Hamelin patinera à Vancouver pour les Jeux Olympiques de 2010

Malgré une journée décevante sur 1000m, Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) est maintenant officiellement qualifié pour représenter le Canada en patinage de vitesse courte piste aux Jeux Olympiques d’hiver de 2010. Hamelin a réussi à conserver sa 3e position au classement cumulatif du Championnat du monde de Vienne, en Autriche, afin de s’assurer une place sur l’équipe de 2010. Il a ensuite remporté le bronze sur 3000m, et l’équipe féminine de relais a suivi avec une autre médaille de bronze pour le Canada.

« Sur le coup, je n’ai pas réalisé tout de suite [qu’il était pré-qualifié pour les Jeux Olympiques] », a expliqué Hamelin. « Ça m’a pris du temps y croire, maintenant je suis soulagé d’avoir une grosse compétition comme ça de moins à me mettre sur les épaules, ça va me donner beaucoup plus de temps pour me préparer pour les Jeux, me permettre de mettre tout mon focus sur ça. »

La journée a débuté avec les courses de 1000m, et aucun patineur canadien n’a réussi à se rendre en finale. Il s’en est fallu de peu chez les hommes, puisque Olivier Jean (Lachenaie, QC) et François-Louis Tremblay (Montréal, QC) étaient en demi-finale, mais les deux athlètes ont pris la troisième place de leur vague respective, à moins de 0.1 seconde de la deuxième position, mais seuls les deux premiers patineurs passent à la finale. Jean termine donc 5e de la distance et Tremblay 6e.

Charles Hamelin a pour sa part été disqualifié en quart de finale lorsqu’il a essayé de dépasser Sung Si-Bak à l’extérieur. À la fin du dépassement, ils entraient dans un virage et Sung est tombé, entraînant Hamelin avec lui. Le Canadien a été disqualifié puisque les officiels ont jugé qu’il avait causé la chute. Il a été relégué au 15e rang de la distance, mais sa victoire d’hier sur 500m aura été suffisante pour qu’il s’accroche à la troisième place du classement cumulatif, et donc à son billet pour les Olympiques. C’est le Coréen Lee Ho-Suk qui a remporté l’or sur 1000m, avec Apolo Anton Ohno et J.R. Celski des Etats-Unis obtenant l’argent et le bronze.

Chez les femmes, Jessica Gregg (Edmonton, AB), qui a remporté le bronze hier sur 500m, était la seule Canadienne en demi-finale. La spécialiste du 500m a tout donné, mais a dû se contenter de la 4e position de sa vague, ce qui lui donne le 8e rang de la distance.

Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) a été disqualifiée en quart de finale après avoir réussi un dépassement sur une adversaire qui est tombée, et termine 15e du 1000m, alors que Valérie Maltais (La Baie, QC) a été éliminée dans les vagues pour la 21e place. La Chinoise Wang Meng a remporté l’or, et les Coréennes Kim Min-Jung et Shin Sae-Bom l’argent et le bronze.

Tous les athlètes qui ont pris part à des finales au cours de la fin de semaine ont ensuite participé à la Super finale du 3000m. Tous les patineurs Canadiens étaient sur la glace pour une finale remplie d’action, dans laquelle l’Américain J.R. Celski, le Coréen Lee Ho-Suk et Hamelin se sont échangé les commandes et ont réussi à prendre un tour d’avance sur les autres patineurs. Celski a franchi le fil d’arrivée en premier en 4 :48.444, suivi de Lee en 4 :50.114 et Hamelin (4 :50.833). Tremblay, un sprinter, a réussi à prendre la 6e place (4 :59.723) et Jean la 7e (5 :01.258).

« J’étais fâché après le 1000m, mon objectif était de faire la finale, je savais que j’avais la force de le faire », racontait Charles Hamelin après coup. « Mais je suis revenu dans ma bulle pour le 3000m, je savais que j’avais des chances de remonter dans le classement. J’avais un plan, je l’ai suivi à la lettre. Le résultat final me convient parfaitement, je pense que malgré toutes les malchances que j’ai eu en fin de semaine j’ai quand même bien réussi. »

Seule Gregg était en piste pour le Canada dans la Super finale 3000m femmes, et elle a pris la 6e position. C’est la Chinoise Zhou Yang qui a remportée l’or, suivie des Coréennes Kim Min-Jung et Shin Sae-Bom. Le 3000m est seulement couru lors du Championnat du monde, il ne s’agit plus d’une distance de Coupe du monde ou olympique.

Le Champion du monde 2009 est donc le Coréen Lee ho-Suk, suivi du patineur junior des États-Unis J.R. Celski en deuxième place et de Hamelin en troisième. Jean termine la compétition au 6e rang, Tremblay juste derrière en 7e position.

Chez les femmes, Wang Meng a réussi à défendre son titre de Championne du monde. La Coréenne Kim Min-Jung est deuxième et la Chinoise Zhou Yang troisième. La meilleure Canadienne a été Jessica Gregg qui termine 6e du classement cumulatif, suivie de Kalyna Roberge en 10e place et de Valérie Maltais 13e.

Les dernières épreuves de la fin de semaine étaient les finales du relais, et l’équipe féminine du Canada (Gregg, Maltais, Roberge et Jessica Hewitt) a remporté le bronze en 4 :12.506, derrière la Chine (4 :10.531) et la Corée (4 :11.837).

« Je suis vraiment déçue en général, il y avait beaucoup de choses qui n’étaient pas de mon contrôle, ce n’est pas nécessairement moi qui était en tort », a expliqué Kalyna Roberge en fin de journée. « Aujourd’hui sur 1000m, on voit clairement sur la reprise que je n’ai pas touché à la fille. Au moins je suis contente d’avoir réussi à finir devant les américaines au relais, elles étaient fortes, je pense qu’elles s’attendaient à nous battre. »

Le Canada termine le Championnat du monde de Vienne avec 5 médailles – 1 d’or et 4 de bronze, un résultat satisfaisant en cette saison pré-olympique. « C’était une bonne fin de semaine en général, avec des bons moments et d’autres moins bons », a conclu Yves Hamelin, Directeur de programme longue piste. « Nous avons eu un peu de malchance, trop de disqualifications, certaines justifiées d’autres moins. » L’équipe se rend maintenant aux Pays-Bas où elle prendra part au Championnat du monde par équipe la fin de semaine prochaine à Heerenveen.

Au Canada, St-Gelais et Rassmussen remportent le 500m

De retour à Montréal, à la Sélection équipe nationale #2, Marianne St-Gelais a montré qu’elle était bien remise de la commotion subie il y a près de deux mois au Championnat du monde junior en remportant l’or sur 500m. Elle a franchi la ligne d’arrivée en 44.49, suivie des vétérantes Tania Vicent (44.65) et Marie-Ève Drolet (44.72). Valérie Lambert a pris le 4e rang en 45.20.

Cory Rasmussen a remporté l’or chez les hommes en 41.43, suivi de près par Liam McFarlane en 41.49. Richard Shoebridge est le médaillé de bronze (41.83) et Steve Robillard termine 4e (41.96). Les athlètes prennent part au 1000m aujourd’hui. Leurs points accumulés à cette compétition seront additionnés avec ceux remportés au Championnat canadien en janvier et aideront à déterminer les athlètes qui feront partie des équipes Nationale et de développement du Canada la saison prochaine, ainsi que ceux qui pourront patiner à la sélection olympique en août.