Gregg et Hamelin gagnent des médailles d’argent et Jean une de bronze

Jessica Gregg et Charles Hamelin gagnent des médailles d’argent et Oliver Jean une de bronze
Jour 2 de La Coupe du monde sur courte piste Samsung de l’ISU de Montréal

MONTRÉAL
– Dans la Coupe du monde no 2 Samsung de l’ISU, aujourd’hui, à l’aréna Maurice-Richard de Montréal, les Canadiens Charles Hamelin et Jessica Gregg ont remporté les médailles d’argent de leur finale respective de 500 mètres, tandis que leur coéquipier Oliver Jean a obtenu la médaille de bronze au 500 mètres. Le Canada a placé six patineurs dans les quatre finales d’aujourd’hui pour le premier 500 mètres et le 1500 mètres.

Au 500 mètres masculin, Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Jean, de Lachenaie, au Québec, se sont succédés aux deux premières places pendant toute la course, mais Wenhao Liang, de Chine, a gagné la médaille d’or en passant en tête dans le dernier tour en 41,845 secondes. Hamelin a terminé deuxième en 41,888 secondes et Jean troisième en 42,091 secondes.

«Nous nous sommes livré une chaude lutte Oliver et moi et je crois que cela nous a coûté les médailles d’or et d’argent, a dit Hamelin. Nous avons perdu beaucoup de vitesse en nous dépassant l’un l’autre. La glace, ici, n’est pas suffisamment rapide pour effectuer des dépassements serrés. Je suis toutefois satisfait de la médaille d’argent. Cela signifie que j’ai bien patiné aujourd’hui.»

«Nous (avec Charles Hamelin) avons eu une chaude lutte et cela nous a fait perdre beaucoup de vitesse, a ajouté Jean. La glace est molle donc cela ne nous aide pas à conserver notre vitesse, spécialement avec beaucoup de dépassement.»

Il y a aussi eu deux Canadiennes dans la finale du 500 mètres avec Jessica Gregg, d’Edmonton, qui est montée sur le podium pour obtenir la médaille d’argent. Sa coéquipière Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec, a terminé quatrième. Meng Wang, de Chine, a gagné la médaille d’or en 44,568 secondes et sa coéquipière Qiuhong Liu a décroché la médaille de bronze (44,644). Gregg a terminé en 44,631 et St-Gelais, en 44,710 secondes.

«C’était très serré à la ligne d’arrivée, a dit Gregg. Les quatre d’entre nous étions très rapides et je savais que cela se jouerait là (à la ligne d’arrivée). J’ai simplement essayé de garder ma place, deuxième.»

Dans les 1500 mètres masculin et féminin, le Canada n’a pu monter sur le podium et les deux patineurs se sont classés cinquièmes. Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, et Michael Gilday, de Yellowknife, ont été les seuls Canadiens dans leur finale de 1500 mètres.

Voici comment les patineurs du Canada se sont comportés aujourd’hui dans leur course individuelle:

Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec: elle a terminé neuvième en tout au 1500 mètres. Elle a terminé troisième de sa demi-finale et troisième de la finale B.
Jessica Gregg, d’Edmonton: elle a gagné la médaille d’argent au 500 mètres. Elle a terminé deuxième de son quart de finale et première de sa demi-finale pour passer en finale.
Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B.: elle a terminé 10e en tout au 1500 mètres. Elle a terminé quatrième dans sa demi-finale et quatrième dans la finale B.
Valérie Maltais, de La Baie, au Québec: elle a terminé cinquième en tout au 1500 mètres. Elle a gagné sa demi-finale et cinquième dans la finale.
Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec: elle a terminé quatrième en tout au 500 mètres. Elle a gagné son quart de finale et sa demi-finale. Elle a terminé quatrième dans la finale.
Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec: elle a terminé cinquième en tout au 500 mètres. Elle a gagné son quart de finale, mais troisième de sa demi-finale. Elle a terminé première dans la finale B.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec: il a été éliminé du 1500 mètres, vendredi, en ne portant pas sa puce de chronométrage dans la ronde préliminaire.
Michael Gilday, de Yellowknife: il a terminé cinquième en tout du 1500 mètres. Il a gagné sa demi-finale et ensuite cinquième dans la finale.
Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: il a gagné la médaille d’argent du 500 mètres. Il a gagné son quart de finale et sa demi-finale pour passer en finale.
François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: il a terminé neuvième en tout du 500 mètres. Il a gagné son quart de finale, mais a tombé en demi-finale. Il s’est qualifié pour le 500 mètres principal en gagnant ses deux courses du repêchage du matin.
Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec: il a gagné la médaille de bronze du 500 mètres. Il a gagné son quart de finale et a terminé deuxième de sa demi-finale pour passer en finale. Il s’est qualifié pour le 500 mètres principal en gagnant ses deux courses du repêchage du matin.
Liam McFarlane, de Medicine Hat, en Alberta: il a terminé 21e en tout du 1500 mètres. Devant passer par le repêchage du 1500 mètres pour passer dans la demi-finale principale, il a gagné sa première course de repêchage, mais a terminé deuxième dans la demi-finale du repêchage. Il ne s’est pas qualifié pour le tableau principal.

Drolet, Gregg, Maltais et St-Gelais ont fait équipe pour se qualifier pour la finale du relais féminin en terminant deuxième derrière la Corée en demi-finale. Les Pays-Bas et la Russie ont terminé troisième et quatrième respectivement dans cette course, mais la Russie s’est qualifiée pour la finale A. Dans l’autre demi-finale féminine, la Chine et le Japon se sont qualifiés en se classant première et deuxième, tandis que les États-Unis et l’Italie ont pris les troisième et quatrième places.

Les demi-finales du relais masculines ont vu le Canada terminer troisième après que Jean ait perdu son équilibre en essayant d’effectuer un dépassement. L’Angleterre a terminé première suivie de la Chine et le Japon a terminé quatrième. Bastille, Charles Hamelin, François Hamelin et Jean représentaient le Canada. Ils patineront dans la finale B. Dans l’autre demi-finale, la Corée et les États-Unis se sont qualifiés pour la finale tandis que la France, les Pays-Bas et l’Italie ont été éliminés.

Au sujet d’avoir raté la finale du relais masculin, Jean a déclaré: «Oui nous sommes vraiment déçus, et je suis spécialement déçu parce que j’ai commis l’erreur. Je dois effectuer de meilleurs dépassements que cela et être plus prudents avec le contact.»

Dimanche, la Coupe du monde présentera le 1000 mètres et le deuxième 500 mètres, ainsi que les finales des relais.

Le circuit présentera la troisième Coupe du monde à Nagoya, au Japon, du 30 novembre au 2 décembre, et la quatrième à Shanghai, en Chine, la fin de semaine suivante, du 7 au 9 décembre.

À la suite des trois médailles d’aujourd’hui, , le Relais des médaillés de la Coupe du monde par Intact Assurance pour la saison 2012-13 est à 8000$ (6 d’argent, 2 de bronze). Intact Assurance remettra 1000$ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée. Lors des deux dernières saisons, Intact Assurance a remis plus de 50 000$ en argent et en prix.