Jessica Gregg et Olivier Jean sauvent la mise à Shanghai

Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) ont tous deux mis la main sur une médaille de bronze en cette dernière journée de la Coupe du monde Korean Air Courte piste ISU de Shanghai, en Chine, sur 500m et 1500m respectivement. L’équipe masculine de relais a ajouté une médaille d’argent à sa collection, et les Canadiens mettent donc fin à cette quatrième étape du Circuit de la Coupe du monde avec un total de trois médailles.

Gregg a été la première à se retrouver sur le podium, avec sa première médaille individuelle de la saison. Gregg, qui s’est retrouvé avec trois patineuses de la Chine en finale, savait qu’il n’y avait pas place à l’erreur. « Je voulais avoir un bon départ, » a-t-elle raconté. « Zhao Nannan de la Chine en a eu un génial, et elle est partie devant. J’étais troisième, et je suis restée là pour le reste de la course, protégeant bien mon tracé. C’était une course très serrée, mais Zhao a finalement remporté l’or en 45.049, suivie de Liu Qiuhong (45.122) et Gregg a franchi la ligne d’arrivée troisième avec un chrono de 45.218.

L’athlète d’Edmontno a dû rater la Sélection d’équipe en september ainsi que les deux premières étapes du circuit de la Coupe du monde à Montréal et Québec à cause d’une commotion subie à l’entraînement l’été dernier. « Puisque j’ai raté le début de la saison, je suis encore entrain d’essayer de retrouver la forme. Mais peu importe comment tu te sens, si tu patines de façon intelligente, tout est possible, et c’est exactement ce que j’ai fait aujourd’hui – j’ai suivi un tracé intelligent. »

Andréa Do-Duc de Montréal a été éliminée en quart de finale, toujours sur 500m, pour la 14e position.

Olivier Jean a lui aussi raté les premières Coupes du monde courte piste, mais par choix, lui qui a chaussé des patins clap pour patiner sur l’anneau de 400m. Mais avant de s’essayer à la longue piste, il avait pris part à la Sélection d’équipe, assurant sa place au sein de l’équipe de Coupe du monde, qu’il a donc rejoint pour ce voyage en Asie. Sa décision de revenir à la courte piste s’est vue payante, alors qu’il a remporté sa première médaille individuelle de la saison aujourd’hui, le bronze sur 1500m.

« Ma journée a très bien commencée, j’ai eu une très bonne course en demi-finale, » a analysé Jean après sa journée de course. « En finale, c’était une course relevée, avec deux Coréens et deux Japonais. Il y a eu beaucoup d’action, mais j’ai été rusé, conservant mes énergies en patinant derrière plus que je le fais normalement. Je suis allé devant au bon moment, mais malheureusement j’ai manqué un peu de vitesse dans les deux derniers tours et alors que j’étais deuxième, un patineur Japonais m’a dépassé en sortant du dernier virage. »

C’est le Coréen Noh Jinkyu qui a remporté l’or avec un chrono de 2:18.506. Il a été suivi à la ligne d’arrivée par Takamido Yuzo du Japon (2:18.825) et par Jean (2:18.842). Rémi Beaulieu (Alma, QC), qui était passé par le repêchage ce matin, a vu sa journée se terminer en demi-finale, et il se retrouve 14e. Michael Gilday (Yellowknife, NT) a pour sa part été pénalisé sur un dépassement en demi-finale, pour le 19e rang.

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) espérait bien mettre la main sur une médaille au 500m aujourd’hui, lui qui s’est vu voler une place sur le podium hier lorsqu’un autre patineur l’a accroché en finale, mais il a une fois de plus joué de malchance. En finale, il a essayé un dépassement sur Lee Ho-Suk de la Corée dans le premier droit, et leurs lames se sont accrochées, entraînant la chute de Lee. Hamelin a été pénalisé pour sa manoeuvre et doit donc se contenter de la quatrième place. Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) a lui aussi pris part au 500m aujourd’hui, et il a été éliminé en quart de finale, terminant 9e.

Au 1500m féminin, Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a connu une autre bonne journée et s’est rendue en finale. Elle est restée derrière, attendant patiemment de faire un dépassement en fin de course, utilisant sa vitesse de pointe impressionnante depuis le début du voyage en Asie. En toute fin de course, elle a finalement commencé à accélérer rapidement pour dépasser à l’extérieur, mais la Hongroise Bernadett Heidum a eu la même idée, et les lames des deux patineuses se sont touchées, entraînant une double chute. Drolet s’est cogné la tête contre les matelas et a subi une légère commotion. Elle a donc dû se contenter du 6e rang sur 1500m, et rester dans les gradins pour le relais.

Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) était en finale B pour la deuxième fois ce weekend, et elle a connu une excellente course, terminant deuxième, ce qui la place 8e au classement cumulatif aujourd’hui. Gabrielle Waddell (Red Deer, AB) termine pour sa part 16 e .

La finale du relais masculin a été de loin la course la plus excitante de la journée à Shanghai. Bien que les Canadiens (Jean, Gilday, Hamelin et McFarlane patinaient aujourd’hui) n’ont pas terminé premier, pour la première fois cette saison, ils sont tout de même très satisfaits de leur performance. « Nous avons essayé une stratégie différente aujourd’hui, » a expliqué Jean. « Notre entraîneur voulait qu’on patine de l’arrière, alors on est resté troisième la majorité de la course. Une autre première pour la formation canadienne, c’est Gilday qui terminait la course. « Je l’ai déjà fait par le passé, » a-t-il expliqué. « Mais pas en finale, et c’en était toute une, avec les Coréens et les Chinois. Avec deux tours à faire, j’étais devant, mais le Champion du monde, Lee Ho-Suk, m’a dépassé. J’ai fait un crochet rapide pour reprendre la tête quelques instants, mais il m’a redépassé tout de suite. Nous avons tous deux sprinté vers la ligne d’arrivée, mais Ho-Suk est un patineur exceptionnel, et il m’a battu à la ligne. C’était vraiment génial de patiner contre lui pour finir le relais. » Les Coréens ont ainsi remporté leur première médaille d’or de la saison au relais, grâce à un temps de 6:48.747. Gilday était tout juste derrière, terminant en 6:48.832, et les Néerlandais ont remporté le bronze (6:49.912).

L’équipe féminine, qui a dû changer à la toute dernière minute à cause de la chute de Drolet sur 1500m, a joué de malchance, tombant pendant un échange, avec des membres des autres équipes. Leurs adversaires avaient toutefois complété leur échange, et elles ont donc pu continuer la course alors que les Canadiennes ont perdu un temps précieux, qu’elles n’ont pas été en mesure de rattraper par la suite. Ce sont les Chinoises qui ont remporté l’or une fois de plus, suivies par les Coréennes et les Italiennes.

Les patineurs canadiens rentrent au pays demain, où ils pourront passer le temps des fêtes avec leurs familles avant de compléter leur préparation pour le Championnat canadien ouvert qui se tiendra du 21 au 23 janvier prochain, à Montréal.