Journée parfaite pour Valérie Maltais et Guillaume Bastille à la Coupe du monde courte piste de Montréal

Valérie Maltais et Guillaume Bastille ont tous deux connu une journée parfaite en rondes de qualification, vendredi, à l'occasion de la première journée de l'étape montréalaise de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU.

Bastille, de Rivière-du-Loup, s'est qualifié pour la demi-finale du 1500m masculin qui sera disputée samedi à l'aréna Maurice-Richard, ainsi que pour les quarts de finale du 1000m, dimanche.

Maltais, de La Baie, a quant à elle atteint le stade de la demi-finale au 1500m féminin, samedi, et les quarts de finale du 1000m, dimanche. La patineuse de 24 ans a aussi aidé le relais canadien à terminer premier de sa vague au 3000m et à atteindre la demi-finale prévue samedi.

«Je me sentais bien en jambes, même si j'étais un peu nerveuse et fébrile d'être à la maison, a reconnu Maltais. On a lancé la saison la semaine dernière à Salt Lake City, mais on a le désir de bien faire quand on arrive à Montréal.

«Une fois la première course passée, ça s'est bien passé. Et maintenant c'est un 'go' pour le week-end», a ajouté Maltais, qui a décroché une médaille de bronze au 1500m, le week-end dernier à Salt Lake City.

Bastille, lui, a reconnu d'emblée qu'il avait connu «un bon vendredi». Il a terminé premier de sa vague à ses deux épreuves.

«La deuxième course n'était peut-être pas la plus belle avec les chutes, mais l'important au 1000m, c'est d'éviter d'être impliqué dans des accrochages, a noté le vétéran patineur de 29 ans. J'ai bien fait les choses, j'ai patiné avec prudence.»

Fidèle à son désir de tenter des expériences à l'occasion des quatre premières Coupes du monde de la saison, Marianne St-Gelais a connu une journée en dents de scie. Première de sa vague du 500m et qualifiée pour les quarts de finale de cette épreuve qui aura lieu samedi, elle a été disqualifiée du 1000m pour avoir retenu une patineuse hongroise.

«Je m'y attendais à la fin de la course. J'ai été trop combative, a dit l'athlète de Saint-Félicien de sa faute. J'ai trop voulu lutter pour garder ma deuxième position, j'ai utilisé un peu mes bras… Ce ne sont pas des choses que je fais normalement. Je l'ai essayé, ça n'a pas fonctionné et maintenant je ne le ferai plus!»

St-Gelais s'est dit déçue de sa qualification, mais satisfaite d'avoir quand même tenté quelque chose qu'elle n'aurait pas osé faire dans le passé.

«Si je veux avancer et amener mon patinage à un autre niveau, je dois tenter des choses différentes, chercher à voir ce que je peux faire de plus dans l'espoir que ça crée des opportunités», a expliqué la patineuse de 24 ans.

«Quand on prend des risques, parfois ça nous amène à des victoires, parfois à des disqualifications… J'en suis consciente et je reste avec ce plan-là pour les deux prochaines Coupes du monde au 1000m», a dit celle qui a décroché l'or au 1000m, la fin de semaine dernière, à l'occasion de la Coupe du monde de Salt Lake City.

Le relais canadien a par ailleurs frôlé la catastrophe quand St-Gelais a failli chuter lors d'une poussée effectuée par sa coéquipière Joanie Gervais, se retrouvant sur un seul patin avant de retrouver son équilibre.

«C'est ma faute, a affirmé St-Gelais. Joanie a été excellente, elle a pris son virage plus large pour me donner une poussée intérieure qui allait être puissante, et je n'étais pas encore bien placée et stable quand elle m'a poussée.»

Charles Hamelin a lui aussi juxtaposé les bons résultats aux résultats moins heureux, vendredi. Premier de sa vague au 1500m et au 500m, il a atteint la demi-finale de la première épreuve, samedi, et les quarts de finale de la deuxième, dimanche. L'athlète de Sainte-Julie a toutefois chuté à deux tours de la fin du relais 5000m masculin, ce qui a mené à l'élimination de l'équipe canadienne.

