Début en or pour Marianne St-Gelais et Charles Hamelin aux Championnats canadiens seniors sur courte piste

Montréal, le 15 janvier 2016 – Marianne St-Gelais et Charles Hamelin ont amorcé les Championnats canadiens seniors de patinage de vitesse sur courte piste, vendredi, en remportant chacun l’or au 1500m. Il s'agissait de l'épreuve inaugurale de cette compétition présentée jusqu’à dimanche à l’aréna Maurice-Richard de Montréal et qui sert de qualification pour les Championnats du monde senior et les deux Coupes du monde d’hiver 2016.
 
Dans la grande finale féminine du 1500m, Marianne St-Gelais (2:43,539) a devancé Namasthée Harris-Gauthier (2:43,875) de Montréal (arrondissement Rosemont - La Petite-Patrie), QC, et Marie-Ève Drolet (2:44,005) de Laterrière, QC, pour mériter la victoire.
 
St-Gelais a ainsi poursuivi sa domination au niveau national cette saison. Aux Sélections des Coupes du monde d’automne présentées à Montréal au mois de septembre, elle avait balayé les honneurs dans les six épreuves au programme. Puis, aux quatre Coupes du monde de cet automne, l’athlète de Saint-Félicien, QC, a mérité sept médailles en huit épreuves individuelles.
 
« Mon objectif n’est pas d’être invaincue, ni d’être battue. Si je fais de bonnes courses, ça va m’amener à gagner mais en bout de ligne, mon objectif est d’être championne du monde et non canadienne. Mais si ça passe par ce dernier titre, je vais le prendre et je vais essayer de gagner chacune de mes courses, a dit St-Gelais. Quand j’embarque sur la glace, c’est toujours pour gagner. »
 
Pour Namasthée Harris-Gauthier, il s’agit d’un premier podium aux Championnats canadiens seniors.
 
« Ça s’est vraiment joué à la toute fin avec Marianne, a relaté la patineuse de 21 ans. Pour moi, ma deuxième position d’aujourd’hui est au-delà de mes espérances. Ça me rajoute de la confiance en vue pour la suite de la compétition. »
                      
Dans le cas de Marie-Ève Drolet, son podium de vendredi dans son épreuve de prédilection est signe d'un retour réussi, elle qui se frotte aux meilleures au pays lors de championnats canadiens pour la première fois depuis les essais olympiques des Jeux de 2014. Entre-temps, l’athlète de 33 ans a donné naissance à son premier enfant au mois de janvier 2015.
 
« J’ai été stressée toute la journée, a reconnu la double médaillée olympique. Ç'a été difficile psychologiquement car ça faisait longtemps que je n’avais pas participé à des essais. Mais en même temps, j’ai essayé de rester calme et positive et ça m’a vraiment aidée à me rendre jusqu’en grande finale et à bien faire. J’ai bien géré mon stress et je suis satisfaite de ce que j’ai fait. C’est un bon départ et je dois rester concentrée. »
 
Charles Hamelin toujours roi du 1500m
Du côté masculin, Charles Hamelin a remporté à nouveau l’épreuve du 1500m, titre qu’il avait également mérité à l’édition 2015.
                    
Vendredi, l’athlète de Sainte-Julie, QC, a enregistré un temps de 2:18,065 pour devancer Samuel Girard (2:18,115) de Ferland-et-Boilleau, QC, et Sasha Fathoullin de Calgary (2:18,282).
 
« En demi-finale, je me suis surpris avec un excellent temps de 2:11,848, a analysé Charles Hamelin. Dans mes jambes, je ne me sentais pas aussi rapide que ça. Je me sentais bien, mais pas aussi bien que ça et ça m’a donné de la confiance. En finale, je n’ai pas paniqué même si, à un moment donné, je me trouvais en quatrième position. Même si la course allait vite, je suis resté tranquille et j’ai fait les dépassements que je devais faire pour me retrouver en tête avec trois tours à faire. J’ai été alerte pour protéger ma première place, notamment face à Samuel (Girard), qui était proche alors que je sentais son casque sur mes mains dans mon dos. »
 
Samuel Girard a pour sa part décidé de jouer de prudence en protégeant sa deuxième position.
 
« En finale, j’ai essayé de bien me positionner dès le début de la course. Ç'a bien payé! J’ai fait de bons dépassements. À la fin, Charles (Hamelin) était en avant de moi et avait un bon rythme. Je protégeais ma deuxième place car les points dans cette compétition-ci sont très importants. C’est un très bon début. »
 
Pour Sasha Fathoullin, il s’agit d’un premier podium en carrière aux Championnats canadiens seniors. L’an dernier, il avait terminé au 10e rang à l’épreuve du 1500m.
 
« J’étais quatrième avec quatre ou cinq tours à faire et j’ai dépassé Patrick Duffy puis Charle Cournoyer. C’est un élément sur lequel je travaille depuis longtemps et c’était un gros objectif que j’ai atteint d’aujourd’hui, tout comme ma première médaille aux Championnats canadiens seniors. »
 
Samedi, les 64 meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste au Canada croiseront le fer à l’épreuve du 500m à compter de 13 h 10 (heure de l’Est). L’admission est de 5 $ par jour ou de 10 $ pour les trois journées de compétition, et gratuite pour les enfants de six ans et moins.

Webdiffusion sur le Radio-Canada.ca et le CBC.ca
Les compétitions des Championnats canadiens seniors sur courte piste 2016 seront webdiffusées en direct sur les sites Internet du radio-canada.ca et du cbc.ca. Les liens exacts sont disponibles au www.speedskating.ca, où se trouve également les horaires de compétitions et de webdiffusion en direct de l’aréna Maurice-Richard.

Des informations supplémentaires, incluant l’horaire complet, sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC