Isabelle Weidemann d’Ottawa établit un nouveau record canadien au 5000m junior en patinage de vitesse sur longue piste

Isabelle Weidemann d’Ottawa, en Ontario, a terminé la saison avec fracas en établissant un nouveau record canadien au 5000m junior féminin en patinage de vitesse sur longue piste lors de la compétition Coupe Canada #4 présentée à Calgary du 19 au 22 mars dernier.

L’athlète de 19 ans, membre du groupe d’entraînement de Patinage de vitesse Canada, a parcouru la distance en sept minutes, 14 secondes et 55 centièmes (7:14,55), abaissant l’ancienne marque d’une seconde.

En 2007, toujours sur la glace de l’Ovale olympique de Calgary, Nicole Garrido d’Edmonton, en Alberta, actuelle membre de l’équipe nationale de développement, avait réalisé un temps de sept minutes, 15 secondes et 56 centièmes (7:15,56).

Grâce à ce temps, Weidemann, qui a représenté le Canada lors des Championnats mondiaux juniors au cours des deux dernières années, a été la quatrième Canadienne la plus rapide, mais la première parmi les athlètes juniors, à cette épreuve à Coupe Canada #4 derrière Josie Spence de Kamloops, en Colombie-Britannique (7:12,71),  Garrido (7:13,23) et Tori Spence de Kamloops (7:13,70), toutes membres de l’équipe nationale de développement.

« Ça été incroyable et une belle façon de conclure cette saison », a dit Weidemann. « La glace de l’Ovale olympique était rapide et ce fût une grande compétition. Tout le monde était à leur meilleure forme. C’est toujours plaisant de compétitionner avec des partenaires d’entraînement car nous nous poussons tous à réaliser de bons temps et des records personnels. »

« C’était un objectif que mon entraîneur avait en tête depuis le mois d’octobre », a-t-elle poursuivi au sujet du record national. « Malheureusement, je n’ai pas eu beaucoup d’opportunités cette année de prendre part à des épreuves de 5000m. »

Cette saison, Weidemann a seulement pris part à une autre course sur cette distance, soit lors des Essais des Coupes du monde au mois d’octobre. Elle avait alors enregistré un temps de sept minutes, 24 secondes et 2 centièmes (7:24,02).

« Nous avons établi le temps du record junior au 5000m comme source de motivation afin de voir jusqu’à quel niveau elle pouvait se dépasser dans cette épreuve », a expliqué son entraîneur à l’Ovale olympique de Calgary, Crispin Parkinson.

« Sa mère et son père étaient sur place pour la voir battre ce record de Nicole Garrido et étaient très excités », a raconté son ancien entraîneur au sein des Concordes de Gloucester, Mike Rivet.

En retour en force à la suite d’une opération à la cheville
Isabelle Weidemann a ainsi conclu sur le bon pied une saison qui a débuté en retard après avoir subi une opération de reconstruction d’une de ses chevilles au mois de mai 2014. Elle a par la suite eu un plâtre pendant huit semaines l’été dernier avant d’être de retour à la compétition une semaine seulement avant les sélections des Coupes du monde d’automne, auxquelles elle s’est qualifiée au 3000m et au 1500m en prenant respectivement les troisième et quatrième positions. Elle a finalement cédé sa place afin de poursuivre son entraînement et améliorer sa technique.

Weidemann a par la suite remporté la médaille de bronze au 3000m lors de la Finale des Coupes du monde junior en plus de terminer au pied du podium sur cette même distance, au quatrième rang, aux Championnats mondiaux juniors. Elle a également participé à sa première Coupe du monde senior à Hamar, en Norvège, les 31 janvier et 1er février, où elle a pris part aux épreuves du 1500m et 3000m B. Lors des Championnats canadiens par distances individuelles, qualifications pour les Coupes du monde et Championnats du monde de cet hiver, elle a terminé quatrième au 3000m et cinquième au 1500m.

« Isabelle apprend très vite et profite de chaque opportunité de course sur longue distance afin d’acquérir de l’expérience et de s’améliorer », a ajouté Parkinson. « Elle a continué à développer sa technique, sa force et sa forme physique tout au long de la saison, ce qui a porté fruit puisqu’elle a amélioré ses marques personnelles à chaque course qu’elle a pris part lors de Coupe Canada #4. »

« Isabelle a dû prendre du recul l’an dernier en raison de ses problèmes à sa cheville, mais elle a très bien rebondi cette année grâce au support de son entraîneur Crispin Parkinson », a expliqué Mike Rivet. « De belles choses s’en viennent pour Isabelle. Elle a connu de bons résultats cette année sur le circuit des Coupes du monde junior en plus de prendre part à des Coupes du monde senior et ce, alors qu’elle est toujours d’âge junior. »

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC