Kalyna Roberge et François-Louis Tremblay de retour au sommet

Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) et François-Louis Tremblay (Montréal, QC) ont remporté les honneurs sur 500m au Championnat canadien ouvert de patinage de vitesse courte piste. Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Valérie Maltais (La Baie, QC) ont remporté les autres médailles chez les filles, alors que l’argent et le bronze sont allées à Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) du côté masculin.

Avec comme enjeu une place au sein de l’équipe qui représentera le Canada aux Championnats du monde de mars et en Coupe du monde cet hiver, sans compter une place assurée sur l’équipe nationale de la saison prochaine, la compétition s’annonçait relevée sur la glace de l’Aréna Maurice-Richard de Montréal.

Kalyna Roberge; Photo: Simon Pichette
Kalyna Roberge a su montrer à tous qu’elle était de retour au sommet de sa forme et bien qu’elle n’ait pas couru de 500m depuis la fin de la saison dernière à cause d’une blessure subie cet été, elle a réussi à remporter toutes ses vagues pour être couronnée championne canadienne sur la distance.

C’était une finale à cinq, opposant Roberge à Gregg, Jessica Hewitt (Kamloops, CB), Laurie Marceau (Dolbeau, QC) et Maltais. Après un départ canon de Gregg, une chute de Hewitt avec trois tours à faire a laissé place à une course à quatre, et Roberge a réussi un excellent dépassement à l’intérieur sur Gregg avec un peu moins de deux tours à faire pour se sauver avec la victoire.

« Je n’avais pas d’attentes ce matin, j’ai perdu beaucoup de temps cette année avec ma blessure, je suis contente! », s’est exclamée Roberge après sa victoire. « Je connais bien Jessica (Gregg), je savais qu’elle ralentirais un peu vers la fin, alors je ne voulais rien essayer de risqué au début, attendre le bon moment pour la dépasser et c’est ce que j’ai fait. J’ai hâte à demain, vu que le 1000m est ma distance préférée. »

Gregg et Maltais trônent maintenant au sommet du classement cumulatif de la sélection d’automne et du Championnat canadien, mais tout dépend des résultats du 1000m de demain pour déterminer qui se rendra aux Championnats du monde, puisque le classement est serré et que certaines athlètes n’ont pas pris part à la première sélection.

Du côté masculin, on retrouvait aussi Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) dans une finale qui avait des airs de coupe du monde. Tremblay, qui a l’un des plus rapides départs au monde, est parti premier, Hamelin, Jean et Bastille tout juste derrière. Hamelin a réussi à le dépasser dès le premier tour pour prendre les commandes, mais avec deux tours à faire, Tremblay a repris la position de tête pour franchir le fil d’arrivée devant ses coéquipiers.

« Je suis vraiment content, on était 3 en finale qui peuvent gagner constamment des médailles en Coupe du monde, » a expliqué Tremblay. « Ça fait trois ans que je n’avais pas gagné de course en sélection nationale, donc c’est une bonne victoire pour moi. Ça me positionne bien au classement. Ça fait aussi longtemps que je n’avais pas battu Charles (Hamelin) dans une course, ça fait du bien! »

Au classement cumulatif chez les hommes, Hamelin trône en tête, avec plus de 1000 points d’avance sur son plus proche rival, Olivier Jean. Tremblay est troisième, un peu plus de 1000 points derrière Jean. Hamelin et Jean sont donc assurés d’une participation aux Championnats du monde de mars puisqu’une victoire rapporte 1000 points, donc personne ne peut les déclasser.

La compétition se termine demain à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal, et les équipes officielles qui représenteront le Canada sur la scène internationale cet hiver seront nommées plus tard la semaine prochaine. Les courses débutent à 9h30 demain matin et les athlètes se disputeront le 1000m.