Justine L’Heureux et Kirsti Lay se taillent une place dans le top-10 au sein d’un peloton relevé à l’Universiade d’hiver

Harbin, Chine – Les Canadiennes Justine L’Heureux (Saint-Tite, QC) et Kirsti Lay (Medecine Hat, AB) se sont démarquées du peloton asiatique qui a complètement dominé l’épreuve de 1500m de la 24e Universiade d’hiver disputée à Harbin, en Chine. L’Heureux et Lay ont été les seules nord-américaines à se tailler une place parmi les dix premières, terminant respectivement 7e et 10e, alors que la Japonaise Nao Kodaira a raflé l’or.

Les Chinoises Feifei Dong et Jia Ji ont complété le podium, tandis que les 4e et 5e places ont été occupées par les Sud-Coréennes Seon-Yeong Nho et Ju-Youn Lee, démontrant toute la profondeur des athlètes de la région Asie pacifique.

Membre de l’équipe nationale de développement, L’Heureux a conclu les 1500m en 2 :03,45. « Je suis très contente, ce n’est pas la course de ma vie, mais en général, je suis satisfaite », a raconté L’Heureux au sujet de sa 7e position. « Les trois premières étaient vraiment plus rapides, mais de la 4e à la 7e place, c’était plutôt serré. J’ai fait quelques erreurs dans la course qui m’ont coûté quelques positions, mais c’est facile de regarder sa course et de voir ce qu’on aurait dû faire.»

Lay, qui avait dû rater l’épreuve de 500m jeudi en raison d’une blessure à l’épaule, a parcouru la distance en 2 :03,59, un excellent résultat pour la patineuse albertaine compte tenu de sa situation.

« La course que j’ai faite n’est pas la meilleure que j’aurais pu faire, mais quand tu vois comment c’est serré, tu te dis ‘Oh, j’aurais pu pousser un peu plus, ou j’aurais pu élancer mon patin un peu plus loin.’ Je n’avais pas vraiment des attentes élevées pour la course, donc je suis assez contente du 10e rang », a expliqué Lay.

Shannon Sibold et Anastasia Bucsis, toutes deux de Calgary, ont fini respectivement aux 19e et 26e rangs.

Du côté masculin, Keith Sulzer, un autre patineur de l’Anneau olympique de Calgary, a raté le top-10 au 5000m par quatre centièmes de seconde. Il finit 11e grâce à un temps de 6:45,77. Les Néerlandais Arjen van der Kieft et Renz Rottevell sont montés sur les deux premières marches du podium accompagnés du Russe Artem Belousov, mettant ainsi un frein à la domination asiatique.

Sulzer, âgé de 21 ans, étudie en sciences économiques à l’Université de Calgary et est membre de l’Équipe talent 2014. « En regardant les résultats, je pense que j’étais à 9 secondes du podium, mais je sais que j’ai donné pratiquement tout ce que j’avais – je sais que j’ai fait des erreurs qui m’ont coûté peut-être une seconde en tout, et de voir que c’est serré comme ça le rend encore plus évident », disait Sulzer en fin de journée. « Je suis satisfait de ma course en général, mais de savoir que j’aurais pu gagner quelques rangs avec un peu moins d’erreurs, c’est difficile. »

Vincent Blouin (Québec, QC), seul autre Canadien en action sur la longue piste aujourd’hui, a terminé 18e. L’étudiant de l’Université Laval à Québec a réalisé un chrono de 6 :54,32.

Samedi, les femmes disputeront le 3000m, tandis que les hommes se retrouveront dans la course pour les honneurs au 100m.

Le Canada a délégué une équipe de huit patineurs de vitesse longue piste, cette discipline étant officielle pour une première aux universiades d’hiver. Tous les membres de l’équipe canadienne sont étudiants universitaires à l’exception de L’Heureux et Philippe Riopel (Lachenaie, QC) qui étudient au cégep.

Les résultats complets sont disponibles sur le site de l’Universiade au http://en.harbin2009.org/

– 30 –