Kalyna Roberge et Olivier Jean ont leur billet pour 2010

L’équipe de patinage de vitesse courte piste 2010 commence à avoir un visage, alors que deux autres athlètes se sont assurés d’un poste aujourd’hui pendant la Sélection d’équipe courte piste Bell au Pacific Coliseum. Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) ont tous deux remporté la finale du 1000m, leur deuxième victoire sur la distance. Ils n’auront donc pas à le courir une autre fois puisque personne ne pourrait les rattraper au classement de la distance.

Les deux athlètes ont maintenant leur billet en poche pour prendre part au 1000m des Jeux Olympiques d’hiver 2010. Ils doivent toutefois se qualifier s’ils espèrent patiner sur d’autres distances, et c’est vers là que se tournera leur attention dans les jours à venir.

Roberge a répété sa performance de mercredi en finale, prenant les commandes dès le départ et donnant un rythme tellement rapide à la course que personne n’a réussi à essayer un dépassement. Elle a franchi la ligne d’arrivée en 1 :30.661. Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) qui prenait part à sa première finale de la compétition, l’a suivie tout le long de la course pour remporter la deuxième place en 1 :30.762. Amanda Overland (Montréal, QC) était troisième (1:30.819) suivie de Valérie Maltais (1:31.375).

« Je suis très contente, » s’est exclamée une Roberge soulagée après sa course. « Ça m’enlève un peu de stress, mais pas mon désir de gagner les autres distances. J’ai eu un début difficile à la compétition, j’ai beaucoup focusé pour atteindre le niveau mental maximal et ça a bien fonctionné! Avec deux tours à faire, je me disais ‘ne glisse pas, ne glisse pas’, et à la fin, c’était ‘oui, je me suis qualifiée pour les Jeux!!! »

Chez les hommes, Jean était dans une position semblable, il pouvait empocher son billet pour les Jeux avec une victoire. En finale, François Hamelin (Ste-Julie, QC), qui était deuxième dans la dernière course de 1000m, pensait bien remporter la victoire, après avoir mené la plus grande partie de la course, mais Jean a réussi à le dépasser à la ligne d’arrivée en 1 :24.483 alors que Hamelin a franchi la ligne en 1 :24.486. Michael Gilday (Yellowknife, TNO) a pris la troisième position en 1:24.528 et Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) était quatrième en 1:24.649.

« Je suis très content de savoir que je patinerai aux Olympiques. Maintenant je veux me concentrer sur le 1500m, » a expliqué Jean entre les deux épreuves du jour. « Je savais que je pouvais me qualifier aujourd’hui, alors je voulais me présenter à la ligne le plus fort possible. Il y a juste une distance de confirmée par exemple, je veux être solide pour le reste de la semaine et me qualifier sur 500m et 1500m aussi. »

Ce commentaire a été réitéré par Roberge, et les deux patineurs ont montré qu’ils étaient très bien capables de le faire, puisqu’ils sont revenus en force pour remporter le 1500m. Il y avait sept athlètes dans la finale féminine, puisqu’une patineuse avait été avancée de la demi-finale. Il y a eu beaucoup d’action dès le départ, les patineuses essayant de se positionner de façon stratégique. Avec sept tours à faire, Jessica Hewitt (Kamloops, CB) menait la course, suivie de Roberge, Overland, Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC), Maltais, Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) et de l’expérimentée Tania Vicent (Laval, QC) qui observait de l’arrière, fidèle à son habitude.

Kalyna Roberge s’est glissée devant avec quatre tours à faire, Overland et Maltais suivant sa trace, et Roberge a accéléré le rythme pour franchir la ligne d’arrivée en 2 :26.202. La jeune Maltais a prix le deuxième rang (2:26.515) et St-Gelais a eu une excellente poussée vers la fin, dépassant trois patineuses de l’intérieur pour le troisième rang (2:26.732). Overland était quatrième (2:26.825), Marceau cinquième (2:27.305), Hewitt sixième (2:27:586) et Vicent septième (2:28.003).

La finale masculine était elle aussi pleine de changements de position, mais un rythme s’est établi avec dix tours à faire, donné par Rémi Beaulieu (Alma, QC) suivi dans l’ordre de Bastille, Jean, Liam McFarlane (Medicine Hat, AB), Marc-André Monette (Pointe-aux-trembles, QC) et Gilday. Ce dernier a essayé un dépassement intérieur avec cinq tours à faire, mais a perdu un peu l’équilibre et McFarlane et Monette se sont retrouvés dans les matelas quelques instants plus tard. Jean a réussi à prendre les commandes et remporter sa deuxième victoire du jour (2 :12.638), Bastille pas très loin derrière (2 :12.659). Beaulieu était troisième en 2 :13.517, Monette quatrième, McFarlane cinquième et Gilday a été disqualifié.

L’équipe de patinage courte piste compte maintenant trois membres pour les Jeux Olympiques d’hiver 2010, puisque Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) était déjà pré-qualifié et ne patine pas cette semaine. D’autres athlètes se joindront à eux le lundi 17 août, alors que les athlètes se disputeront les dernières courses de 1500m et 500m au Pacific Coliseum.