Gregg et Duffy champions au 500 m

Jessica Gregg et Patrick Duffy gagnent les 500 mètres aux sélections de l’équipe nationale sur courte piste

MONTRÉAL
- Jessica Gregg, d’Edmonton, et Patrick Duffy, d’Oakville, en Ontario, ont été champions des 500 mètres, aujourd’hui, aux sélections no 2 de l’équipe nationale sur courte piste qui ont lieu à Montréal.

Dans une finale féminine très serrée, Gregg a gagné en 44,209 secondes, suivie par Andréa Do-Duc, de Montréal, médaillée d’argent (44,235) et par Valérie Lambert, de Sherbrooke, au Québec, médaillée de bronze (56.490). Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec, a été classée quatrième à la suite d’une pénalité.

Gregg a obtenu 1000 points dans le classement après avoir dominé presque toute la course depuis le départ. Lambert était deuxième jusqu’au dernier tout quand elle a momentanément pris la tête devant Gregg. Truchon, qui était troisième, a été pénalisée pour avoir fait de l’obstruction contre Lambert dans le dernier virage et avoir provoqué sa chute.

La finale masculine a été semblable à la féminine pour les changements de meneur, une chute et une pénalité. François-Louis Tremblay, d’Alma, au Québec, a gagné la course mais a été pénalisé pour obstruction causant la chute d’Alexandre St-Jean, de Québec. St-Jean a mené la course depuis le début, mais a chute à moins de deux tours de la fin.

Duffy, qui a dépassé François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, à la ligne d’arrivée, a gagné en 42,360 secondes et Hamelin a franchi la ligne en 42,538 secondes. Maxime Gauthier, de Saint-Lambert, au Québec, a obtenu la médaille de bronze en 42,653 secondes.

Tous les 24 patineurs et patineuses ont reçu des points pour leur classement général, en commençant avec la première place pour 1000 points, le deuxième pour 816, la troisième pour 666, la quatrième pour 543 points jusqu’à sept points pour la 24e place.

Les sélections se termineront dimanche avec le 1000 mètres et le super 3000 mètres. La qualification pour le 1000 mètres débutera à 13h30 avec les finales à 16h. Le super 3000 mètres suivra avec seulement les 16 meilleurs patineurs.

Cette compétition, ainsi que les championnats canadiens ouverts qui ont eu lieu en janvier, seront utilisés pour compiler les classements canadiens de 2012-13 et aideront à déterminer les équipes nationale et de développement de 2013-14 et les patineurs pour les sélections olympiques qui auront lieu en août.