Hamelin continue de dominer à la deuxième journée de la Sélection pour les coupes du monde de l’automne courte piste

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a continué sa domination des sélections pour les coupes du monde de l’automne aujourd’hui au Pacific Coliseum, remportant deux courses de plus, lui en donnant quatre sur quatre jusqu’à date. À la fin de la journée, quatre athlètes ont été nommés au sein de l’équipe de Coupe du monde de l’automne, en fonction de leurs résultats sur 1500m hier et aujourd’hui : Valérie Maltais (La Baie, QC), Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC), Hamelin et Olivier Jean (Lachenaie, QC).

Hamelin est d’abord parti premier dans la finale de 1000m et a mené une course très rapide. Même si plusieurs patineurs ont essayé de s’emparer de la tête, il n’a jamais laissé assez d’espace à personne pour le faire, prenant même une mince avance dans les derniers tours. François-Louis Tremblay (Montréal, QC) le suivait de près tout au long de la course, et il a terminé deuxième. La troisième place est allée à Rémi Beaulieu, la quatrième à Michael Gilday (Yellowknife, NT). Olivier Jean était également de la finale, mais il a été disqualifié pour interférence lors d’un dépassement sur Tremblay.

« Le 1000m est ma course préférée, j’essaie toujours de me démarquer », a expliqué Hamelin. « Dans les premières rondes, je voulais garder de l’énergie pour la finale. Ma stratégie était simplement de partir en tête et d’y rester, c’était la façon la plus sûre de l’emporter. »

Charles Hamelin et Olivier Jean dans la finale du 1500m, Photo par Jeff Bough
Hamelin a ensuite répété dans la finale du 1500m, Jean finissant tout juste derrière, suivi par Beaulieu. François Hamelin, le jeune frère de Charles, était quatrième. Hamelin et Jean, qui étaient également premier et deuxième hier sur 1500m, ont maintenant leur place assurée sur l’équipe de Coupe du monde de l’automne. « Puisque j’avais gagné le 1500m hier, je voulais être premier encore pour être sûr d’être de l’équipe des coupes du monde », a continué Hamelin. « Maintenant que je suis qualifié, je vais essayer de nouvelles choses dans mes courses. Mon objectif ultime est de tout gagner! »

Olivier Jean est revenu en force dans ces sélections, et il est maintenant deuxième au cumulatif avec trois deuxièmes positions et une cinquième. Il s’agit d’un excellent retour à la compétition pour Jean, après une année hors du circuit après une grave blessure à l’entraînement l’automne dernier. « Je me suis entraîné très fort tout l’été, je savais que je pouvais le faire », a expliqué un Jean confiant après la deuxième journée de compétition. « L’année passée, quand je ne pouvais pas patiner, ça m’a permis de travailler d’autres aspects de ma carrière d’athlète, comme l’aspect mental, la nutrition, etc. Je dirais que je suis un meilleur athlète maintenant que je ne l’étais l’année dernière. Je voulais me qualifier pour l’équipe après le deuxième jour et je l’ai fait, donc je suis super content. »

Jessica Hewitt (Langley, BC) a passé près de remporter sa deuxième victoire en autant de jour, alors qu’elle a mené les quatre derniers tours de la finale du 1000m, mais Anne Maltais (Québec, QC) n’avait pas dit son dernier mot, et elle est passée de la troisième à la première place dans les deux derniers tours, remportant la victoire. Hewitt était deuxième, et la jeune Laurie Marceau (Dolbeau, QC) a terminé troisième, suivie de Jessica Gregg, d’Edmonton, qui est une autre patineuse dominante dans cette compétition.

Sur 1500m, Marie-Andrée Mendes-Campeau a pris la première position, après s’être emparée de la tête avec moins de cinq tours à faire. Elle a ensuite accéléré,

Valérie Maltais et Marie-Andrée Mendes-Campeau, deux recrues de la Coupe du monde, Photo par Jeff Bough
forçant les autres patineuses à essayer de la suivre. Anne Maltais a franchi la ligne d’arrivée juste derrière, suivie de Valérie Maltais, Annik Plamondon (Longueuil, QC) et Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC). Jessica Gregg, généralement une sprinteuse, mais qui a beaucoup impressionné dans les autres distances dans cette compétition, n’a pas pu tenir le rythme dans le dernier tour et a fini sixième.

Valérie Maltais et Mendes-Campeau, qui avaient terminé 2e et 7e respectivement sur 1500m hier, ont pris les deux premières places au classement cumulatif et elles prendront part à leurs premières coupes du monde en carrière cet automne. « Je savais que je pouvais le faire, je devais simplement rester concentrée et ne pas faire d’erreurs », a dit Mendes-Campeau, tout sourire après sa victoire. « Le fait que trois des meilleures filles ne patinent pas (Kalyna Roberge, Tania Vicent et Amanda Overland, blessées) change beaucoup de choses. Maintenant tout le monde a une chance égale de gagner. »

Au classement cumulatif, Anne Maltais est maintenant première, suivie de près par Jessica Hewitt et Jessica Gregg. Valérie Maltais et Mendes-Campeau suivent en quatrième et cinquième place respectivement. Chez les hommes, Hamelin et Jean sont premier et deuxième, avec Rémi Beaulieu troisième et Michael Gilday quatrième.

Demain est la dernière journée de compétition au Pacific Coliseum, et les athlètes courront sur 500m et 1000m, espérant obtenir l’une des quatre places qui restent sur l’équipe de coupe du monde pour les hommes et les femmes. La compétition commence à 9h.