Jean-François Monette se retire du patinage de vitesse courte piste

C’est après une longue réflexion et huit ans comme membre de l’équipe nationale de patinage de vitesse courte piste que Jean-François Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) a décidé de prendre sa retraite de l’équipe nationale de Patinage de vitesse Canada (PVC).

Monette a connu sa meilleure saison en 2002-03 alors qu’il a remporté deux médailles au Championnat du monde. Cette année-là, Monette était premier au cumulatif du classement de la Coupe du monde sur 500m et 2e au 1000m, et a été nommé Patineur de l’année – courte piste par Patinage de vitesse Canada.

Après avoir été écarté de la scène internationale en 2005-2006, Monette fit un retour aux Championnats du monde en 2007 où il aida le Canada a remporter l’or, et en 2008, l’argent.

Monette a reçu la Bourse Peter Williamson de PVC à deux reprises, en reconnaissance de son excellence tant sur le plan athlétique qu’académique, et il poursuit présentement des études en Notariat à l’Université de Montréal, après avoir obtenu un diplôme de Droit en avril dernier.

L

Photo: Simon Pichette
e Directeur de programme de l’équipe nationale courte piste, Yves Hamelin, a résumé les pensées de plusieurs en expliquant que « Monette est le parfait exemple d’une excellente carrière de patinage de vitesse. Je suis certain que sa passion et ses succès se transporteront dans ses aspirations personelles et profesionnelles, et au nom de tout de monde à PVC, je lui souhaite la meilleure des chances! »

Les engagements de Monette avec PVC hors glace sont tout aussi remarquables. Il a été représentant des athlètes au sein du Comité de haute performance courte piste pendant plusieurs années.

En 1996, Monette avait remporté le titre de Champion du monde junior et était finaliste au Prix sportif canadien en tant qu’Athlète junior masculin de l’année. Un leader sur et hors glace, Monette aide aussi au développement de futurs athlètes puisqu’il a été entraîneur à son club d’origine à Pointe-aux-Trembles. Pendant plusieurs années, il a servi de mentor, d’inspiration et d’ami à ses coéquipiers de l’équipe nationale et de développement.

« J’ai toujours été un athlète fier et intègre. Je n’ai jamais accepté les demi-mesures. Je crois fermement en l’excellence. J’espère avoir représenté dignement mon sport et mon pays tout au long de ces années, et avoir la chance de le faire encore, mais d’une autre façon, auprès de Patinage de vitesse Canada, » expliquait l’athlète.

Jean-François Monette a subi deux commotions cérébrales pendant une Coupe du monde en février dernier. Une blessure au genou qui tardait à guérir, ainsi que ces commotions, ont influencé sa décision de prendre sa retraite. « Bien que je peux toujours m’entraîner, je ne considère pas être en mesure de le faire avec la même qualité de travail qu’avant. J’ai toujours cru que je pourrais représenter mon pays à Vancouver, et c’est pourquoi je restais sur l’équipe. Cependant, aujourd’hui, je ne pense pas être en mesure d’atteindre le seul objectif qui puisse valoir la peine pour tous ces sacrifices : la médaille d’or », a terminé Monette.

Néanmoins, Monette ne chômera pas dans les prochains mois. Après avoir complété un baccalauréat en droit en mai dernier, le jeune homme devrait être assermenté en tant que notaire en janvier 2010, alors qu’il terminera son stage avec la firme Prud’homme, Fontaine et Dolan, à Boucherville, dans un environnement de travail dynamique dont les qualités d’excellence et de coopération s’apparentent beaucoup à celles de l’équipe nationale courte piste.

Patinage de vitesse Canada se lie à ses anciens coéquipiers pour remercier Jean-François de sa contribution exceptionnelle au fil des ans ainsi que lui souhaiter le meilleur des succès dans sa nouvelle carrière.