Jeremy Wotherspoon reçoit un Oscar pour la saison 2007-2008

L’Oscar en patinage de vitesse pour la saison 2007-2008 sera remis au patineur canadien Jeremy Wotherspoon pour avoir dominé l’épreuve du 500 mètres.

Le record mondial dans cette distance qu’il a établit (34.03) à la Coupe du monde le 9 novembre dernier à Salt Lake City, ainsi que sa victoire écrasante au Championnat du monde quatre mois plus tard à Nagano, ont été les moments forts de la saison de M. Wotherspoon. Une saison au cours de laquelle il a réussi de meilleurs temps que les records mondiaux pendant une série sans pareil de sept courses.

Son record mondial a été réussie à l’occasion de son retour sur la scène internationale à la suite d’une absence d’une saison complète où il n’a participé à aucune compétition. À Nagano, il a remporté son premier titre de champion mondial depuis 2004.

Le prix Oscar Mathisen est présenté annuellement depuis 1959 en reconnaissance d’une performance de patinage de vitesse exceptionnelle au cours d’une saison donnée. Le gagnant est nominé par un comité de cinq membres nommés par le Oslo Skøiteklub (le club de patinage d’Oslo).

Il s’agit du 50e anniversaire de ce prix de patinage de vitesse. Le norvégien Knut Johannesen a été le premier à recevoir ce trophée pour la saison 1958-1959.

M. Wotherspoon, âgé de 31 et de Red Deer, en Alberta, est le troisième Canadien à avoir l’honneur de recevoir l’Oscar du patinage artistique. Gaétan Boucher, en 1984, et Cindy Klassen, en 2006, l’ont précédé.

M. Wotherspoon, qui était déjà l’un des patineurs les plus méritoires de l’histoire moderne du patinage de vitesse, a pris une année de congé du patinage de vitesse et n’a pas participé à la saison 2006-2007.

Son grand objectif est de participer aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010. Son congé lui aura permis de reprendre l’énergie et la motivation nécessaire pour combler son désir de remporter une médaille d’or olympique.

Son retour sur la patinoire a dépassé toutes les attentes : un record du monde, dix victoires en Coupe du monde, victoire au 500 m à la Coupe du monde, une médaille d’or au 500 m aux Championnats mondiaux sur distances uniques à Nagano, au Japon, et une médaille d’argent aux Championnats mondiaux de sprint à Heerenveen, aux Pays-Bas.

M. Wotherspoon a commencé la saison 2007-2008 en fracassant le record mondial au 500 m de la Coupe du monde, à Salt Lake City, aux États-Unis, le 9 novembre 2007. Il a réussi un temps de 34.03, soit 22 centièmes de seconde plus rapide que le record précédent. Il a battu le finaliste Kang-Seok Lee, de la Corée du sud et ancien détenteur du record pour cette distance, par 17 centièmes de seconde.

Plus de quatre mois plus tard, lors de la dernière compétition de patinage de la saison à Calgary, il a remporté l’épreuve du 500 m en 34.05. Il s’agissait de la septième course de M. Wotherspoon en deçà du record mondial de 34.25. Cela a marqué la fin d’une saison sensationnelle pour un patineur qui a récolté le nombre étonnant de 67 victoires en Coupe du monde au cours de sa longue carrière.

Au cours de la saison, M. Wotherspoon a établi de nouveaux records au 500 m dans cinq des sites les plus éminents de patinage de vitesse au monde dont le stade Thialf, aux Pays-Bas, ainsi que les sites olympiques à Calgary, Hamar, Nagano et Salt Lake City.

Jeremy Wotherspoon a fait ses débuts sur la scène internationale à l’âge de 18 ans, en terminant 16e sur le plan global aux Championnats mondiaux juniors à Seinäjoki, en Finlande. L’année suivante, il a fait ses premières expériences en Coupe du monde et aux Championnats mondiaux sur distances uniques. En 1998, il a été le premier à remporter à la fois l’épreuve du 500 m et du 1 000 m à la Coupe du monde.

En plus d’avoir tout remporté au 500 m la saison dernière, M. Wotherspoon a gagné le trophée de la Coupe du monde pas moins de huit fois pour le 500 m. Il a aussi gagné le trophée de la Coupe du monde trois fois pour le 1 000 m. De plus, il a quatre médailles d’or, quatre médailles d’argent et une médaille de bronze aux Championnats mondiaux de sprint, où il a connu sa première victoire en 1999, à Calgary.

Aux Championnats mondiaux sur distances uniques, il a gagné des médailles d’or au 500 m en 2003, 2004 et 2008 et au 1 000 m en 2001. Sa victoire était sans précédent au 500 m à Nagano le 7 mars dernier. L’athlète canadien a gagné les deux courses et battu le finaliste coréen Kyou-Hyuk Lee, champion du monde de sprint 2008, par 55 centièmes de seconde

Depuis la saison 1997-1998, M. Wotherspoon a établit quinze records mondiaux, dont trois au 500 m, six au 1 000 m et six à l’épreuve combinée de sprint.

M. Wotherspoon est le cinquième sprinter de patinage de vitesse spécialisé à remporter l’Oscar. Il suit Yevgeny Kulikov, de l’URSS, en 1975; Gaétan Boucher, du Canada, en 1984; Bonnie Blair, des Etats-Unis, en 1992; ainsi que Hiroyasu Shimizu, du Japon, en 2001.

L’Oscar du patinage de vitesse a été décerné la première fois en 1959 par le Oslo Skøiteklub (le club de patinage Oslo) afin de commémorer le légendaire patineur de vitesse norvégien, Oscar Mathisen (1888-1954).

Le récipiendaire reçoit une statuette représentant Oscar Mathisen. Celle-ci a été créée par le sculpteur Arne Durban et figure à l’extérieur du stade Frogner, à Oslo, un site où Oscar Mathisen a connu des victoires mémorables.

Les membres du comité pour l’Oscar du patinage de vitesse en 2007-2008 sont : Laila Andresen, Tron Espeli, Hasse Farstad, Ådne Søndrål et Magne Teigen.