Kristina Groves enlève la médaille de bronze au 3000m

Richmond, 14 février 2010 (Sportcom) – Le Canada a remporté une première médaille en patinage de vitesse longue piste, dimanche, après que Kristina Groves ait mérité le bronze à l’épreuve de 3000 m. Groves a parcouru la distance en un temps de 4 :04,84. La Tchèque et vice-championne du monde de la spécialité, Martina Sablikova (4 :02,53), a été sacrée championne olympique devant l’Allemande Stephanie Beckert (4 :04,62).

La porte-drapeau de l’équipe canadienne à la cérémonie d’ouverture des Jeux, Clara Hughes (4 :06,01), a pris le cinquième rang, alors que Cindy Klassen a fini 14e (4 :15,53).

Groves du attendre que les deux dernières patineuses terminent leur course avant de savoir si elle monterait sur le podium pour aller cueillir la troisième médaille olympique de sa carrière.

« J’étais là à attendre que les patineuses finissent et je pensais que mon temps ne serait pas suffisant pour remporter une médaille. Dans le dernier droit, je me suis dit que Daniela (Anschutz Thoms) serait plus vite que moi, mais ça s’est finalement décidé aux centièmes de seconde. J’étais en état de choc et c’était un moment formidable! » a déclaré celle qui a battu l’Allemande par seulement 3 centièmes de seconde.

Groves, âgée de 33 ans, a fait preuve de constance pendant toute sa course à ses temps intermédiaires. Après les quatre premiers tours, l’athlète originaire d’Ottawa n’était qu’à 13 centièmes de secondes de l’éventuelle gagnante qui avait patiné avant elle. À la fin de sa course, l’Ontarienne est sortie du dernier virage devant Beckert, mais celle-ci a pu la devancer de 22 centièmes de secondes.

« Stephanie (Beckert) est une des meilleures finisseuses et je m’attendais à ce qu’elle soit là. Dans le dernier virage, je me suis dit qu’elle ne serait peut-être pas là, mais finalement, elle y était. Mais bon, ça fait partie du sport et elle a fait toute une course. Pour ma part, c’est la meilleure course que je pouvais faire », a ajouté la patineuse dont le meilleur résultat cette saison en Coupe du monde avait été une troisième place.

Clara Hughes était elle aussi radieuse après sa cinquième place qui la classe à seulement 1,17 seconde du podium.

« C’est un de mes meilleurs 3000 m à vie. Cette foule était incroyable et je l’ai entendue pendant la course de Cindy. Je me suis dis que je ne ressentirais plus jamais cela après ces Jeux. Dans les virages, je voulais seulement danser sur mes lames et c’était quelque chose d’assez incroyable », a soutenu l’athlète qui réside à Glen Sutton.

« Maintenant, je ne peux plus attendre avant de faire ma prochaine course. Vite, donnez-moi cinq tours de plus à faire! Je suis tellement contente pour Kristina. Cette fille, c’est une vraie qui se concentre sur les bonnes choses et elle a une définition juste de ce qu’est l’excellence. Sa médaille va donner le ton à notre équipe et il y a encore de belles choses qui s’en viennent », a commenté l’athlète de 37 ans qui sera de retour en piste le 24 février, où elle tentera de défendre son titre olympique au 5000 m.

En prenant le 14e rang, la Winnipegoise Cindy Klassen avait le sentiment du devoir accompli après l’épreuve. « Je veux donner le meilleur de moi-même et c’est ce que j’ai fait », a indiqué la détentrice du record du monde (3 :53,34) à cette distance.

Lundi, les sprinters masculins prendront part aux épreuves de 500 m. Le Canada sera représenté par Jeremy Wotherspoon, Michael Ireland, Jamie Gregg et Kyle Parrott.

Des photos sont disponibles à l'adresse suivante:
http://inuksuk.speedskating.ca/media/media-gallery.cfm?albumID=18

Kristina recevra sa médaille ce soir lors de la cérémonie de remise des médailles à Vancouver.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Patinage de vitesse Canada