Sept autres membres de l'équipe canadienne ont par ailleurs atteint le stade des quarts de finale, soit Kim Boutin (500 m samedi), Kasandra Bradette (500m samedi), Joanie Gervais (500 m dimanche) et Courtney Shmyr (500 m dimanche) chez les femmes, ainsi que Yoan Gauthier (500m dimanche), Patrick Duffy (1000m) et Samuel Girard (1000m) chez les hommes.

Cinq athlètes canadiens auront droit à une autre chance au moyen du repêchage, soit Samuel Girard (500m samedi), Samuel Bélanger-Marceau (500m samedi), Yoan Gauthier (1500m), Joanie Gervais (1500m) et Kasandra Bradette (500 m dimanche).

Les épreuves masculines et féminines du premier 500m et du 1500m se poursuivront samedi à l'aréna Maurice-Richard, avec les quarts de finale, les demi-finales et les finales à partir de 13h30. Les demi-finales des relais suivront en fin d'après-midi.

Dimanche, ce sera au tour des courses masculines et féminines du deuxième 500m et du 1000m à partir de 13h10 HE, suivis des finales des deux relais en fin d'après-midi.

Un total de 165 patineurs provenant de 21 pays, dont le Russe Victor An, l'Italienne Arianna Fontana et la Sud-Coréenne Suk Hee Shim, tous triple médaillés aux Jeux olympiques de Sotchi, participe à la Coupe du monde de Montréal.

L'admission est de 15$ à 25$ par jour à l'occasion des compétitions de samedi et dimanche.
Résultats des Canadiens vendredi :

HOMMES
500m (1)
Samuel Bélanger-Marceau: participera aux épreuves de repêchage samedi matin
Samuel Girard: participera aux épreuves de repêchage samedi matin
Patrick Duffy: disqualifié

500m (2)
Samuel Bélanger-Marceau: disqualifié
Yoan Gauthier: 1er de sa vague, qualifié pour les quarts de finale dimanche après-midi
Charles Hamelin: 1er de sa vague, qualifié pour les quarts de finale dimanche après-midi

1000m
Guillaume Bastille: 1er de sa vague, qualifié pour les quarts de finale dimanche après-midi
Patrick Duffy: 2e de sa vague, qualifié pour les quarts de finale dimanche après-midi
Samuel Girard: 2e de sa vague, qualifié pour les quarts de finale dimanche après-midi

1500m
Guillaume Bastille: 2e de sa vague, qualifié pour la demi-finale samedi après-midi
Yoan Gauthier: participera aux épreuves de repêchage samedi matin
Charles Hamelin: 1er de sa vague, qualifié pour la demi-finale samedi après-midi

Relais 5000m
Duffy, Gauthier, Girard, Hamelin: 4e de leur vague et éliminés

FEMMES
500m (1)
Kim Boutin: 1ère de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale samedi après-midi
Kasandra Bradette: 1ère de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale samedi après-midi
Marianne St-Gelais: 1ère de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale samedi après-midi

500m (2)
Kasandra Bradette: participera aux épreuves de repêchage dimanche matin
Joanie Gervais: 2e de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale dimanche après-midi
Courtney Shmyr: 1ère de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale dimanche après-midi

1000m
Kim Boutin: disqualifiée
Valérie Maltais: 1ère de sa vague, qualifiée pour les quarts de finale dimanche après-midi
Marianne St-Gelais: disqualifiée

1500m
Joanie Gervais: participera aux épreuves de repêchage samedi matin
Valérie Maltais: première de sa vague, qualifiée pour la demi-finale samedi après-midi
Courtney Shmyr: disqualifiée

Relais 3000m
Gervais, Maltais, St-Gelais, Shmyr: 1ères de leur vague, qualifiées pour les demi-finales de samedi après-midi

Résultats complets : http://shorttrack.sportresult.com.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC