe à sa première compétition sanctionnée en 18 mois après avoir eu un accident de moto en 2015 et subi un accident vasculaire cérébral en avril dernier.

« Le 500m n’est pas ma meilleure épreuve, mais c’est difficile de ne pas comparer cette course à mon record personnel ou à la moyenne de mes performances, a analysé Denny Morrison. Ce 500m était bien en-deçà de ce que je peux faire, mais je dois garder les choses en perspective et me souvenir où j’étais il y a six mois. Les choses vont généralement dans la bonne direction à l'entraînement et il y a un plan en place qui va m’amener aux Jeux olympiques dans un an et demi. Je dois rester positif et faire progresser les choses dans la bonne direction. J’ai également le 1000m et le 1500m à venir cette fin de semaine et je prédis que j'aurai de meilleurs résultats. »

Nouveau record personnel pour Marsha Hudey

Du côté féminin, Marsha Hudey a remporté les honneurs de la première des deux épreuves de 500m présentée vendredi.

La patineuse de 26 ans a battu son record personnel par 25 centièmes de seconde avec un temps de 37,54.

« Je suis très contente d’avoir réalisé un record personnel si tôt dans la saison, a déclaré Marsha Hudey. Les choses vont bien à l'entraînement et je savais que si je répétais le tout dans un contexte de course, ça déboucherait sur un bon résultat. J’ai très hâte en vue des Coupes du monde! »

Seule Hudey a réussi le standard de temps de 38,66, alors que Noémie Fiset (38,67) de Québec, QC, deuxième de la course, l’a raté de seulement un centième de seconde. Kaylin Irvine (38,72) de Calgary, AB, a pris le troisième rang.

Heather McLean de Winnipeg, MB, qui a remporté trois médailles de bronze en Coupes du monde l’an dernier, a dû déclarer forfait en raison d’une sinusite virale. Elle pourra toutefois faire une demande d’exemption pour obtenir une place au sein de l’équipe canadienne des Coupes du monde.

Bloemen disqualifié au 10 000m
Au 10 000m, Jordan Belchos (13:20,93) de Markham, ON, a remporté l’épreuve devant Stefan Waples (13:30,08) de Winnipeg et Graeme Fish (13:53,98) de Moose Jaw, SK.

Le détenteur du record du monde sur cette distance, Ted-Jan Bloemen de Calgary, AB, avait inscrit le meilleur temps, soit 12:51,15, avant d’être disqualifié. L’athlète de 30 ans a fait tomber son partenaire de paire lors d’un dépassement alors que Bloemen s’apprêtait à prendre un tour d’avance sur celui-ci.

Bloemen est toutefois déjà préqualifié pour les Coupes du monde au 10 000m en raison de sa médaille d'argent remportée aux Championnats mondiaux de distances individuelles l'an dernier.

« J’étais très heureux lorsque j’ai traversé la ligne d’arrivée et quand j’ai vu le temps, a dit Bloemen. Ce n’étais pas ma meilleure course parce que je perdais souvent ma concentration. J’avais le record de piste à l'esprit et je pensais que si je suivais mon rythme, je pouvais le battre. »

« Toutefois, à mi-course, je devais dépasser mon adversaire alors que je prenais un tour d’avance sur lui. J’ai choisi de le contourner par l’extérieur mais c’était un peu serré. Malheureusement, nous nous sommes bousculés et il est tombé à cause de ça. Je suis vraiment désolé pour lui car c’était son premier 10 000m et il est tombé pour une raison qui n’est pas de sa faute. Je me suis immédiatement excusé. »

« Mais d’un autre côté, j’ai également fait mon possible pour l’éviter, a poursuivi Bloemen. Nous l’avons tous les deux fait. Je pense qu'aucun de nous deux n'était à blâmer et que c’était un incident que nous avons tous les deux tenté d’éviter, mais ça n'a pas été possible. »

Au 5000m féminin, Ivanie Blondin (7:04,12) d’Ottawa a pris le premier rang, suivi d’Isabelle Weidemann (7:05,62), également d’Ottawa, et de Josie Spence (7:13,07) de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Béatrice Lamarche de Québec a quant à elle réalisé un deuxième record personnel en autant de jours en abaissant son meilleur temps au 500m de 40,11 à 39,73. La veille, elle avait retranché plus de quatre secondes à son record précédent au 3000m.

Chez les hommes, Chris Fiola de Montréal, arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, QC, a également abaissé son record personnel au 500m, passant de 35,24 à 35,17.

Les Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste se poursuivront samedi à partir de 13 h, heure locale, alors qu'auront lieu les deuxièmes courses du 500m et l’épreuve du 1000m, tant chez les hommes que les femmes. Les compétitions se poursuivront jusqu'à dimanche.

Des détails supplémentaires et l’horaire complet sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada : www.patinagedevitesse.ca.

RÉSULTATS D’AUJOURD’HUI
500m (1) F
1. Marsha Hudey (37.54)
2. Noémie Fiset (38.67)
3. Kaylin Irvine (38.72)

500m (1) H
1. Gilmore Junio (34.51)
2. Alex Boisvert-Lacroix (34.68)
3. Laurent Dubreuil (34.75)

5000m F
1. Ivanie Blondin (7:04.12)
2. Isabelle Weidemann (7:05.62)
3. Josie Spence (7:13.07)

10 000m H
1. Jordan Belchos (13.20.93)
2. Stefan Waples (13:30.08)
3. Graeme Fish (13:53.98)

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC