Jamie Gregg ne cesse de s’améliorer

Jamie Gregg (Edmonton, AB) a poursuivi sa belle lancée, dimanche, en inscrivant le meilleur résultat canadien, une cinquième place au 500m, à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste présentée à Obihiro, au Japon. De son côté, Shannon Rempel (Winnipeg, MB) a inscrit une huitième place au 1000m.

Le Japonais Joji Kato a été le plus rapide en un temps de 34,96, ce qui était suffisant pour devancer son coéquipier Keiichiro Nagashima (35,19). Le Coréen Kyou-Hyuk Lee a complété le podium en arrêtant le chrono à 35,19.

En terminant près du podium avec un temps de 35,31, Gregg ne peut se dire plus ravi. « J’aurais aimé avoir une autre Coupe du monde puisque j’ai l’impression que je ne cesse de m’améliorer à chaque compétition. Même si mes courses ne sont pas parfaites, ma vitesse vient beaucoup plus rapidement. »

Les autres Canadiennes ont obtenu de bonnes performances au 500m. Vincent Labrie (Saint-Romuald, QC) a fini 12e en 35,80, alors que Gilmore Junio (Calgary, AB) s’est classé 16e en 35,94 et William Dutton (Humboldt, SK) 18e en 36,28.

Dans le groupe B, Muncef Ouardi (Charlesbourg, QC) a décroché la première place avec un temps de 35,79.

Aux épreuves féminines de 500m, les Canadiennes ont poursuivi leur bon travail, Rempel terminant 12e en 39,26 et Anastasia Bucsis (Calgary, AB) 19e en 39,69. L’Allemande Jenny Wolf est montée sur la plus haute marche du podium avec un temps de 38,03. La Coréenne Sang-Hwa Lee a décroché l’argent en 38,21, alors que la Chinoise Jing Yu a complété le podium en 38,30.

Gregg; meilleur canadien au 1000m

Jamie Gregg a une fois de plus démontré sa belle progression en réalisant le meilleur résultat canadien du côté des hommes au 1000m, soit la 9e place grâce à un temps de 1:10,67. Mentionnons qu’il a également battu son temps et son classement de samedi qui était de 1:10,88.

De son côté, Denny Morrison (Fort St. John, BC), qui avait décroché la médaille de bronze samedi, a inscrit une 14e place en 1:11,03. Richard MacLennan (Sault Ste. Marie, ON) a quant à lui terminé au 18e rang en 1:12,15. L’Allemand Samuel Schwarz a décroché les grands honneurs avec un temps de 1:09,98, tandis que l’Américain Shani Davis est monté sur la deuxième marche du podium avec un chrono de 1:10,15. Le Néerlandais Jan Bos a complété le podium en 1:10,17.

Dans le groupe B, Gilmore Junio a terminé avec la cinquième place en 1:12,53. Muncef Ouardi a pour sa part terminé au septième rang avec un temps de 1:13,12.

Du côté féminin, Rempel, qui avait terminé au cinquième rang samedi, a pris la huitième place en 1:18,92, alors que Bucsis a fini 17e en 1:20,55. L’Américaine Heather Richardson a remporté l’épreuve grâce à un temps de en 1:17,27. Les Japonaises Nao Kodaira (1:17,77) et Maki Tsuji (1:18,29) ont respectivement terminé au deuxième et troisième rangs.

Même si les Canadiens n’ont pas été présents sur le podium dimanche, Bart Schouten, entraîneur de l’équipe nationale et chef d’équipe pour la coupe du monde de Nagano, a souligné l’impact que cette Coupe du monde a eu sur les représentants de l’unifolié.

« Le voyage en Asie a vraiment été bon pour nos jeunes patineurs de l’équipe puisqu’ils ont acquis de bonnes expériences, alors que les vétérans ont retrouvé leurs marques. Nous avons vu Jamie Gregg qui a terminé au cinquième rang, de même que Shannon Rempel, alors que Denny Morrisson a renoué avec le podium. Nous retournons à la maison afin de connaître un bon entraînement avant le Championnat canadien par distances individuelles, au mois de janvier. Cette compétition sera certainement une autre étape de la progression des athlètes. »