Guillaume Bastille, Jessica Gregg, Marianne St-Gelais et Tania Vicent se joignent à l’équipe

Aujourd’hui était définitivement la journée la plus excitante à la Sélection d’équipe courte piste Bell, et l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste pour les Jeux Olympiques d’hiver 2010 compte désormais quatre membres de plus. Avec une victoire sur 1500m, Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) joint les rangs, alors que Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) font de même grâce à leurs première et deuxième places sur 500m. Tania Vicent (Laval, QC) est le quatrième ajout à l’équipe.

Les premières courses étaient sur 500m, et tout pouvait arriver dans la finale féminine, puisque les trois meneuses sur la distance, Gregg, St-Gelais and Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) étaient toutes de la finale, aux côtés de Valérie Lambert (Sherbrooke, QC). Gregg, qui était première sur la ligne, a connu le départ le plus rapide, suivie de St-Gelais, Lambert et Roberge. C’était une course rapide, et il n’y a pas eu de changement de position alors que les patineuses se sont élancées vers la ligne d’arrivée, Gregg l’emportant en 43.776. St-Gelais était juste derrière en 43.822, Lambert a pris le troisième rang (43.903) et Roberge le quatrième (44.661).

Marianne St-Gelais et Jessica Gregg tout sourires après le 500m féminin; Photo: Jeff Bough
Gregg et St-Gelais ont toutes deux célébré à la ligne d’arrivée, puisqu’elles savaient qu’elles étaient assurées des deux meilleurs résultats sur la distance (Gregg avait remporté le dernier 500m et St-Gelais était deuxième), et donc leur nomination pour l’équipe olympique de patinage de vitesse courte piste.

« Disons que ça m’enlève beaucoup de pression de sur les épaules, » a souri Gregg après la confirmation de sa victoire. « Je me sens super! Je suis tellement contente de faire partie de l’équipe. » St-Gelais jubilait elle aussi en sortant de la patinoire. « Je suis tellement excitée! J’avais compté les points, je savais ce que j’avais à faire et je l’ai fait! Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’avais juste hâte d’appeler ma mère pour lui dire! » s’est-elle exclamée.

Chez les hommes, c’était tout aussi excitant, avec cinq patineurs en finale, y compris Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) qui avait déjà remporté une victoire sur la distance mercredi. François Hamelin (Ste-Julie, QC) avait lui aussi une chance de se qualifier puisqu’il avait une deuxième position en poche. Cory Rasmussen (Prince George, CB), Bastille et Michael Gilday (Yellowknife, NT) étaient également de la finale.

McFarlane a connu un départ éclair, comme il l’avait fait toute la semaine, suivi de Hamelin, Rasmussen, Bastille et Gilday. Rasmussen est passé deuxième avec un tour et demi à faire, et Hamelin a essayé de le reprendre à l’extérieur, mais a chuté, puis Bastille a rattrapé McFarlane juste avant la ligne d’arrivée. McFarlane a tenté de s’étirer la jambe, mais a perdu l’équilibre et est tombé. Hamelin et McFarlane ont tous deux été disqualifiés, respectivement pour charge et arrivée dangereuse. Bastille obtient donc le premier rang (41.547), Gilday le deuxième (41.880) et Rasmussen le troisième (42.696).

Au classement cumulatif de la distance, Olivier Jean (Lachenaie, QC) remporte toutefois la première place, grâce à une première et une troisième positions obtenues plus tôt cette semaine. Jean prendra donc part au 500m en plus du 1000m aux Olympiques.

Dans la finale féminine du 1500m, trois patineuses avaient la chance de remporter la distance : Kalyna Roberge, Marianne St-Gelais and Amanda Overland (Montreal, QC). Ivanie Blondin (Ottawa, ON), Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) et Anne Maltais (Québec, QC) étaient les autres finalistes. Ce fut une course lente, personne ne voulant prendre les devants. Roberge était première avec 5 tours à faire, Overland, tout juste derrière, l’a dépassée de l’intérieur avec 3 ½ tours à faire, mais Roberge, très concentrée sur la victoire, a repris les devants quelques instants plus tard avant d’accélérer le rythme. Overland a suivie, mais ce ne fut pas suffisant, puisqu’elle a franchi l’arrivée en 2 :30.097, derrière Roberge (2 :29.560). St-Gelais était troisième (2 :30.171), Maltais quatrième (2 :30.458), Marceau cinquième (2 :30.589) et Blondin sixième.

Roberge aura donc l’honneur de prendre part au 1000m et 1500m aux Olympiques, ce qui ouvre la porte à la qualification de Tania Vicent grâce à son résultat cumulatif sur 500m et 1000m. Bien qu’elle n’ait pas patiné aujourd’hui à cause d’une chute à l’échauffement, la vétérane a connu un excellent début de compétition avec deux troisième places sur 500m et une deuxième et cinquième place sur 1000m, et personne ne peut la rattraper. Elle prendra donc part à ses quatrièmes et derniers Jeux Olympiques d’hiver en février prochain.

Chez les hommes, tous les meneurs sur 1500m étaient de la finale. Hamelin, Bastille, Jean, Gilday, Rémi Beaulieu (Alma, QC) et Marc-André Monette (Pointe-aux-

Guillaume Bastille a assuré sa place sur l'équipe avec une victoire sur 1500m; Photo: Jeff Bough
Trembles, QC) ont tout donné. Ils se battaient dès le départ pour la position de tête, et c’est Bastille qui était premier avec 6 tours à faire. Gilday l’a dépassé deux tours plus tard et a accéléré, mais Bastille l’a suivi et a profité d’un léger déséquilibre de Gilday avec deux tours à faire pour reprendre les devants et franchir l’arrivée en 2 :13.332. Gilday a suivi en 2 :13.488, Hamelin a pris le troisième rang (2 :13.558), Jean le quatrième (2 :13.656), Beaulieu le cinquième (2 :13.804) et Monette le sixième (2 :14.532).

La victoire de Bastille, ajoutée à sa deuxième position lors du dernier 1500m, lui assure donc une place pour courrir sur la distance en février 2010. « Je me sens super, je travaille là-dessus depuis des années, » a-t-il dit après coup. « L’année dernière, j’ai manqué le Championnat du monde à cause d’une course, donc c’est vraiment génial! Nous aurons une excellente équipe pour les Jeux, c’est sûr. Je ne réalise pas encore entièrement que j’en fais partie, mais je suis très content! »

Il reste une journée de compétition à la Sélection d’équipe courte piste Bell, et les patineurs seront de retour au Pacific Coliseum demain à 10h pour la dernière course sur 1000m. Le Comité de la haute performance courte piste de Patinage de vitesse Canada se réunira ensuite pour évaluer les requêtes d’exemption et déterminer qui se verra accorder les positions discrétionnaires pour compléter l’équipe, qui sera annoncée le mercredi 26 août prochain.