Kristina Groves au pied du podium

Les patineurs de vitesse canadiens ont été blanchis au chapitre des médailles, vendredi, la Coupe du monde sur longue piste de Heerenveen, aux Pays-Bas, mais Kristina Groves (Ottawa, ON) et Clara Hughes (Glen Sutton, QC) étaient juste au pied du podium après avoir fini quatrième et cinquième au 3000 m.

C’est l’Allemande Stephanie Beckert qui a été la plus rapide sur cette distance après avoir obtenu un temps de 4:05,29, devançant dans l’ordre la Tchèque Martina Sablikova (4:05,68) et sa compatriote Daniela Anschütz Thoms (4:05,73). Groves et Hughes ont pour leur part obtenu un chrono respectif de 4:06,76 et de 4:08,88.

Brittany Schussler (Winnipeg, MB) s’est classée au septième échelon (4:09,36) et Cindy Klassen (Winnipeg, MB) au treizième (4:11,36). Dans le groupe B, Nicole Garrido (Edmonton, AB) a terminé 16e (4:16,49).

Ayant raté le bronze par un peu plus d’une seconde, Kristina Groves était satisfaite de sa course.

« C’était beaucoup mieux cette semaine que la semaine dernière (à Berlin). J’ai travaillé plusieurs aspects au cours de la dernière semaine et j’ai pu les mettre en application dans ma course. J’étais meilleure techniquement et plus forte en fin de course », a reconnu Groves, qui excelle sur plusieurs distances.

« Cette saison, je n’ai pas connu de courses extraordinaires, mais tout se met en place en vue des Jeux olympiques », a poursuivi avec confiance la double médaillée d’argent des Jeux de Turin.

Cinquième, Clara Hughes, constate elle aussi un progrès en comparaison avec l’étape de Berlin. « Techniquement, c’était une meilleure course, alors je suis satisfaite de patiner de la sorte à ce moment-ci de la saison. C’est motivant! »

Au 500 m, Christine Nesbitt (London, ON), huitième en 38,87, a été la meilleure représentante du pays. Shannon Rempel (Winnipeg, MB), Tamara Oudenaarden (St-Albert, AB), Anastasia Bucsis (Calgary, AB) et Justine L’Heureux (St-Tite, QC) ont respectivement conclu aux 7e (39,56), 22e (40,10), 24e (40,17) et 27e (40,75) rangs du groupe B.

Journée tranquille chez les hommes

Les patineurs canadiens étaient quant à eux en action aux 1500 m et 500 m. Lucas Makowsky (Regina, SK) a été le meilleur de la délégation, finissant huitième du 1500 m en 1:46,42. Denny Morrison (Fort St. John, C.-B.), 10e (1:47,68), et Mathieu Giroux (Pointe-aux-Trembles, QC), 11e (1:47,73), son meilleur résultat en carrière en Coupe du monde longue piste, ont aussi participé à l’épreuve.

« C’est un très bon résultat, J’avais obtenu une septième place en Coupe du monde l’an dernier, mais je suis très satisfait de ma course d’aujourd’hui (vendredi). J’ai connu un bon départ, ce qui m’a aidé à gagner de la vitesse tôt dans la course. », a commenté Lucas Makowsky, ajoutant qu’il a beaucoup travaillé sa préparation mentale au cours de la dernière semaine. « C’est très bon pour la confiance en vue des Sélections olympiques. »

Toujours sur 1500 m, mais dans le groupe B, Steven Elm (Red Deer, AB) et Mykola Makowsky (Regina, SK) ont dans l’ordre terminé 8e (1:49,04) et 21e (1:50,87).

Jamie Gregg (Edmonton, AB) s’est quant à lui classé 16e du 500 m en 35,53, tandis que Kyle Parrott (Minnedosa, AB), Mike Ireland (Winnipeg, MB), Muncef Ouardi (Charlesbourg, QC) et Vincent Labrie (Saint-Romuald, QC) ont respectivement pris les 2e (35,67), 5e (35,87), 14e (36,11) et 17e (36,16) places du groupe B.

Samedi, les femmes prendront part aux épreuves de 500 et 1500 m, alors que les hommes participeront aux 500 et 5000 m.