Ivanie Blondin décroche la médaille d'argent et est couronnée vice-championne de la Coupe du monde en départ en groupe, Gilmore Junio finit 3e au classement général du 500m

Heerenveen, Pays-Bas, le 13 mars 2016 – Ivanie Blondin d'Ottawa, ON a décroché la médaille d'argent dans l'épreuve féminine du départ en groupe, dimanche, à la Finale de la Coupe du monde disputée à Heerenveen, aux Pays-Bas pour conclure la saison en deuxième place du classement général de la Coupe du monde dans cette épreuve. Chez les hommes, Gilmore Junio a pris la cinquième place lors du deuxième 500m de la fin de semaine pour se hisser au troisième rang du classement cumulatif de la saison 2015-2016.

À l'occasion d'une course spectaculaire pour conclure le calendrier des épreuves de départ en groupe, Blondin a franchi la ligne d'arrivée en huit minutes et 16,68 secondes, cédant la victoire de justesse à la Néerlandaise Irene Schouten – qui a chuté, mais s'est relevée pour conclure en 8:16,63. La troisième place est allée à la Japonaise Miho Takagi en 8:16,93.

En raflant la médaille d'argent dimanche, Blondin a terminé la saison avec un total de 420 points au classement cumulatif de la Coupe du monde en départ de groupe. La forte rivalité entre Blondin et Schouten s'est reflétée dans le faible écart de points entre la Néerlandaise et la Canadienne. Schouten (466) et Takagi (271) ont terminé première et troisième, respectivement.

« Quand Schouten a chuté, je pensais que ça y était, mais ensuite sa coéquipière est retournée l'aider à revenir dans le peloton. J'ai essayé d'accélérer le rythme de la course, mais elles nous ont quand même rattrapées. Dans le dernier virage, je suis allée trop large et elle a été capable de se faufiler entre moi et Takagi. Je continue de revoir les images de la course dans ma tête et je ne sais pas si c'est à cause d'une fatigue mentale ou quoi », a décrit Blondin, qui a été championne de la Coupe du monde en départ en groupe en 2014-2015. « S'affronter directement comme ça nous rend meilleures à titre de patineuses et de spécialistes du départ en groupe. Nous bataillons et nous nous poussons les unes les autres à atteindre un niveau supérieur. »

« C'est frustrant, mais remporter le titre mondial était plus important pour moi cette saison. En bout de ligne, je reviens à la maison avec une autre médaille et une autre réalisation. Je suis fière de ramener tout ça au Canada », a déclaré Blondin, qui a remporté le titre mondial du départ en groupe féminin à l'occasion des Championnats du monde de distances individuelles tenus au mois de février en Russie.

Mission accomplie pour Junior
Au 500m masculin, Junio s'est retrouvé dans la dernière paire de la course et il a pris la cinquième place en 35,10 secondes. Les trois premières places sont allées à Ronald Mulder (34,81) des Pays-Bas, Ruslan Murashov (34,89) de la Russie et Mika Poutala (35,02) de la Finlande.

En obtenant une médaille de bronze vendredi et une cinquième place dimanche, Junio a pu grimper au classement cumulatif et conclure au troisième échelon du classement général de la Coupe du monde 2015-2016 au 500m. Le titre de champion de la Coupe du monde sur cette distance est allé à un absent, le Russe Pavel Kulizhnakov, tandis que la deuxième place est revenue à son compatriote Murashov.

« J'ai connu un très bon départ au premier 100m, mais j'étais nerveux avant la course, je me suis crispé et j'ai commis trop d'erreurs. Ce n'était pas ma meilleure course aujourd'hui, mais je suis vraiment fier de ma saison », a souligné Junio.

« C'est quelque chose que je voulais accomplir depuis longtemps, mais si on m'avait dit au début de la saison que je finirais troisième au général, j'aurais ri. J'ai abordé la présente saison en me disant qu’elle en serait surtout une de reconstruction, où je m'attarderais notamment à soigner mes blessures. Je visais de revenir à un niveau qui me permettrait de rivaliser avec les meilleurs au monde. C'est un beau témoignage des progrès qu'a fait notre équipe dans son ensemble, de la saison dernière à celle-ci », a affirmé Junio.

Laurent Dubreuil de Lévis, QC a pris la neuvième place dans le 500m de dimanche en 35,28, tandis que William Dutton (35,39) a fini 10e, Alexandre St-Jean (35,40) 11e, et Alex Boisvert-Lacroix (35,54) 12e.

Les Canadiens ont été solides au 500m cette saison, comme en fait foi le fait que cinq membres de l'équipe ont terminé parmi les 13 premiers au classement général de la Coupe du monde sur cette distance. Outre Junio qui a fini troisième, Boisvert-Lacroix a terminé cinquième, Dutton huitième, Dubreuil neuvième et St-Jean 13e.

Au départ en groupe chez les hommes, Jordan Belchos a pris la huitième place dans l'épreuve de dimanche, tandis que Robert Watson a suivi en 11e position. Au classement de la Coupe du monde dans cette discipline, Belchos a conclu en septième place et Watson en 10e.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
500m (2) H
5. Gilmore Junio (35.10)
9. Laurent Dubreuil (35.28)
10. William Dutton (35.39)
11. Alexandre St-Jean (35.40)
12. Alex Boisvert-Lacroix (35.54)

Classement final
3. Gilmore Junio (637)
5. Alex Boisvert-Lacroix (508)
8. William Dutton (468)
9. Laurent Dubreuil (464)
13. Alexandre St-Jean (338)

Départ en groupe F
2. Ivanie Blondin (8:16.88)

Classement final
2. Ivanie Blondin (420)
17. Josie Spence (88)
31. Isabelle Weidemann (9)

1500m H
10. Vincent de Haître (1:47.89)

Classement final
11. Vincent de Haître (133)
28. Ted-Jan Bloemen (25)
34. Benjamin Donnelly (11)
41. Olivier Jean (6)

Départ en groupe H
8. Jordan Belchos (8:35.94, 1 point)
11. Robert Watson (8:12.42, 0 point)

Classement final
7. Jordan Belchos (147)
10. Robert Watson (123)
29. Olivier Jean (23)

1000m F
Classement final
23. Kaylin Irvine (49)
33. Kali Christ (19)
37. Heather McLean (17)
43. Anastasia Bucsis (1)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.  

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.
    
- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC