Jour 1 de la Coupe du monde en Allemagne

Qualifications du jour 1 dans la Coupe du monde sur courte piste Samsung de l’ISU en Allemagne

DRESDE, Allemagne
– Dans sa deuxième compétition depuis qu’il a subi une commotion le 30 novembre au Japon, le Canadien Oliver Jean a gagné ses quatre courses pour se qualifier pour les quarts de finale des 500 et 1000 mètres, vendredi, dans la Coupe du monde no 6 Samsung de l’ISU à Dresde, en Allemagne.

Les courses d’aujourd’hui, au Energie Verbund Arena, présentaient les rondes de qualification pour les deux 1500 mètres, le 500 mètres, le 1000 mètres et les quarts de finale des relais masculin et féminin.

Les six Canadiens et six Canadiennes ont participé à deux courses individuelles chacun. Les courses de samedi verront le 1000 mètres, le premier des deux 1500 mètres et les demi-finales des relais masculin et féminin. Dimanche, les patineurs et patineuses participeront aux 500 mètres et aux deuxièmes 1500 mètres ainsi qu’aux finales des relais.

Jean, de Lachenaie, au Québec, a été le meilleur patineur de ses deux courses de 1000 mètres pour se qualifier pour les quarts de finale de samedi. Il y aura aussi Charle Cournoyer, de Boucherville, au Québec, qui a terminé deuxième de ses deux courses. Michael Gilday, de Yellowknife, tentera de se qualifier en passant par le repêchage après avoir gagné sa course préliminaire, mais s’être classé troisième dans la course de qualification.

Dans le premier 1500 mètres masculin, les trois Canadiens se sont qualifiés pour les demi-finales de samedi. Vincent Cournoyer, de Boucherville, au Québec, a terminé troisième de sa course, mais s’est qualifié avec le temps le plus rapide parmi ceux qui ont terminé troisième. Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec, et François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, ont subi de l’obstruction dans leur course et ont été qualifiés par les officiels.

Dans le 500 mètres masculin, Jean a de nouveau gagné ses deux courses pour se qualifier pour les quarts de finale de dimanche. Ses coéquipiers n’ont pas été aussi chanceux puisque Charle Cournoyer et Bastille patineront dans les rondes de repêchage du matin pour essayer de se qualifier. Cournoyer a terminé troisième dans sa première course, tandis que Bastille a été avancé de sa course préliminaire puis a terminé troisième de sa course de qualification.

Avec deux premières places dans les rondes préliminaires pour le deuxième 1500 mètres, Gilday a obtenu une place pour les demi-finales de dimanche. Vincent Cournoyer évitera aussi le repêchage après avoir terminé premier de sa première course et ensuite deuxième dans la course de qualification. Hamelin n’a pas été aussi chanceux après avoir terminé troisième à cause d’une chute, mais ne pas avoir été avancé par les officiels. Il devra décrocher une des trois places du repêchage dimanche matin.

Dans le premier 1500 mètres féminins, Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec, et Gabrielle Waddell, de Red Deer, en Alberta, se sont qualifiées pour les demi-finales de dimanche après avoir terminé deuxièmes dans leur course préliminaire respective. Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec, a été pénalisée dans sa course et a été éliminée.

Dans le 1000 mètres féminin, Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B., et Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, se sont qualifiées pour les quarts de finale de samedi. Après avoir gagné sa course préliminaire, Marianne St-Gelais, de St-Félicien, au Québec, a été pénalisée dans la course de qualification et a été éliminée. Maltais a gagné ses deux courses de 1000 mètres aujourd’hui, tandis qu’Hewitt a gagné la course préliminaire et terminé deuxième de la course de qualification.

St-Gelais et Waddell ont toutes deux surmonté des pénalités dans leur autre course pour se qualifier pour les quarts de finale du 500 mètres, dimanche. St-Gelais a gagné ses deux courses pour se qualifier, tandis que Truchon a gagné sa course préliminaire et terminé deuxième de sa course de qualification. Waddell, qui a gagné la médaille de bronze du 500 mètres à Sotchi, en Russie, la fin de semaine dernière, est aussi passée en quarts de finale avec ses première et deuxième places.

Les trois femmes se sont qualifiées pour les demi-finales de dimanche dans le deuxième 1500 mètres. Drolet, Hewitt et Maltais ont terminé deuxième dans chacune de leurs courses respectives pour se qualifier.

Dans les quarts de finale du relais féminin d’aujourd’hui, le Canada a terminé premièr devant l’Italie, l’Angleterre et la Bulgarie. Il affrontera l’Italie, la Chine et la Pologne dans les demi-finales de samedi. Patinant pendant presque toute la course en deuxième place derrière la Chine, l’équipe masculine a glissé en quatrième place à la suite d’une chute et ne s’est pas qualifiée pour les demi-finales.

L’officiel canadien Jacques Grégoire, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, agit comme juge-arbitre dans cette Coupe du monde. Grégoire, nommé officiel de l’année René Marleau 2012-2013 par PVC, a aussi travaillé dans la Coupe du monde de Montréal en octobre et sera aussi aux championnats du monde à Debrecen, en Hongrie, en mars.

Le Relais des médailles de la Coupe du monde par Intact Assurance est à 35 000$ (10 médailles d’or, 15 d’argent, 10 de bronze). Intact Assurance remettra 1000$ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée.