Ivanie Blondin et Ted-Jan Bloemen débutent la nouvelle saison avec des victoires aux Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste

Ivanie Blondin d’Ottawa et Ted-Jan Bloemen de Calgary ont respectivement remporté les épreuves du 3000m féminin et du 5000m masculin à l’horaire lors de la première journée des Sélections des Coupes du monde d’automne de Patinage de vitesse Canada. Celles-ci seront présentées jusqu’à dimanche à l’Ovale olympique de Calgary.

Les 57 athlètes participant à cette compétition, présentée simultanément à celle du « Oval Invitational », visent à se tailler une place au sein de l’équipe canadienne qui participera aux quatre Coupes du monde de cet automne, dont la première qui aura lieu à Calgary du 13 au 15 novembre.

Au 3000m féminin, Blondin a terminé en première position avec un temps de 4:11.49, suivie d’Isabelle Weidemann, également d’Ottawa, qui a arrêté le chronomètre à 4:13.70, et de Josie Spence (4:14.00) de Kamloops, en Colombie-Britannique.

L’an dernier, Blondin, championne du classement général de la Coupe du monde 2014-2015 en départ groupé, avait également mérité les honneurs dans cette épreuve aux Sélections des Coupes du monde d’automne ainsi qu'aux Championnats canadiens de distances individuelles.

« Je ne ressentais pas trop de nervosité à l'approche de cette course, en fait je me sentais peut-être un peu trop calme, alors ça n'a pas été la plus belle des courses, ni le meilleur des temps. Mais j'ai atteint l'objectif que j'avais établi, soit de terminer au premier rang », a commenté Blondin, qui est déjà assurée d'une place au sein de l'équipe canadienne en vue des Coupes du monde d'automne en vertu de la deuxième place qu'elle a décrochée au départ groupé à l'occasion des Championnats du monde de distances individuelles de l'ISU, la saison dernière. « Globalement, je me concentre sur ma préparation en vue de la première Coupe du monde. »

« Ma course était bonne aujourd’hui même si le temps n’était pas particulièrement excellent. Toutefois, j’étais nerveuse et je devrai dorénavant apprendre à gérer cet aspect en vue de mes prochaines compétitions », a pour sa part dit Weidemann, qui en est à sa première année senior. L’an dernier, elle avait terminé quatrième dans cette même épreuve aux Championnats mondiaux juniors.

« Je pense que je n’ai jamais été aussi bien préparée pour cette course qu’aujourd’hui », a reconnu de son côté Spence, cinquième au classement national sur cette distance la saison dernière. « Mon expérience acquise l’an dernier m’a été utile pour ma préparation. J’ai souvent répété mon plan de course et j’ai bien exécuté ce que je voulais faire. »

Du côté masculin, Ted-Jan Bloemen a poursuivi là où il avait laissé l’an dernier au 5000m masculin en remportant la victoire. Il avait fait de même en 2014-2015 en méritant les honneurs aux Sélections des Coupes du monde ainsi qu'aux Championnats canadiens de distances individuelles.

Grâce à son temps de 6:19.96, Bloemen a devancé Jordan Belchos de Toronto par plus de huit secondes alors que ce dernier a parcouru la distance en 6:28.25. Ben Donnelly d’Oshawa, en Ontario, a terminé troisième avec un temps de 6:35.80.

« Quand j'ai vu les premiers patineurs faire des tours, j'ai réalisé que les temps étaient un peu lents aujourd'hui, alors je ne m'attendais pas à grand-chose en terme de chronos, a indiqué Bloemen. J'ai quand même été assez rapide en première moitié de course, je me sentais bien à ce stade-là, et je m'apprêtais à accélérer le rythme en vue de la deuxième moitié de l'épreuve; mais en bout de ligne, j'ai trop forcé la note. J'ai souffert durant les trois derniers tours. Quand même, globalement, je suis satisfait de ma course. »

Le temps de Donnelly n’était qu’à 23 centièmes de seconde de son record personnel enregistré le 3 octobre dernier. Donnelly a également battu le record canadien junior au 3000m à la fin du mois de septembre.

« Mon rythme a été un peu trop rapide en début de course compte tenu des conditions et j'ai essayé de tenir le coup jusqu'à la fin, mais j'ai en quelque sorte manqué de réserves dans les quatre derniers tours. Je dois m'efforcer d'être plus constant d'un tour à l'autre », a noté Donnelly, un patineur de 20 ans. « Ce serait bien si je pouvais patiner à ces Coupes du monde, ce serait un bel apprentissage en vue des prochains Championnats du monde juniors. »

Les patineurs en lice tentent de se qualifier au sein de la formation qui représentera le pays aux quatre premières Coupes du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l’ISU qui seront disputées cet automne, soit à Calgary (13 au 15 novembre), à Salt Lake City, aux États-Unis (20 au 22 novembre), à Inzell, en Allemagne (4 au 6 décembre) et à Heerenveen, aux Pays-Bas (11 au 13 décembre).

Les compétitions des Sélections des Coupes du monde d’automne se poursuivront vendredi avec les premières épreuves du 500m suivies du 5000m féminin et du 10 000m masculin à compter de 13 h 25. Samedi, la deuxième épreuve du 500m et la première du 1000m débuteront à 13 h. Finalement, dimanche, les épreuves du 1500m et du départ groupé commenceront à 11 h. L’admission est gratuite.
Des détails supplémentaires et l’horaire complet sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada : www.patinagedevitesse.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC  
 
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC